Antisémitisme à Paris : j’accuse BHL, le Crif, la Licra et tous les islamo-collabos juifs ! Par Paul Le Poulpe

Publié le 15 Juillet 2014

Paul Le Poulpe   Pour Riposte-Laïque

Bien que les médias occultent délibérément la gravité des propos et des violences commises lors des manifestations pro-palestiniennes qui se sont tenues dans toute la France (avec un nombre inquiétant de manifestants, qui montre la réalité de la cinquième colonne qui sévit en France), ceux qui veulent savoir ont compris que la France n’échapperait pas, après l’attaque de la synagogue de la Roquette, à ce qui se passe partout où les musulmans ont un rapport de forces favorables. Il suffit de regarder ces images pour comprendre le sort qui aurait été réservé aux 150 juifs qui étaient à l’intérieur de la synagogue, si le service d’ordre de la LDJ et les forces de l’ordre n’avaient pas fait barrage aux soldats d’Allah.

https://www.youtube.com/watch?v=6FoFkF-Or6w

Comment ne pas penser à ces autres scènes, vues dans Paris il y a quelques années, sur ces vidéos de Guy Sauvage. Nous avions constaté la discrétion qui avait suivi les deux vidéos, vues chacune par 4 millions d’internautes, où, à deux reprises, dans les rues de Paris, des disciples d’Allah ont crié « Mort aux Juifs ! »


https://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg&list=PLwMcFCuewSBwQVnp3Y0yP1jOR9HPXa37k


https://www.youtube.com/watch?v=rnInkrYrGiE&list=PLwMcFCuewSBwQVnp3Y0yP1jOR9HPXa37k

Le talentueux avocat Gilles-William Goldnadel, sur RMC, au lendemain des assassinats de Merah, constatait qu’à chaque fois qu’un acte violent, un attentat ou des assassinats étaient commis contre des Juifs, systématiquement le pouvoir et les médias attaquaient d’abord l’extrême droite, et qu’à chaque fois, il s’avérait que les coupables étaient des défenseurs de la cause palestinienne et des personnes se réclamant de la religion musulmane.

Il n’empêche qu’au sein de la communauté juive, principale cible des fous d’Allah, en France, il existe ce que nous appelons des islamo-collabos qui n’ont cessé, de manière politicienne, de braquer les projecteurs sur une prétendue extrême droite antisémite. Cette posture les a amenés à nier la réalité de l’offensive islamiste, à tenir sur l’islam des discours d’une incroyable complaisance, voire à nouer des alliances qui s’avèrent être de véritables trahisons avec des associations musulmanes.

Ces traitres à leur communauté doivent aujourd’hui rendre des comptes aux leurs, mais aussi à toute la France, et aux patriotes qu’ils ont mis en danger. Nous allons donc citer quelques-uns des plus beaux fleurons, et quelques-unes de leurs principales prouesses.

A tout seigneur tout honneur, Bernard-Henri Levy, que les mauvaises langues surnomment Botul. Rappelons que le Grand Homme, quand il ne confond pas Pierre Cassen et Bernard Cassen, a réussi la prouesse de faire installer, à Tripoli, une dictature islamiste, et que, grâce à ses exploits, ceux-ci sont à présents au nord du Mali. Mais surtout, n’oublions pas ces propos d’une rare imbécilité :

« L’honneur des Musulmans, c’est l’islam, l’islam tout simplement, quand il est fidèle à son principe qui  (comme on sait, mais on l’a, hélas, souvent oublié) signifie paix ». 

http://ripostelaique.com/en-plein-stockholm-et-londres-le-stupide-bhl-nous-raconte-quislam-signifie-paix.html

N’oublions pas non plus que cet illuminé, dénoncé par Michel Ciardi, président de l’Union des Français Juifs, a de tout temps défendu le multiculturalisme, montré une rare haine pour les Français, et une connivence permanente avec l’islam.

http://ripostelaique.com/bernard-henri-levy-de-la-haine-du-peuple-francais-a-la-connivence-permanente-avec-lislam.html

