Enfin, une association musulmane porte plainte contre le polygame Nantais Lies Hebbadj

Publié le 1 Mai 2010

             Régulièrement je dis sur ce site combien il serait important que des musulmans acceptent d’assumer leurs divergences d’opinions et contestent aux fondamentalistes leur vision sectaire de l’islam.

             Souvent, dans les courriels, l’on me dit la tristesse ou la colère qu’ils ressentent d’être mis à l’index voire d’être stigmatisé. A chaque fois je réponds que s’il est possible d’imaginer que tous les musulmans ne sont pas talibans, des fous, des malades de Dieu, des sectaires, il reste encore à le constater dans la rue.

             J’ai dit que je serai le premier à descendre dans la rue avec eux pour démontrer que l’islam est compatible avec les lois de la république française et de son crédo qu'est la laïcité. La république française n’est pas anti religieuse mais ne peut accepter qu’une religion prenne le pas sur ses lois et s’adapte à des lois religieuses comme la charia qui est incompatible avec nos lois comme, l’autorisation des  mariages avec des petites filles de 9 ans, la polygamie, la lapidation des femmes sans compter le fouet donné en place publique. Tous ces actes sont contraires à nos lois et ne peuvent souffrir d’accommodements !

Une association musulmane de Meaux a déposé plainte contre Lies Hebbadj, le mari de la Nantaise verbalisée pour conduite avec un voile intégral, qui s'est défendu lundi en affirmant qu'avoir des maîtresses n'était ''pas interdit en France, ni par l'islam''.

 

 

Lies Hebbadj au cours d'une conférence de presse le 26 avril 2010 à Nantes - AFP
 
Lies Hebbadj au cours d'une conférence de presse le 26 avril 2010 à Nantes - AFP  - Photo NR
 

''Nous avons été choqués que cet homme dise que dans l'islam on peut avoir des maîtresses, c'est complètement faux. Si on l'écoute, notre religion est immorale'', a déploré Rachida Benamed, représentante de l'association des Musulmans de Meaux et de sa région, confirmant une information du Parisien.
Mme Benamed a déposé plainte mercredi au nom de l'association au commissariat de Meaux pour ''diffamation''. ''Quand nous avons vu que personne ne réagissait, nous avons décidé de faire quelque chose et donc de déposer plainte'', a-t-elle expliqué.
''Il faut que cet homme soit condamné pour ses propos diffamatoires, il faut dire stop à ce genre de comportement, il doit prendre ses responsabilités'', a martelé Mme Benamed, représentante de cette association de 60 adhérents.
''A ce que je sache, les maîtresses ne sont pas interdites en France, ni par l'islam. Peut-être par le christianisme, mais pas en France'', a dit lundi ce commerçant de 35 ans qui porte barbe, keffieh, calotte blanche et djellabah noire.
La semaine dernière, le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a évoqué l'éventualité de le déchoir de sa nationalité française en faisant valoir dans un courrier officiel qu'il ''vivrait en situation de polygamie avec quatre femmes dont il aurait eu 12 enfants'', avec des soupçons de fraudes aux aides sociales.
Le parquet de Nantes a ouvert lundi, à la demande de la préfecture de la Loire-Atlantique, une enquête préliminaire.

 

               Je continue à espérer que les français musulmans soient assez forts pour se débarrasser de ces obscurantistes moyen-âgeux.

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Gérard Brazon 16/05/2010 21:28



Merci à vous de vos commentaires! Bien à vous



gandus nicole 04/05/2010 11:16



ce qui m'énerve le plus c'est que certains bobos gauchistes au lieu de blamer cet homme fraudeur et plygame, on dénigre le ministre Mr Hortefeux, c'est incroyable !



Francis NERI 01/05/2010 14:41



"Je continue à espérer que les français musulmans soient assez forts pour se débarrasser de ces
obscurantistes moyenâgeux."


Vous pouvez toujours espérer, mais je vous fait le pari qu'il n'en sera rien et que c'est NOUS qui devrons
changer !



Gérard Brazon 01/05/2010 16:42


J'espère bien que non car ce sera le début d'un enfer pour beaucoup!


Sélène 01/05/2010 13:44



Mr Akim, en France , on respecte les lois , les citoyens  et en particulier les femmes.


Sachez que si vous ne repectez pas les autres, cela signifie que vous ne vous repectez pas non plus, et qu'on ne vous repectera pas.Sachez que cela s'inscrit "dans vos cellules" et que vous
subirez le "choc en retour"
En espérant que vous compendrai ce que cela signifie je vous souhaite bien le bonjour!



Gérard Brazon 01/05/2010 16:51



La Liberté d'expression est sacré mais pas celle de se moquer des français et de leur générosité. On ne peut se revendiquer des lois musulmanes ou françaises en fonction de son intèrêt du moment.
Bien à vous Séléne


 



akim 01/05/2010 10:35



Mais il est libre de dire ce qu'il veut.C'est la liberté d'expression.