Appel au patriotisme des français pour les municipales de demain. Par Gérard Brazon

Publié le 28 Septembre 2013

 Par Gérard Brazon

Gérard-France   A l'heure où les élections municipales commencent à surgir sur le devant de la scène, que des têtes de listes sont partis en recherche de colistiers pour mener une reconquête des Conseils Municipaux, il est temps que tous les patriotes se mettent en phase avec leurs idées, la réalité politique de notre pays, leur combat personnel chez eux, dans l'entreprise, leur désir ou volonté de voir enfin changer demain les données politiques dans leurs villes  en attendant leurs départements puis leurs régions et enfin la France. Particulièrement ceux qui sont adhérents à un parti politique patriote. C'est bien d'Union des patriotes qu'il s'agit. 

 

Il est l'heure de se reprendre en main et de se déclarer ouvertement. De déclarer clairement à sa famille, à ses amis, à son entourage que la priorité des priorités est de retrouver, pour la France, notre souveraineté, de permettre que nos régions ne soient plus le terrain, des jeux politiques des socialistes, de sortir nos départements de cette mainmise du PS et de l'UMP qui n'autorisent rien qui puisse aller contre la décadence, la déliquescence de notre société française car ces partis politiques savent qu'au fond, ce serait un suicide pour eux et ne pourraient plus organiser leurs petites fêtes entre eux. Ils privilègient le court terme et de fait, se moquent du long terme et de l'héritage qu'ils laisseront à nos enfants, leurs enfants.

 

Il est l'heure que dans les communes, dans les salles des futurs Conseils Municipaux de demain, résonnent des voix patriotes attachées à la France, aux français et non au communautarisme, à la multiculture qui assassinent notre culture française, notre Histoire de France, nos racines judéo-chrétiennes, nos patriotes en les moquant. Il est l'heure de faire sortir tous ceux qui favorisent la désintégration de notre pays en voulant le transformer en une province européenne aculturée et bientôt islamisée.

 

Vous les patriotes, vous les français de toutes les origines, de toutes les religions, vous serez demain les responsables de notre victoire dans les prochaines élections où hélas, de nos défaites car c'est vous qui avez la main.

Celle qui met le bulletin de vote dans l'urne pour défendre nos idées, mais aussi celle qui accepte de participer d'une manière ou d'une autre à ces élections.

Trop de patriotes pensent que cela peut se faire sans eux. C'est faux !

Comme si les résistants d'hier auraient pu se battre pour la liberté en ne rejoignant pas les maquis, en ne faisant pas de renseignement, en refusant de prendre des risques autrement plus important qu'une inscription sur une liste.

Dans les municipales par exemple, la pire des élections, rien ne peut se faire sans leurs engagements personnels. Aucune liste ne peut se déclarer en Préfecture sans être complète et à parité. C'est par ce système inique, antidémocratique, que nos adversaires en place perdurent. C'est par le clientélisme, l'achat des voix par des fidélités douteuses que le système du PS et de l'UMP se maintien en place. Le système d'un citoyen qui baise la main de ceux qui se moquent de lui en aparté.

C'est par le soutien, l'inscription sur les listes électorales, l'acceptation d'être colistiers que nous pouvons, mieux encore, nous devons gagner ces prochaines élections municipales.

 

Aidez tous les candidats patriotes dans vos villes et villages à constituer des listes complètes et ils pourront enfin, faire entendre demain, la voix patriotes du peuple de France dans tous les conseils municipaux.

Gérard Brazon

Autruche française

Un rappel à ceux qui se disent gaullistes et ont trahi la France.

Il fallait que la France ne cédât jamais sur la question de son indépendance, en quelque occasion  qu’elle fût posée. Un pays qui fait la moindre concession sur ce point est perdu. C’est pourquoi, aussi cher que cela nous ait coûté, aussi pénible que cela m’eût été, j’ai toujours répondu par une gifle aux gifles que me donnaient Roosevelt et Churchill.

Tout système qui consisterait à transmettre notre souveraineté à des aréopages internationaux serait incompatible avec les droits et les devoirs de la République.

Général Charles de Gaulle 

Les "oulémas" du RPR puis de l'UMP interprêtent les écrits et paroles de leur héros et de fait, ils méprisent son action. La France, De Gaulle l'aimait. Jamais il n'aurait accepté cette France soumise à la botte de Bruxelles et de la finance.

 De Gaulle - à tous les Français

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marco 28/09/2013 18:11


Ce maudit framby paiera-t-il un jour toutes les turpitudes qu'il aura fait subir au euples de France ???

mika 28/09/2013 16:14



Quand Hollande en aura terminer avec son mandat on pourra reprendre à son endroit ce bon mot de Charles de Gaulle: "Comme
chef de l'Etat, deux choses lui avaient manqué: Qu'il fût un chef; Qu'il y eût un Etat."