Arnaud Montebourg-Audrey Pulvar: une manipulation anti FN? Par Gérard Brazon

Publié le 29 Février 2012

Gérard-54ansJe suis stupéfait par l'information concernant l'agression d'Arnaud Montebourg et de sa compagne Audrey Pulvar!

Je n'ai aucune sympathie politique pour ces deux là, à défaut d'avoir de la sympathie tout court! Madame Pulvar est manichéenne, bobo de gauche et curieusement fermée pour une journaliste et Monsieur Montebourg, un responsable socialiste même s'il est atypique dans son camp! Pour autant, cette agression est parfaitement débile d'autant plus, qu'elle fût réalisée "selon leurs dires" par des militants ou des sympathisants du FN!

Encore une fois, ce parti politique n'a aucune raison de réagir de cette manière étant donné la force que représente désormais Marine Le Pen. Soit ces gens-là sont des débiles profonds, soit des militants de l'extrême gauche soit des "jeunes" provocateurs!  La raison me fait penser à la deuxième voire la troisième solution!

Bien entendu, les trompettes médiatiques sonnent "l'alarme" que l'on aurait pu penser être dépassée, d'un autre temps ! Mais non, la trouille d'un FN haut dans les sondages, la crainte d'un avril à l'envers et surtout les éventuelles pertes de "bonnes places" républicaines, radicalisent semble-t-il, les comportements. Il n'y a pas que les politiques qui sont concernés par l'importance du FN dans le jeu politique français. Il y a des intérêts financiers à commencer par ceux des européistes.

Le fait que la dédiabolisation fonctionne et que le FN engrange de nouveaux militants y compris à gauche, bouscule la donne! Il est tout de même assez amusant de constater que les médias font plus de tapage avec ce genre d'affaire (ou rien n'est prouvé à savoir que les débiles seraient du FN) que sur les affaires de corruption du Parti Socialiste dans le Pas-de-Calais ou les Bouches du Rhône! Car enfin, les français savent bien que la classe politique française, depuis 1945, est responsable mais jamais coupable. Des affaires bien plus graves que des insultes de "petits cons" sont le plus souvent classées sans suite. Certes, il y a eu des accusés, rarement condamnés d'ailleurs si ce n'est  innocentés! Et pour cause, ils ont même, ces braves gens, une cour de justice particulière! Ils se jugent et prétendent se condamner entre eux. Par contre, cette classe politique donne des leçons et singulièrement celle de gauche.

Sur quoi compte-t-elle cette classe politique? Sur le manque de mémoire des français! Quand ce n'est pas sur son manque d'intérêt! C'est pourquoi, c'est le tambour et les trompettes jusqu'au vomissement lorsqu'il s'agit du FN et le grand silence pour les autres!  

Dans n'importe quel pays véritablement démocratique, beaucoup de nos politiques en vedette aujourd'hui serait inéligibles à commencer par Emmanuelli ou Juppé et combien d'autres dont les noms m'échappent! Je pense à Israël qui a mis en prison un de ses anciens Présidents de la république pour des affaires de fesses et autres! et on donne des leçons à Israël.

Que faut-il penser de ces fonds de poubelles et des ces méthodes? Premièrement que ce ne sera pas la seule tentative de salir! D'autres viendront mettant en cause des militants du FN, des dirigeants et sans doute Marine Le Pen elle-même et son staff proche! Ils ne pourront pas aller aux toilettes sans se méfier du PQ.

Salir, mentir et mentir encore, il en restera toujours quelques chose! Himmler en avait fait son crédo avec le propagandiste Goebbels. Rien de neuf sous le soleil! Ces méthodes sont et restent efficaces hélas ! Il y aura toujours des femmes et des hommes qui finiront pas tomber dans le piège au nom du: "Il n'y a pas de fumée sans feux"!

