Arabie Saoudite: Une femme roue de coups un "policier des bonnes moeurs"!

Publié le 20 Mai 2010

Comme quoi les femmes sont bien l'avenir des hommes non de Dieu:

  

                   Alors qu’un policier des mœurs religieuses rôdait dans un parc d’attractions de la ville d’Al-Mubarraz à l’est de l’Arabie saoudite, à l’affût de couples non mariés bavardant en toute illégalité, il ne s’attendait pas du tout à rencontrer une opposition quelconque.

                   Et pourtant, tandis qu’il s’approchait d’un couple d’une vingtaine d’années musardant côte à côte dans les allées du parc, il a vécu une expérience sans précédent. En tant que membre de la Commission pour la Promotion de la Vertu et la Prévention du Vice, la police religieuse connue sous le nom de Hai’a, il demanda au jeune couple de montrer ses papiers et de décliner leur lien familial, étant donné que c’est un crime en Arabie saoudite pour un homme et une femme non mariés de se trouver ensemble.

Pour des raisons inconnues, le jeune homme s’est évanoui dès que le policier l’a questionné. Selon le quotidien saoudien Okaz, la jeune femme se serait alors jetée sur le policier, le rouant de nombreux coups de poings, le laissant dans un tel état qu’il a dû être transporté à l’hôpital, le corps et le visage couverts d’hématomes.

« Voir la résistance d’une femme est très significatif » affirme Wajiha Al-Huwaidar, une militante saoudienne des droits des femmes, à l’agence de presse Media Line. « Les gens en ont assez de cette police religieuse, ils vont maintenant payer le prix pour toutes les humiliations qu’ils ont fait subir à la population pendant des années et des années. C’est juste un début et il y aura de plus en plus de cas de résistance ».

Source : Saudi woman beats up virtue cop 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

El borak 20/05/2010 19:12



Ah!!!! pour une fois que je lis une bonne nouvelle, l'évolution viendras par les femmes, bien sur c'est les plus concernées étants les premières victimes, là je dit bravo, et que les autres
suivent le meme exemple et virent leurs males,facho-sexistes, plein de problèmes freudiens, car des pays ou les femmes doivent portées la burcqua en dit long sur les moeurs de leurs males, ou il
faut cacher la friandise pour que le vilain garnement n'y touche pas.


J'éspère que cette femme de l'article n'aura pas de problème et qu'elle se soit éclipsée.