Après la mort d'un flic! Un de plus dans l'indifférence des médias...

Publié le 13 Avril 2012

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

jpb 14/04/2012 08:52


il faudra revenir à la bonne veille méthode,la guillotine 

Claude Germain V 13/04/2012 20:12


Que la police sache d'abord se faire apprecier et aimer des citoyens lambdas droits et honnetes ,au lieu des les rendre IMMEDIATEMENT A L'ETAT DE COUPABLE LORSQU'ILS SONT AGRESSE
PAR DE LA RACAILLE .CAR C'EST L'ETAT D' ESPRIT DE LA POLICE DE CULPABILISER LES CITOYENS HONNETES VACHES A LAIT.


Il est vrai qu'une certaine magistrature dans ce pays glorifie egalement la racaille qui devient INTOUCHABLE.


 

Marie-claire Muller 13/04/2012 19:41


Donc ce qui faut c'est que la police puisse vraiment jouer son rôle il faut remettre les choses à l'endroit, virer les magistrats et juges rouges qui libérent des criminels .Augmenter le nombre
de policier ne servira pas tant qu'on les freinera pour accomplir leur devoir !A entendre ce policier j'ai vraiment eu de la peine car il s'excusait presque!!! ce qu'il faut c'est 
reconnaitre qu'ils sont indispensables pour assurer l'ordre et les respecter!


ommuniqué de Presse de Michel Thooris, Conseiller politique de Marine Le Pen en charge de la sécurité


Cette nuit, un policier de la brigade anti criminalité de Chambéry a perdu la vie lors d’une intervention sur un cambriolage. Le ou les auteur(s) ont pris la fuite à bord d’un véhicule Porsche
Cayenne. Le conducteur a volontairement foncé sur le policier et l’a écrasé. Le brigadier Chef Papatico, âgé de 32 ans est décédé. Il laisse sa petite fille de six ans et sa femme enceinte.


En 2007, Nicolas Sarkozy avait choisi comme slogan de campagne « la France d’après ». Cinq ans plus tard, nous y sommes. La France d’après, c’est Mohamed Merah qui exécute d’une balle dans la
tête des enfants juifs au nom d’Al Qaïda. La France d’après, ce sont des braves gens qui se font abattre dans l’Essonne par un mystérieux meurtrier circulant à moto. La France d’après, c’est la
vermine qui parade dans les rues en Porsche Cayenne n’hésitant pas à utiliser ces véhicules comme des armes contre des policiers en service.


La racaille n’a jamais autant proliféré que depuis ces dix dernières années. Paradoxe, jamais un gouvernement n’avait autant légiféré que sous l’ère Sarkozy. Bilan de toutes ces lois, de toute
cette agitation stérile depuis dix ans ? La France est le pays le plus violent d’Europe.


Que pourra faire monsieur Sarkozy en cinq années supplémentaires qu’il n’a pas été capable de faire en dix ans ? Qu’a fait monsieur Chirac avec cinq années de plus ?


Seules les mesures fortes proposées par Marine Le Pen permettront à la France de retrouver la maîtrise de sa sécurité.