Je pense que cette élection va être dévastatrice pour la démocratie et ce ne sera pas la faute des petits partis ou du FN mais bien de la façon dont les médias appréhendent l'information politique! A la façon de chiens affamés.

Vont-ils enfin réaliser qu'ils doivent cesser d'être  "en ménage" avec les politiques au mieux voire, complices  avec cette classe politique au détriment de la démocratie. Mais qui s'en soucie?

Gérard Brazon

********

Le Figaro

Le député socialiste et sa compagne journaliste ont rapporté avoir été pris à partie mardi soir, à Paris, par une quinzaine d'individus se revendiquant du Front national.

 

L'incident a duré quelques minutes. Mais le récit qu'en a fait l'intéressée est violent. Mardi soir, alors qu'ils sortaient d'un restaurant du XVIe arrondissement de Paris, la journaliste Audrey Pulvar et son compagnon le député PS Arnaud Montebourg ont été reconnus par une quinzaine d'individus individus qui les ont pris à partie. Une plainte a été déposée.

 

Angle du boulevard Murat et de la rue Molitor, rentrant à pied avec mon compagnon, nous avons été pris à partie par une 15zne d'individus

 

Le 6-7 France Inter (@67franceinter) Février 28, 2012

«Ils étaient devant un bar», a raconté sur le réseau social Twitter la journaliste de France Inter. Elle ajoute que les agresseurs ont lancé «Jean-Marie nous a donné la permission de minuit pour chasser les youpins de Paris». «Nous avons essuyé des jets de verres qui se sont brisés dans notre dos», poursuit-elle, le tout ponctué de «juden, juden, juden...» («juifs» en allemand, ndlr), «de la France aux Français et autres 'Le Pen président'».

 

«Une chose est sûre. Les individus nous ont reconnus et nous ont nommés par notre nom pour nous insulter», a expliqué de son côté Arnaud Montebourg. «Ça témoigne d'un climat de libération d'une parole raciste et à connotation fascisante dans le parti de Mme Le Pen», a estimé le député de Saône-et-Loire. «Des pièces à conviction - deux verres qui nous ont été jetés dessus - et des témoignages ont été recueillis sur place par le commissariat, la BAC du 16e», a-t-il précisé, assurant que la police semble «assez optimiste sur l'identification des individus auteurs des insultes antisémites et racistes et par ailleurs des agressions physiques».

 

«Je n'ai pas été blessée, mais je trouve cela effrayant que des gens se mettent à hurler dans la rue qu'ils vont chasser des youpins, cela fait froid dans le dos, d'autant qu'ils étaient jeunes», a réagi Audrey Pulvar, qui a interpellé sur le sujet la candidate du Front National à la présidentielle: «Mme Le Pen, cautionnez-vous?» (Pourquoi cette question? comment peut-elle être sûr que ces "petits cons" sont des militants du FN? Au fond, au delà de la peur qu'elle a dû avoir, la journaliste engagée qu'elle est, a pris le dessus. Ndlr Gérard Brazon)

Marine Le Pen condamne l'agression et dénonce les propos de Pulvar

Interrogée mercredi matin sur Europe 1 sur l'agression, Marine Le Pen l'a «condamnée». Mais elle a aussi dénoncé «les accusations très graves de Madame Pulvar»: «S'il suffit d'aller agresser quelqu'un en criant ‘Le Pen président' pour que je sois responsable, l'État de droit a reculé en France». 

Sur Twitter, le récit a rapidement suscité des réactions. «Inadmissible, ça prouve qu'il faut combattre sans relâche le FN qui tente d'avancer masqué, ce soir il montre son vrai visage», a posté mercredi le député PS Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l'Assemblée. «Le vrai visage hideux de l'extrême droite», a renchéri le numéro deux du PS Harlem Désir, ancien président de SOS Racisme. Mercredi matin, François Hollande a exprimé sa «solidarité» avec le couple: «C'est inadmissible d'attaquer quelqu'un pour ses idées avec des propos racistes et antisémites». (Le bal des vampires et des faux-culs! Accuser sans preuve, battre en brêche le principe d'innocence et de précaution si cher à la Gauche ! Cela me rappelle Carpentras. La gauche n'a rien appris. Ndlr Gérard Brazon) 

Sergio Coronado, porte-parole de la candidate à l'élection présidentielle d'Europe Ecologie-Les Verts, Eva Joly, a dénoncé une agression «intolérable» «par des nervis d'extrême droite».

