Après avoir adoré l'Europe, Laurent Wauquiez donne raison à Marine Le Pen

Publié le 11 Avril 2014

L'UMP ne manque pas d'air et envoie un jeune loup tester les réactions des Français à la veille des élections européennes. La ligne Buisson semble encore en place. Faire du Front National sans risque, affirmer que ce parti à tort, qu'il est irresponsable bien sûr, mais piller ses idées. L'UMP  aura du mal à faire oublier que l'Europe d'aujourd'hui est celle qu'ils ont acceptée hier avec leurs amis socialistes.

Gérard Brazon

*****

Invité jeudi matin dans « Bourdin Direct » sur RMC et BFM TV suite à la sortie de son livre Europe : il faut tout changer, le député-maire UMP du Puy-en-Velay propose de construire une autre Europe, plus resserrée, « qui repart sur du projet » sans édicter sans cesse de nouvelles normes ubuesques. Wauquiez préconise aussi la sortie de l’espace Schengen « parce que ça ne marche pas ». Et « ce (qu’il) espère, c’est que ça va devenir la position de l’UMP. » S’affirmant plus « libre » que jamais, l’élu réagit à la nomination du Premier secrétaire du Parti socialiste au secrétariat d’État aux Affaires européennes : « Désir est l’incarnation d’une France de nains politiques. » Il dénonce au passage le fiscalisme du Gouvernement, notamment à l’encontre des familles, et « le juke-box de la querelle des egos » à l’UMP :

Eric Martin

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 11/04/2014 21:02


"Je souhaite que l'argent public aille à la construction de mosquées" Manuel Valls au Nouvel Obs (2009)


Lors de la sortie de son livre « les Habits neufs de la gauche »
(Robert Laffont, 2009) Manuel Valls donnait une interview au Nouvel Observateur, supprimée de ses archives car trop compromettante. Nous l'avons retrouvé et publions un court extrait
:


"Nouvel  Observateur. - Comme outil d’égalité,
vous proposez un pacte d’intégration…



M.
Valls. - L’intégration est un terme désuet (…) Le modèle républicain n’a pas réussi à donner une représentativité aux communautés qui font notre
diversité. En revanche, il a résisté aux tenants du voile, qui refusaient l’égalité devant la loi et leprincipe de laïcité. Je souhaite une évolution de la loi de séparation de 1905 pour qu’un peu d’argent public aille à la
construction de mosquées. " (interview
intégrale ici)


Propos recueillis par Jean-Gabriel Fredet du Nouvel Observateur.

mika 11/04/2014 18:08


Wauquiez n'est pas homme à se saborder et s'il
agit ainsi c'est dans le cadre d'une stratégie organisée. Il est de ceux qui nous ont conduit au désastre et pour qui l'Europe à 6 est tout le contraire de la tour de Babel à laquelle il rêvent.
A l'aune des européennes il sera à l'UMP le pendant de Montebourg au PS pour allumer ce genre de contre feu.