Nous ne négligeons pas, dans cette liste, les islamo-collabos du Crif. Non contents de voir se précipiter à leur repas annuel communautariste tout ce que la France compte de ministres et d’hommes publics, ils ont réussi, lors de leur dernière sauterie, à lier l’antisémitisme au FN, et à ne jamais évoquer l’islam. N’oublions pas le pas de deux entre Prasquier et Boubakeur, style je te file un coup de main sur ton halal, et tu m’aides sur mon casher. Les dirigeants du Crif, qu’ils s’appellent Prasquier ou Cukierman, pour leurs connivences criminelles avec l’islam, ne sont plus dignes de représenter leur communauté, et se comportent davantage comme des communautaristes soucieux de leurs intérêts particuliers que comme des Français dignes de ce nom.

http://ripostelaique.com/grosse-manipulation-au-diner-du-crif-lier-lantisemitisme-au-fn-et-pas-a-lislam.html

Que dire des islamo-collabos de la Licra, qui se complaisent, au nom d’un antiracisme dévoyé, dans la chasse aux patriotes, coupables de vouloir résister à l’islamisation de leur pays. Nous n’avons pas oublié la plaidoirie honteuse d’un nommé Bouvier, avocat de cette officine d’Epinal, contre Fanny Truchelut. Nous avons encore à l’oreille les propos ignobles de Sabrina Goldman et de Mario Stasi, aux procès de Pascal et Pierre, osant faire le parallèle entre le refus de l’islamisation de notre pays et l’antisémitisme des années 1930. Nous n’oublions pas que cette prétendue association antiraciste vient de banaliser, honteusement, les propos antisémites tenus par l’adjoint aux sports de Vaulx-en-Velin, Ahmed Chekhab

http://www.fdesouche.com/484475-vaulx-en-velin-69-ladjoint-aux-sports-ps-ahmed-chekhab-tient-des-propos-antisemites

Voici le communiqué ahurissant de la Licra, sur cette affaire, qui confirme qu’ils s’en foutent de l’antisémitisme, surtout quand il vient de la gauche, et qu’ils ne sont que des politiciens gavés de subventions, dont le seul objectif est de traquer les patriotes français et d’essayer d’affaiblir le FN.

Lire ci-après le communiqué de la LICRA du 10 Juillet 2014

Il y a un mois, Ahmed Chekhab, alors adjoint aux Sports à Vaulx-en-Velin, avait employé des termes injurieux à caractère antisémite et communautariste en s’adressant à un président de club d’athlétisme. L’affaire, ressortie depuis dans la presse, a suscité de vives réactions dans le débat public.
Ces faits s’inscrivent dans un climat délétère créé en grande partie par l’ancienne équipe municipale, ce qui n’excuse pas les propos tenus par Ahmed Chekhab.

Conscient de la gravité des faits dont il s’est publiquement excusé, celui-ci a demandé au Maire de Vaulx-en-Velin de le décharger de sa délégation aux Sports afin de se « consacrer entièrement à la mise en place à Vaulx-en-Velin d’un plan d’action ambitieux de lutte contre le racisme et l’antisémitisme en partenariat avec la Licra ».

La Licra, qui a concouru à la recherche d’une solution apaisée de cette pénible affaire, se félicite que le dialogue l’ait emporté sur les crispations et les conflits. À la recherche d’une sanction judiciaire, elle a préféré la mise en œuvre d’un projet ambitieux de lutte contre le racisme et l’antisémitisme. La Licra œuvrera comme partenaire privilégié à la réussite de la mission désormais dévolue à Ahmed Chekhad dans l’intérêt de tous les habitants de Vaulx-en-Velin et du « vivre ensemble ».
> Télécharger le communiqué de presse
Contact presse
Daniel Makonnen
01 45 08 88 66
dmakonnen@licra.org

Il serait dommage de passer à côté des exploits du nouveau président du B’nai Brith France, l’obscur Serge Dahan, qui, désavouant la direction parisienne, organisatrice du salon littéraire parisien, avait pris ses distances avec l’invitation de Pierre Cassen, et fait savoir, tremblant de peur, qu’il avait été mis devant le fait accompli, demandant de piteuses excuses à tous les autres invités, comme s’il était honteux d’inviter un résistant à l’islamisation de notre pays. Un dhimmi de plus !

