Après le PSG, le Qatar achète le Louvre

Publié le 10 Janvier 2012

 

Qu’est-ce qui va arrêter l’impérialisme économique et culturel du Qatar et de l’Islam ?

 

Notre Louvre, le plus grand, le plus beau et le plus populaire musée du monde se vendrait au Qatar pour 10 M€http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/frequentation-le-louvre-plus-que-jamais-n-1-mondial-02-01-2012-1793376.php

On apprend que le Qatar, non content de donner des coups au ballon souhaite courir au Louvre, peut-être à cheval comme le faisait Henri IV dans les grandes galeries….http://www.leparisien.fr/espace-premium/culture-loisirs/le-louvre-aussi-drague-le-qatar-05-01-2012-1797315.php

Cette information a été très discrètement rapportée par le Parisien et n’a pas pour l’instant été relayée par d’autres médias. Dans le Parisien d’hier, jeudi 5 janvier on pouvait lire en première page “Les arts de l’Islam arrivent au Louvre”. Puis en page 30, le titre de l’article était beaucoup plus offensif “Le Louvre aussi drague le Qatar”. On apprend que courant 2012 un huitième département va naître au Louvre sous une immense verrière. “Un projet qui dépasse le cadre de l’art : il s’agit de montrer “la face lumineuse” d’une civilisation, assène le patron du Louvre…Sophie Makariou directrice de ce nouveau département, a soutenu hier qu’il fallait “assumer ce terme” d’art islamique. “Il ne faut pas laisser le mot Islam à ceux qui le salissent” …Tout est dit, le projet est bien politique, il s’agit de réhabiliter l’islam…

Le projet est évalué à un coût total de 98,5 M€. l’état français en assume 31M€. 17M€ seraient versés par la fondation Alwaleed bin Talal basée en Arabie saoudite et au Liban. Le Maroc, l’Azerbaidjan, le Koweit et le sultanat d’Oman contribueraient pour 26M€. On compte sur le Qatar pour apporter les 10M€ manquants. Espérons que ces contributions ne sont pas que des promesses et qu’elles seront réellement versées. Souvenons nous de la trahison des pays arabes vis à vis de l’IMA  A l’ origine, l’ IMA a été conçu pour fonctionner avec un financement à 60% français et à 40% arabes . Or, les 22 États de la Ligue arabe ont cessé de verser leur quote-part depuis belle lurette. En 2006, 34 millions d’ euros de contributions des États fondateurs – dont 13,9 millions pour l’Irak et 12,5 millions pour la Libye -, n’avaient toujours pas été honorés. La France ne dispose même pas d’un siège au conseil d’ administration, alors qu’elle a versé au total 104 millions d’ euros en 10 ans et qu’elle verse 12,6 millions par an à compter de 2008. Le contribuable français aboie et la caravane passe …http://observatoire-des-subventions.impots-economie.com/126-millions-par-an-pour-l-institut-du-monde-arabe/

Qui supplée au non respect des engagements des pays arabes ? le contribuable français, c’est à dire ceux qui paient des impôts, en majorité les classes moyennes qu’on pressure de toutes parts et dont le pouvoir d’achat diminue dramatiquement, celles auxquelles on demande toujours plus de sacrifices et auxquelles on ose parler d’économies nécessaires sur le service public.

On se demande à quoi servent les millions que le contribuable a déboursés à l’insu de son plein  gré pour financer l’Institut du Monde arabe et L’institut des cultures de l’Islam, le fameux ICI qui devrait voir le jour en 2012 dans le XVIIIème, un projet pharaonique porté par Delanoë. La culture de l’Islam n’aurait-elle pas plus d’espaces valables que son culte qui réclame chaque jour davantage de mosquées ?

L’islam étant très divisé un comprend que nos édiles choisissent chacun son cheval. Le Qatar c’est la chasse gardée de notre président, il lui ouvre donc les portes de notre musée national. Le PS joue plutôt avec les Algériens et les copains tunisiens de Delanoë. A chacun son carré islamique en espérant bénéficier des fonds souverains des puissances pétrolières. Parce que le nerf de la guerre reste l’argent. Les prétextes culturels ou cultuels ne parviennent pas à masquer l’avidité de nos dirigeants pour l’or noir, l’or jaune, l’or brun, l’or sous toutes ses couleurs mais de préférence en espèces sonnantes et trébuchantes.

