Arabie Saoudite: un timide droit de vote... annoncé en 2006!

Publié le 15 Mars 2012

 

Un texte que j'avais écrit en 2006, à une époque où j'écrivais pour Occidentalis sous le pseudo de Synpol. Conseiller Municipal, j'avais le devoir de protéger la fonction.  Devenu le "mouton noir, je fus "évacué" par la suite. Rien à changer dans le texte sur un évènement qui avait défrayé la chronique: un grand reportage sur l'Arabie Saoudite vantant la libéralisation de la femme.

Nous connaissons tous sur  Puteaux-Libre, la grande souplesse religieuse de l'Arabie Saoudite qui vient de décapiter 4 personnes ce dernier mois dans un silence assourdissant des droits-de-l'hommistes français! Ceux du MRAP, la LICRA, la LDH, SOS Racisme et tant d'autres qui en ont finalement rien à faire de ces exécutions qui placent ce pays parmi les 4 premiers exécuteurs dans le Monde en 2011. Loin, trés loin devant les Etats-Unis. Si encore il se faisait tout petit! Même pas, ce pays réclame la liberté pour les Syriens! A vomir...

 ********** 

Le roi d'Arabie donne l'ordre que des femmes puissent se présenter aux élections. Ce n'est pas encore la parité (peut-être dans 200 ans) mais c'est paraît-il une avancée forte sur la liberté de la femme. (Youpi ! Dieu est grand ou alors il avait le dos tourné)!

Rassurez-vous ce n'était que pour le conseil d'administration de la chambre du commerce de Djedda. Rien de bien important. Chez-nous en France (Pays de vilains mécréants et de descendants d'anciens négriers et de colonialistes de la  pire espèce chrétiens et Juifs de surcroît), cela n'aurait même pas fait une ligne.  

Le message du Roi est clair: L'ère des femmes doit commencer! (Sans rire je vous prie) Mais après tout, il faut bien un début. Bien entendu les candidatures féminines ont suscitées des protestations des religieux.

Une centaine de femmes ont votée (ouf... manquerait plus qu'elles soient plusieurs centaines).

Rappelons que dans ce pays de "droits", la mixité est interdite. Mais, petite amélioration, vous pouvez désormais donner rendez-vous à une femme dans un café "section familiale" réservée aux femmes accompagnées par un mâle. Soit le père, le frère, le fils ou le mari. (Ce qui vous enlèvera de facto toutes idées contraires aux bonnes mœurs) Il paraît même que les étrangères vont têtes nues et que les seules que l'on voit voilées sont les "correspondantes" de journaux étrangers. (Déguisées en costume locale pour la télé).

Nous aurait-on menti sur ce libéral pays? Celui-là même qui proteste contre les atteintes aux libertés en Syrie en ce moment?

Attention tout de même car, il y a la police religieuse qui ne fait pas dans le détail. Les femmes n'ont pas le droit encore de voyager sans un "gardien" ou un parent masculin.

Mais rassurons-nous, elles peuvent se faire un passeport valable pour cinq ans avec la signature de leur mari. (Ouh le bonheur d'être femme)!

         Le métier de vendeuse est interdit pour les femmes ce qui rend difficile pour celles-ci l'achat de leurs lingeries féminines et leurs achats d'hygiène intime plus encore (on les comprend). Mais il paraît là aussi que les choses vont changer car le gouvernement va autoriser la profession de vendeuse d'ici à 2 ans (la durée de préparation ?)

         Les femmes peuvent désormais fonder une entreprise sans représentant masculin! Sauf que les autorisations sont données par les mâles dominants et autant vous le dire, les dossiers sont souvent refusés. (Allez savoir pourquoi?)

         L'enseignement est strictement séparé! S'il n'y a pas de profs femmes, l'enseignement est donné aux filles par un système de vidéo.

         Elles ne peuvent pas plaider devant les tribunaux.

         En cas de divorce elles sont jetées à la rue et perdent le droit de garde si les enfants ont plus de 7 ans.

         Elles n'ont pas le droit de conduire une voiture. (Cela m'étonnerait que ce soit dans le coran!)

         Pourtant, certaines femmes refusent l'évolution. Endoctrinée depuis des années. "La liberté de la femme, c'est seulement à la maison".

Certaines disent que l'abaya (vêtement noir et voile masquant le visage) et aussi une identité nationale. (En France cela vient doucement de la part de converties de fraîche date)  Certaines, y voient un moyen de prouver des qualités intellectuelles. (Argument spécieux à mon avis, une façon de ne pas avoir à lutter pour la liberté des femmes tout en se valorisant).

D'autres se rebellent. Enfin, elles essayent.

         Bref tout va bien dans le monde de l'Islam. Tout va bien pour la schizophrénie des hommes et la mise en esclavage des femmes. Ce n'est donc pas demain la veille que les femmes pourront comme chez nous, vivre libres. (Quoique chez nous cela commence à sentir mauvais le sable du désert). Il semble que l'on se rapproche de leur mode de vie. (C'est bien parti)

         Pour ma part, j'enverrai nos islamistes féminines faire un stage en Arabie saoudite histoire de leur démontrer de plus près, leurs "rêves" islamiques.  Avec un peu de chance elles y resteraient.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 16/03/2012 18:33


Merci Gérard j'ai bien rigolé et on est au xxième siécle!!  dire que ces zombis envahissent notre espace et nous empoisonnent la vie avec leurs menaces fanatiques, ils sont incapables de
construire ou d'inventer quoi que ce soit  et incapables de traiter leurs femmes omme des êtres humains,mais détruire, et tuer Se sont des malades dégénérés!!!!!regardez cette gueule,et le
message qui va avec:


Le Grand Mufti d’Arabie saoudite appelle à détruire toutes les églises de
la région


Par Melba le 15 mars 2012


Ne comptons pas trop sur nos journalistes pour rapporter ces propos.  Ils ne voudraient pas “essentialiser” cette “religion comme les autres” qu’est l’islam.


Plusieurs sources d’information en arabe (ici et ici), indiquent que le Cheikh Abdul
Aziz bin Abdullah, Grand Mufti d’Arabie Saoudite considéré comme la plus haute autorité de l’islam sunnite, a déclaré qu’ “il est nécessaire de détruire toutes les églises de la région.”


Le Grand Mufti aurait fait cette déclaration en réponse à une question posée par une délégation du Koweït, au sujet de l’appel d’un membre du parlement Koweïtien à la
“suppression” des églises (plus tard, il a «clarifié» ses propos en disant qu’il voulait simplement dire qu’aucune église ne devrait être construite au Koweït). La délégation
koweïtienne désirait confirmer la position de la charia au sujet des églises.


le Grand Mufti a souligné que le Koweït faisant partie de la Péninsule arabique, il est donc nécessaire de détruire toutes les églises qui s’y trouvent.”


Comme pour de nombreux grands Muftis avant lui, le cheikh a basé sa réponse sur le célèbre hadith dans lequel il est dit que le prophète de l’islam sur son lit de mort a déclaré
qu’ “Il ne doit pas y avoir deux religions dans la Péninsule arabique”. 


Ce fameux hadith a toujours été interprété comme signifiant que seul l’islam peut être pratiqué dans la région.


Sources :  MCN direct (arabe), Asrare (arabe) via Weasel Zippers