Après les "Vladimir", bonjour les "déséquilibrés".

Publié le 22 Août 2013

Après les Vladimir célèbres qui consistait pour la presse bien pensante, à donner un prénom chrétien aux délinquants, nous avons droit aux "déséquilibrés". 

****

Le meurtre de Jeremie à Marseille en août 2013, serait, selon Le Figaro.fr du 9 août 2013 l'œuvre d'un certain Ali. Cet homme qui a déjà eu souvent affaire aux tribunaux, pour des affaires : vols, violations de domicile, rébellions, dégradations, recel ... serait le coupable selon les autorités (sous réserve) mais ce qu'il est intéressant de noter est qu'il a été immédiatement déclaré irresponsable car sujet à des troubles psychiatriques. Pourtant il avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis-mise à l'épreuve, le juge avait donc tiré des conclusions différentes.
D'autres « jeunes » ou « déséquilibrés aux poignards» ont agi à Marseille le 18 août  relève l'Express : un garçon de 18 ans a été poignardé lors d'une rixe à Marseille par un groupe de « jeunes », qui se sont ensuite rendus à l'hôpital pour se faire soigner. Là, ils ont poignardé un infirmier.

Lors du massacre d'Istres, Le Monde, France 2 ...évoquaient un tueur aux « troubles psychiatriques ». Et même un journaliste de BFM TV le 25 avril 2013 a affirmé doctement que la fusillade d'Istres n'avait pas de motivation car les cibles semblaient avoir été prises au hasard. Ah bon ? Ainsi il n'y avait pas de motivation à l'attentat de Boston (les médias avançaient, au début, la piste d'extrême droite comme pour Merah, une fois de plus les faits leur ont donné tort) alors que les victimes ont été prises au hasard ? Et lors du 11 septembre 2001, les victimes ont été choisies ? Pas de mobile alors que le meurtrier d'Istres se revendiquait d'Al Qaida (fait relaté discrètement sur Le Parisien du 26 avril 2013_page 13).

A la Défense en mai 2013, l'auteur présumé de l'agression au cutter du militaire de 23 ans (à Toulouse aussi Merah visait les militaires), aurait prié avant de passer à l'acte comme le révèle le journal Le Parisien  « Il a été filmé en train de faire une prière, à proximité des lieux des faits ». Et pourtant, la piste du « psychopathe » était envisagée par les grands médias.

A Roussillon en Isère, en mai 2013 un gendarme de 44 ans a reçu un coup de couteau à la gorge par un  individu qui crie "Allah est grand". Il est qualifié de  «déséquilibré» par Le Progrés (source : http://www.leprogres.fr/actualite/2013/05/07/roussillon-un-gendarme-poignarde-dans-sa-brigade).
Sans oublier au passage que des prétendus « déséquilibrés » ont œuvré dans la région de Marseille (Aubenas, Orange) : un homme a été poignardé à Orange le 16 août 2013 (source : http://www.ledauphine.com/vaucluse/2013/08/17/poignarde-en-allant-travailler). Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été poignardé à Aubenas. Les causes de l'agression sont encore inconnues (source : http://www.ledauphine.com/ardeche/2013/08/16/aubenas-un-jeune-homme-tres-grievement-blesse-a-coups-de-couteau-ce-soir ).

Souvenons nous aussi du signe précurseur des attaques des années 2000 : lors de l'attaque de Béziers en 2001. Safir Bghioua partit en guerre à l'arme lourde dans les rues de Béziers. Ce tueur qui jurait d'aller se sacrifier pour Dieu a été qualifié de « fou » (source : http://www.midilibre.fr/2011/09/02/,380866.php).

Une exception dans ce tableau : un militaire britannique a été assassiné à l'arme blanche en mai 2013 dans le sud de Londres par deux hommes lançant des slogans islamiques. Là pour une fois le poignardeur n'a pas été qualifié de « déséquilibré ». Les médias britanniques seraient plus réalistes ?

Enfin, du coté de l'extrême droite, le prétendu adepte de Breivik interpellé en Corrèze en été 2013 (et Breivik lui même) et le militaire interpellés pour projets d'attentat ont été aussi qualifiés de déséquilibrés. Comme si le fait de vouloir une guerre de civilisation relevait forcément de la démence. Comme si la guerre de civilisation qui se profile était trop horrible à voir et qu'il fallait qualifier ces porteurs forcément de fous pour en oublier leur responsabilité.

Supposons donc que ces différents agresseurs soient tous déséquilibrés mais alors les islamistes qui ont commis des milliers d'attentats (suicides ou non) depuis les années 80 sont ils tous fous pendant qu'on y est ?

Le psychanalyste Carl Jung qui a popularisée l'idée d'inconscient collectif pensait que la nature et la variation des différents types de psychoses en dit long sur les sociétés dans lesquelles elles se développement, la manière dont la folie d'un fou s'exprime en dit long sur la société dans laquelle il vit.

www.libertefreedom.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

island girl 26/08/2013 03:58


En france le mot  " jeunes" signifie issus de l'immigration ,il y en a plein les prisons et s'il sont encore libres ils vivent dans les "quartiers" ..."désequilibrés " est le nouveau
qualificatif pour les faciès ,les rats dont il faudra se débarrasser.


 

LA GAULOISE 23/08/2013 08:39


LES PRISONS SONT A 80 POUR CENT REMPLIES PAR LES ETRANGERS DE TOUS BORDS . MAINTENANT CEUX SONT LES HOPITAUX PSYCHIATRIQUES QUI VONT CONNAITRE LE MEME POURCENTAGE ?

FRANHENJAC 23/08/2013 01:35


La même chose en Allemagne, toutes les lapidations jusqu´ici furent le fait de déséquilibrés.... malgré leurs cris à allah akbar.


Celui qui courait à travers un village du Niederrhein, avec en main la tête de sa belle-soeur en criant allah akbar....était un déséquilibré...paraît-il  !!!


Les autres aussi..

DURADUPIF 22/08/2013 16:00


Curieux cet appel à la démence pour tout individu se réclamant de l'islam qui agit de manière meutrière en son nom (merah et tant d'autres) et qui aprés leurs méfaits, souvent horribles et que
l'on ne supporte plus, ils deviennent des assassins déments et donc irresponsables. Jusqu'à quand les médias françaises, feront-t'ils semblant de l'ignorer ?

henri 22/08/2013 14:40


tss tss Facile !


Les dégats de la vodka ?