http://ripostelaique.com/le-president-du-bnai-brith-serge-dahan-sexcuse-minablement-de-linvitation-faite-a-pierre-cassen.html

Nous ne dirons pas grand chose d’islamo-collabos groupusculaires, comme l’Union des Etudiants Juifs de France, clone de Sos Racisme et du Parti socialiste, qui, au-delà du fait qu’il n’y a aucune raison que les juifs aient une association communautariste d’étudiants, ne sert qu’à servir la soupe au PS et à cibler systématiquement le Front national. Même chose pour l’Union Juive pour la Paix (UPJF) qui sont à la communauté juive ce qu’étaient les porteurs de valises du FLN pour notre pays.

http://ripostelaique.com/delation-lunion-des-etudiants-juifs-de-france-se-croit-toujours-en-1942.html

Enfin, nous ne pouvons pas oublier la trahison d’hommes politiques juifs, comme Jacques Attali et nombre de lèche-babouches mondialistes, qui se vautrent dans la collaboration avec l’islam, et tressent des louanges à un dogme qui ne cache pas sa volonté, dans ses livres sacrés, d’exterminer tous les juifs.

http://ripostelaique.com/minc-et-attali-prets-a-tous-les-mensonges-historiques-pour-nous-imposer-lislam-au-nom-de-la-mondialisation.html

Cet imposteur ose dire que l’islam était présent en France avant le christianisme et que les racines de la France sont musulmanes.

https://www.youtube.com/watch?v=SGo_9FB3X_g

Et comment oublier que Julien Dray, ancien trotskiste, pape de l’antiracisme des années 1980, apôtre de l’immigrationnisme, ne cache pas son appartenance à la communauté juive, et défendait mordicus le halal, quand Marine Le Pen osa signaler le scandale du non-étiquetage et les risques hygiéniques. Comment oublier un Tubiana, longtemps président de la LDH, qui, en complicité avec Dray, milita ouvertement pour une immigration massive, essentiellement musulmane, qui, en 40 ans a transformé la France et mis en danger nos compatriotes. Parmi les exploits de ce compagnon de route de l’islam, figure en bonne place la ruine de Fanny Truchelut, la lourde condamnation de l’apostat Pascal Hilout, qu’il osa qualifier de raciste envers lui-même, et surtout la défense de l’imam antisémite de Vesoul, au nom de la liberté d’expression. Cela fait vraiment beaucoup… Faut-il parler du prétendu journaliste Askolovitch, qu’Ivan Rioufol a qualifié, sur un plateau, de collaborateur de l’islam radical, qui rêve de présentatrices du Journal télévisé voilées en France ? Trop d’islamo-collabos appartiennent à la communauté juive, qu’ils ont mis en péril mortel, en soutenant l’immigration et l’islamisation de notre pays. Par leur trahison, ils alimentent la thèse du fameux complot juif, fond de commerce de Dieudonné-Soral. Pour ces islamo-collabos, l’heure des comptes doit sonner.

Nous ne pouvons, dans ce contexte, qu’approuver les propos pleins de sagesse de Charles Dalger, militant juif connu pour ne pas tourner autour du pot :

(…) Depuis le dimanche 13 juillet, et les attaques de synagogues simultanées, autorisées en toute connaissance de cause par la vermine au pouvoir, c’est désormais évident pour tout le monde.

 

Les choses étant ce qu’elles sont, la France officielle a clairement fait comprendre à ses citoyens juifs, qu’elle ne les protégeait plus. Chacun d’entre nous tirera sa conclusion.

 

Toutefois, n’ayant plus rien à attendre de la clique criminelle au pouvoir dans ce pays, chaque Juif encore en France a le devoir d’aider les mouvements patriotiques français qui agissent contre les envahisseurs musulmans hostiles. Trois mouvements se distinguent particulièrement :

 

- Riposte Laïque

 

- Résistance Républicaine

 

- Les Identitaires.

 

Les amis de nos ennemis sont nos ennemis. Les ennemis de nos ennemis sont nos amis. Ceux qui ne sont pas d’accord avec cette règle de bon sens ne méritent aucun respect.

Paul Le Poulpe

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article