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 01/03/2012 19:59


[Tribune libre] Montebourg-Pulvar : les arroseurs arrosés – par Yann Vallerie



Réactions (26)







23


Tribune libre : Montebourg – Pulvar : les arroseurs arrosés.


29/02/2012 – 17h00
PARIS (NOVOpress) -Quand on stigmatise, insulte, traine dans la boue en permanence une partie de l’opinion publique, il faut toujours s’attendre, un jour ou l’autre, à un
retour de bâton.


C’est ce qui arrivé hier soir à Audrey Pulvar et à son mari Arnaud Montebourg, membre éminent du parti socialiste, qui, sortant d’un restaurant du 16e arrondissement parisien, ont été
apostrophés et chahutés de manière virulente par un groupe de jeunes gens ne partageant manifestement pas les opinions politiques des deux personnalités citées.


Visiblement ces personnes souhaitaient surtout exprimer (sans doute maladroitement vu les propos rapportés) le ras-le-bol d’une partie de la jeunesse française « Desouche » face au
traitement qui lui est réservé au quotidien par les médias et les politiciens de la bien-pensance, toujours prompts à défendre les autres avant les nôtres.


La question n’est pas de débattre des injures qui auraient été proférées hier soir devant les deux socialistes, car il suffit de relire toutes les excuses trouvées aux textes haineux de groupes
de rap financés par de nombreuses municipalités socialistes et diffusés sur toutes les ondes pour se dire que finalement, ces insultes ont été faites dans un contexte bien précis, sans pensées
réelles (c’est bien ça que Jack Lang, ami d’Arnaud Montebourg, pense quand il déclare « kiffer » le rap ?).


L’interrogation n’est pas non plus de savoir si les salaires mirobolants cumulés d’Arnaud Montebourg et d’Audrey Pulvar permettront à chacun d’acheter de nouveaux vêtements chics, ceux d’hier
ayant, aux dires des victimes, subi quelques attaques de houblon.


Mais Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg ont-ils été frappés et envoyés à l’hôpital, comme l’a été récemment cette élue qui a eu le tort de s’estimer partout chez elle pour coller des affiches
électorales, y compris à proximité d’une cité chaude marseillaise ?


Ont-ils été menacés puis tabassés, comme c’est le cas, depuis de nombreuses années, lorsque des militants d’extrême-gauche tombent sur des identitaires ou des patriotes souhaitant se rendre à
un meeting quelconque ?


Non. Bien entendu. À contrario, Mme Pulvar a été tellement effrayée et choquée par ses agresseurs qu’elle a eu le temps d’envoyer plusieurs messages via « twitter » afin
d’alerter l’ensemble de ses amis journalistes et politiques.
Ceci pour à nouveau obliger l’ensemble des Français à subir pendant quelques jours le même message : « la bête immonde est de retour, il faut réagir avant qu’il ne soit trop
tard ! »
Quelle aubaine pour le parti socialiste, dont Mr Montebourg a bien failli être le candidat à l’élection présidentielle ! Quelle chance, alors que la campagne présidentielle fait rage,
de pouvoir tirer à boulets rouges sur la droite et l’extrême-droite, qui n’ont pourtant rien à voir dans cette histoire ! Quel bonheur de pouvoir à nouveau, encore et toujours, se servir
de cet incident insignifiant pour réclamer toujours plus de solidarité, de tolérance, d’intégration, de métissage et de discrimination positive !


