Animatrices en shorts insultées par des djeunes : les Francais pardonnent, c’était ramadan…

Publié le 31 Juillet 2014

FOURESTentreillis

Tandis que le « beau linge » moral pleurniche sur la destruction de l’élevage de terroristes de Gaza, autorisant les sections d’assaut islamiques à semer la terreur dans les villes de France, enfreignant la loi avec la bénédiction des autorités, de menus faits-divers nous disent la réalité effective de l’islam mieux que tous les discours.

Ainsi, à Perpignan[1] – j’ai vérifié : c’est bien en France ! –, dans un quartier défavorisé et « riche » en multiculturalisme, un centre de loisirs a eu le privilège de tâter du Croissant : « Quelques jeunes adultes sont venus insulter les animatrices et la directrice du centre parce qu’elles portaient des shorts. » Pas de quoi rameuter les médias : juste des « petites salopes impudiques » oublieuses de l’ordre et la charia – nouveau synonyme de « loi » ! Certaines menacées, et alors ? On n’a pas idée de montrer ses jambes quand on a vingt ans !

Ledit centre de loisirs, tenu par les Francas – organisme d’éducation et de loisirs créé en 1944, et à la gauche de la Gauche – subissait déjà depuis un certain temps de « légères » pressions, notamment des pneus crevés, histoire de rappeler à ces « chiennes infidèles » qu’en période de Ramadan on n’excite pas les bêtes !

Condamnations du directeur départemental des Francas ? Pensez-vous ! Lui, il préfère la pédagogie, ou, en langage clair, EXCUSER ces infâmes esclavagistes en puissance dont les femmes sont les premières victimes : « Le Ramadan est une période où les gens sont à fleur de peau. Notamment ceux qui boivent ou qui fument le reste de l’année » ! Résultat : le centre de loisirs délocalise temporairement pour ne pas perturber la lubricité frustrée des fidèles !

Parce qu’en France, aujourd’hui, l’islam a tous les droits, à commencer par celui d’assujettir le deuxième sexe – dans un silence et un mépris immondes –, il ne faudrait pas broncher et admettre comme une fatalité cette religion tyrannique ? Non, les gauchistes manifestants de la cause palestinienne et les gouvernants – qui bien souvent êtes les mêmes ! –, les Françaises et les Français n’aiment pas l’islam, le craignent, et ils sont nombreux, comme moi, à le haïr comme il faut haïr ce qui ne relève que de l’anéantissement ! Je dis « non » à Mahomet comme je dis « non » à Hitler et Staline ! En jugulant notre parole, vous ne faites qu’exciter une rage que vous ne parviendrez bientôt plus à contenir. Là, ce sera à notre tour de faire les comptes !

Et pendant que j’écris cet article, la Chine vient de subir un attentat dans le Xinjiang – région musulmane explosive du nord-ouest du pays – visant ses forces de police.

Le fléau musulman concerne la planète entière…

« Les champsfoulés du pied des chevaux,montraient que les Tartares y avaient passé, et de ces barbares onpouvait dire ce que l’on a dit des Turcs : « Là où le Turc passe, l’herbene repousse jamais! »

(Jules Verne, Michel Strogoff)
Charles Demassieux

[1] http://www.lindependant.fr/2014/07/30/un-centre-de-loisirs-delocalise-pour-une-histoire-de-shorts,1912813.php

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

aupied 31/07/2014 18:05


hollande et votre clique , allez-vous encore longtemps laisser insulter les françaises ?? nous Français , on insulte pas , vos pères qui se balade en robe, sur les champs Elysée et ailleurs
 , vous devriez être reconnaissant  aux Français car c'est GRÄCE a eux que vous BOUFFER tout les jours alors que nous avons des Français dans la misére , si ça ne vous plait pas la
porte est GRANDE OUVERTE SALUT AU PLAISIR DE NE JAMAIS VOUS REVOIR