Le Qatar continue son expansion tranquille ayant porté récemment à 10% sa participation au capital de Lagardère et visant EADS http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/le-qatar-pourrait-encore-augmenter-sa-participation-dans-lagardere-03-01-2012-1794902.php

La trop grande dépendance à l’égard des ressources naturelles incite les autorités qataris à procéder à des investissements à l’étranger. Notamment en France. Tous les secteurs économiques sont concernés. A commencer par l’immobilier de luxe : hôtel d’Evreux, place Vendôme, hôtel Lambert sur l’île Saint-Louis, le palace Royal Monceau… Invités à investir en France, les qataris bénéficient de nombreux avantages fiscaux. « Vous gagnez, nous gagnons », se plaît à dire l’émir qui lorgne sur les plus prestigieuses entreprises nationales. Le 23 décembre 2011 le Qatar est devenu le premier actionnaire de Lagardère Média via son fonds d’investissement Qatar Holding LLC en portant sa participation de 7,6 % à 10,07 % du capital.

Le fonds souverain qatarien multiplie ses prises de participation dans le capital des grandes entreprises comme les Allemands Hochtief (9,1 %) ou Volkswagen (17 %), l’Espagnol Iberdrola (6,16 %) mais aussi les Français Véolia Environnement (5 %) et Vinci (10 %). Le Qatar a racheté des banques en difficulté au Luxembourg.

L’émirat fait aussi une entrée remarquée dans le sport. En mai dernier, il a racheté le PSG et Al Jazeera a acheté les droits audiovisuels du championnat de France et de la Champions League. Nicolas Sarkozy serait intervenu directement pour appuyer le dossier. Le Qatar a aussi gagné dans des conditions contestées l’organisation du Mondial de foot en 2022. En 2015, il organisera les championnats du monde de handball. Il est sur les rangs pour de prochains jeux olympiques. Sa boulimie est sans fin.http://www.estrepublicain.fr/actualite/2012/01/05/un-roi-mage-a-l-elysee

Et ce n’est pas tout, le Qatar va investir 50M€ dans nos banlieues 
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/01/05/apres-le-psg-le-qatar-au-chevet-des-banlieues-francaises_1626112_3224.html 
Imaginez que la France subventionne l’émancipation des femmes qataris ….

L’amitié de Sarkozy avec l’émir du Qatar est solide. Il vient encore de le recevoir à l’Elysée mais, curieusement, la presse en a peu parlé. Heureusement que le Républicain Lorrain fait son travail http://www.estrepublicain.fr/actualite/2012/01/05/un-roi-mage-a-l-elysee 
Une amitié consolidée par des avantages fiscaux considérables au point que la France peut être considéré paradis fiscal pour les Qataris http://www.marianne2.fr/La-France-un-paradis-fiscal-pour-residents-qataris_a213572.html 
Rappelons que le Qatar est exempté, entre autres avantages fiscaux, de la double imposition. http://www.toutsurlesimpots.com/convention-fiscale-france-qatar.html 
Et on nous demande de nous serrer la ceinture !

Le Qatar, avec ses airs propre sur lui est indiscutablement le fer de lance de l’impérialisme musulman en France avec l’accueil plus que bienveillant de nos dirigeants et de tous les politiques confondus. Le Qatar ne dispense pas ses pétrodollars sans contrepartie et son soutien des extrémistes musulmans dans les révolutions arabes prouve, s’il en était besoin, que ses arrières pensées sont djihadistes  http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111227.OBS7586/qatar-les-liaisons-dangereuses.html Nos dirigeants font semblant d’oublier que les pétro dollars en général et l’argent qatari en particulier n’ont pas que l’odeur de la charia et de la takkya, ils en ont aussi le goût, l’impact et les conséquences.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

island girl 11/01/2012 18:35


C'est plus grave qu'on ne le pensait !

Francis Claude 11/01/2012 08:50


lorsque l'on a achete les hommes politiques au plus haut niveau d'un pays, il est trés facile de ce payer ce que l'on veut dans ces pays soumis a la loi des pétro-dollars