Ce matin, la haute société du spectacle et de la politique fait bloc derrière les deux « victimes » de cette « infâme agression ». Dès qu’on touche à « la caste »,
c’est branle-bas de combat !


Étonnant, car quand des “sauvageons” (comme certains disent) brûlent des voitures, cassent, pillent, rackettent, dépouillent voir même tuent, cette même caste est la première à monter au
créneau pour trouver toutes les excuses du monde à des faits autrement plus violents que ceux, encore une fois uniquement rapportés par les victimes, commis hier.


Mme Pulvar, Mr Montebourg : ne vous vient-il pas à l’idée que vous êtes avant tout responsables de la situation d’hier ?


La presse nationale et les politiciens aux manettes depuis 40 ans n’ont ils pas compris qu’ils étaient responsables de ces dérapages, à force d’imposer au peuple qui pourtant n’en veut pas,
pèle mêle : l’immigration massive, l’islamisation, le métissage, la discrimination positive, les hausses du prix de l’essence et des énergies nécessaires pour vivre, la baisse du pouvoir
d’achat, les licenciements, la dictature des marchés, etc ?
Ce peuple qui ne peut plus s’exprimer librement et qui, même lorsqu’il souhaite changer de société par un simple vote démocratique, est stigmatisé quotidiennement.


La fracture sociale, ethnique, culturelle qui se creuse de plus en plus sur le territoire français est inévitable et amènera, dans les prochains mois, dans les prochaines années, des incidents
autrement plus importants que ceux d’hier, prémices d’une guerre civile annoncée. Les procès, la prison, la répression, la censure, l’isolement, l’étouffement économique n’y feront rien…


La caste médiatique et politique parisiano-centrée est un des morceaux isolé, mais puissant de cette fracture française.


Et quand, un mardi soir de février, cette caste sort d’un restaurant chic du 16ème arrondissement parisien, le ventre plein de caviar et de grands crus et qu’elle tombe sur ce peuple
de France qu’elle déteste (et qui la lui rend bien), attablé au bistrot, bière à la main, alors l’arroseur quotidien se retrouve arrosé.


Yann Vallerie
[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve
de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

DUPEUDESENS 01/03/2012 11:32


Il a entendu des propos antisémites et il en eu froid dans le dos...A-t'il entendu l'arabo-musulman qui a dit, en plein Paris, qu'ils allaient casser du Juif. Monsieur le député (de je sais d'où)
a eu froid où ? Il doit être malentendant, c'est contreproductif à l'Assemblée nationale

LA GAULOISE 01/03/2012 10:23


Il est tellement que c'est une comedie savamment orchestrée pour essayer de discrediter Marine : les sondages (les vrais !)  sont de plus en plus forts. Mais la ficelle est un peu
grosse...et j'espere que tout ceci va leur peter au visage!

Francis NERI 01/03/2012 09:23


Cette « séquence » démontre à quel point notre société « démocratique » est fragile. Tout est fait pour démontrer
que MLP ne l’est pas, et nombreux sont les pièges qui lui sont tendus dans lequel heureusement elle n’est pas tombé.


J’admire la force morale, l’énergie et la puissance des convictions de Marine et je suis de moins en moins indécis sur le chemin dans
lequel je vais m’engager et sur lequel j’inviterai mes amis à s’engager.


A lire Gérard il me semble qu’il est de plus en plus sur le même chemin et je constate comme lui qu’il est bien mieux fréquenté que
ceux de François Hollande ou Nicolas Sarkozy.


En Alsace, pour le Collectif Alsace 2012, nous avons rencontré quelques Maires
(11 exactement) auxquels nous avons demandé de parrainer la candidature de Marine. Tous ont refusé, nous faisant part des pressions qu’ils subissent en particulier au sein des
« collectivités ».


Ce sont ces pressions qui transforment un pays démocratique en pays policier privé de ses libertés, pas les excès de
quelques pochards !     


Constatant cela, je me sens devenir « enragé », froidement enragé, conscient, lucide, rationnel. Cette rage est sans
compassion, sans repentance, sans indulgence, une rage saine qui n’a plus envie de comprendre, excuser, composer.


Une rage qui veut nommer les responsables, les dénoncer, les accuser, bref qui a envie d’éclater …mais qui ne le fera
pas car elle dépasse la colère ou la haine. Elle se veut chirurgicale capable d’utiliser le scalpel de la raison pure pour extirper la tumeur islamo-gauchiste et mondialiste qui développe ses
métastases dans ce qui reste de sain du corps de la Nation.


Comptez sur moi pour être aux premières lignes du combat qui nous est livré et que mène Marine. Un combat qui va
déterminer notre avenir en tant qu’individus libre au sein d’une Nation libre et souveraine.   


Francis NERI


Collectif 12 Alsace


http://semanticien.blogspirit.com


 

MIKA 01/03/2012 00:09


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/marine-le-pen-se-lave-trop-vite-les-mains-de-l-agression-estime-caroline-fourest_1088251.html?xtor=RSS-3011&google_editors_picks=true


La copine de Madame Pulvar, Caroline Fourest, s’invite au débat. Ni elle ni son livre sur MLP ne font
recette pas plus que celui de la pseudo journaliste infiltrée… « Ecrivez, prenez de la peine, c’est le FRONT qui manque le moins… »


Elles vont pouvoir se cotiser pour prendre le même avocat… 

isabelle 29/02/2012 22:41


Un groupe de soulards complètement éméchés tient des propos déplacés et casse des verres, c'est la faute de Marine Le Pen ? Le raccourci est un peu dur à avaler.


Encore une bonne aubaine pour ceux qui veulent casser du FN.

MIKA 29/02/2012 21:19


http://www.europe1.fr/Faits-divers/Pulvar-Montebourg-les-agresseurs-etaient-bourres-969301/ Témoignage…L'employé
d'un restaurant n'a pas vu que des verres ont été lancés sur le couple, comme le racontait Audrey Pulvar sur Twitter …On apprend aussi que les fauteurs de troubles étaient là depuis plusieurs
heures et bien alcoolisés…


Supposer qu’ils soient du FN c’est suggestif dire que c’étaient des soûlots c’est factuel ! Cette journaliste est décidément très prévisible.

Bastide V 29/02/2012 19:40


      


   Victor


La journaliste de France Inter Audrey Pulvar et son compagnon, le député PS Arnaud
Montebourg, ont été pris pour cible ce mardi soir à Paris par de jeunes individus scandant des slogans favorables au Front national et des injures antisémites. «Rentrant à pied avec mon compagnon, nous avons été pris à partie par une quinzaine d'individus. Aux cris
de "la France aux Français" et autres "Le Pen président"», a raconté la journaliste mardi dans la soirée aux quelque 6 000 abonnés


 


 


 


Je pense qu’ils ont eu beaucoup de chance de s’en être tiré sans égratignure par une
quinzaine d’individus, chose étonnante j’aimerai savoir comment ont-ils fait pour les compter sous les jets de bouteilles et de pierres, genre lapidation. Y aurait-il parmi ses 6 000 abonnés
des idiots utiles oui même d’autre aussi qui pourront croire que l’on puisse crier haut et fort appartenir au FN. Il m’arrivait sortant d’un restaurant, me prendre pour Jeanne D’Arc !
Sachant que lorsque un simple colleur d’affiche du FN collant des affiches sur le trottoir de droite se font agresser, par une quinzaine de ce genre de voyous, venant du trottoir de gauche ne
s’en sortira qu’avec beaucoup de chance, avec une jambe ou un bras cassé, la pub n’est pas mauvaise pour ce journal il faut a tout pris briser le FN. Continuez bravo votre langue est bien
protégée vous ne risquez rien. 

Francis Claude 29/02/2012 19:12


bravo colbert vous faites tilt je suis arrivé en retard mais votre commentaire est tout a fait réaliste, bien sur que ces gens sont capable de tout et surtout du mal ça et les Banques cela fait
lourd pour un jour mais notre Marine a les épaules solides et la téte bien faites la combatante vaicra....Ils parlent beaucoup moins de l'ex conseillere municipale SAMIRA GUERRA de la Mairie
SOCIALISTE de Cenon qui viens de prendre 3 ans dont 1 ferme, par le tribunal correctionel de Bordeaux!!!

MIKA 29/02/2012 18:12


3 remarques:


1/  Les mêmes qui parlent d'incivilités vis à vis des autres se disent agressés dès lors qu'ils sont directement concernés.


2/  Il est curieux que le premier reflexe d'une victime soit d'aller raconter sa life sur twitter.


3/  Bien sûr qu’il faut condamner  des « petits cons » qui vocifèrent la France au Français mais  Marine le Pen faisait remarquer à la journaliste que son père en son
temps  revendiquait la Martinique aux Martiniquais...


 


 

marco 29/02/2012 18:05


bah!ce n'est pas impossible,mais ce serait plutôt l'acte d'un groupe d'énervés qui n'a rien a voir avec le FN,mais qui se revendique d'eux...

Polux 29/02/2012 17:41


Salut ! Effectivement, n'importe qui peut, en se réclamant d'un parti, agresser un politique de quelque bord qu'il soit , celà ne prouve rien. Par contre, entendre que l'on va " chasser les
youpins" celà fait plus froid dans le dos que quand des islamistes crient qu'il faut les égorger. Marrant non ! De plus, je note, encore une fois, que ces socialistes qui reprochent depuis 5 ans
à N. SARKOZY son escapade au Fouquet's ne vont pas, par ces temps d'austérité, diner chez "Dédé "le resto ouvrier du coin, mais dans un restaurant, que j'imagine huppé, dans le 16ème. Il est vrai
que lorsque l'on voit et entend A Montebourg avec sa bouche en cul de poule et son langage châtié il reflète exactement l'image d'un homme près de la plèbe...!!!

Colbert 29/02/2012 17:35


Serait-ce la suite du feuilleton commencé par Mittérand à l'observatoire ?


Ca sent le bidonnage tout ça

riziere 29/02/2012 17:25


Qui peut certifier que ce sont des gens du F.N qui ont fait cela. Des bout de verre comme témoignage c'est bien peu. Les propos ne peuvent-ils pas être tenus par des gens d'extrême gauche. Encore
y'a-t-il des témins ??? Cela laisee un sérieux doute qu'en a l'authenticité des faits. Effectivement Carpentras est de la même teneur .


 

Mascara83 29/02/2012 17:15


Cher Gérard,


Votre article est très intéressant et, tellement, criant de véracité que je le partage à 200%!!  En effet, ces 2 "coco" ont dû s'inspirer du faux attentat de l'Observatoire d'oct.1959
fomenté par leur Maestro : F. Mitterand! et aussitôt étouffé, car la presse de l'époque n'était pas corrompue comme celle de nos jours... Malheureusement, tous les Français ne sont pas
amnésiques... il suffit d'aller sur Google pour en savoir encore bcp plus... Par contre, lorsque Marine Le Pen, a bel et bien été agressée, violentée, etc,etc... ladite presse, n'en a point 
un fromage!!  Le plus invraissemblable, c'est de savoir que notre Président, aurait été menacé également, lors de son prochain voyage en Dordogne ou Gironde?  Je pense,
qu'il serait intéressant de leur rafraîchir un peu la mémoire de temps en temps...  Surtout que les véritables sondages sont en la faveur de Marine Le Pen, ce dont l'UMPS ne veut pas
admettre ...

Vanpyperzele 29/02/2012 16:42


La these de la provocation est plus que réelle,vu le contexte.