Qu'est-que cela veut dire "Virulent" à propos de l'islam.

Publié le 25 Octobre 2010

 

             Il y a peu encore, une amie me disais que mes propos étaient  virulents! J'avoue que je ne comprenais pas cette réflexion. Qu'est-ce que tu veux dire? Mes propos sont-ils racistes, xénophobes? Cette amie juive voulu me rassurer alors que j'en avais pas besoin. Je sais qui je suis et je sais que je suis loin de ces attitudes. Alors c'est quoi "virulents"? Elle fût incapable de me répondre. Alors pourquoi ce jugement? Parce qu'en France, lorsque vous sortez du chemin, du sentier balisé par la bien pensance vous êtes aussitôt remarquer au minimum si ce n'est stigmatisé! Oui stigmatisé car la stigmatisation ne devrait pas être réservé aux mêmes après tout!

            Des hommes libres, des libres penseurs sont aujourd'hui stigmatisés par leur liberté d'opinion, leurs inquiètudes d'un avenir qui s'annonce sombre ! "Pour vivre heureux, vivons caché" dit-on et au nom de ce dit-on, plus personne ne souhaite dire ce qu'il pense vraiment ! Ce qu'il pense est similaire à ce que moi je suis intimement convaincu. Comme beaucoup, le courage n'est pas l'attitude la mieux partagé par les français sinon l'Histoire de notre pays aurait été différente dès l'avant guerre, pendant les années trente.

D'autres disent "c'est bien ce que tu fais"! M'encourage à "continuez le combat"! Mais de quel combat parlez-vous? Contre qui dois-je continuer le combat? Contre un islam intolérant? Contre une charia qui s'impose peu à peu avec la complicité de politiques dhimmisés? Lisez le texte qui suit et posez-vous les bonnes questions.

          Alors quel combat peut-on faire d'autres pour son pays? Celui contre vous qui ne voulez pas voir, entendre si ce n'est écouter? Sourd et aveugle.

          Ne voyez-vous pas qu'un combat, comme vous le dites, n'est pas jouable sans vous et que c'est vous qui ferez la différence. Dans la rue, les blogs et dans les urnes. Moi je me bats pour ma famille, pour mon pays, pour mon drapeau, pour toutes ces femmes qui auront à subir plus tard le manque de courage que leurs parents ont eu au moment ou il fallait "combattre"! Pour mon pays que je ne veux pas voir sombrer dans l'obscurantisme religieux!! Est-cela être virulent? Alors oui je suis virulent ! Désolé si cela gène mes amis politique Mais il y a des moments où il faut être virulent.

               Le général Charles de Gaulle a sûrement été trop virulent. Tant mieux qu'il l'ait été avec quelques autres parmi une immense majorité de bien-pensants devenus Pétainistes et décoré de la Francisque pour certains tandis que d'autres ont déserté la France pour Moscou. 

Gérard Brazon

 

Source Le point de veille

 

[...]Le Coran inculque au musulman la fierté d'avoir la seule religion vraie et complète, religion enseignée par le plus grand prophète, car il est le dernier venu.

Le musulman fait partie de la nation privilégiée, et parle la langue de Dieu, la langue du paradis, la langue arabe. C'est pourquoi, il vient au dialogue avec cette supériorité et avec l'assurance d'être victorieux.

Le Coran, supposé écrit par Dieu lui-même d'un bout à l'autre, donne la même valeur à tout ce qui y est écrit : le dogme comme n'importe quelle loi ou pratique. Dans le Coran, il n'y a pas d'égalité entre l'homme et la femme, ni dans le mariage lui-même où l’homme peut prendre plusieurs femmes et peut en divorcer à sa guise; ni en matière d’héritage où l’homme a une double part; ni dans le témoignage devant les juges où la voix de l’homme égale la voix de deux femmes, etc ...

Le Coran permet au musulman de cacher la vérité au chrétien et de parler et agir contrairement à ce qu'il pense et croit. Dans le Coran, il y a des versets contradictoires et des versets annulés par d'autres, ce qui donne au musulman la possibilité d'utiliser l’un ou l’autre selon son avantage et ainsi il peut dire du chrétien qu’il est humble et pieux et croyant en Dieu, comme il peut le traiter d'impie, d'apostat et d'idolâtre.

Le Coran donne au musulman le droit de juger les chrétiens et de les tuer par la djihad (guerre sainte). Il ordonne d'imposer la religion par la force, par l’épée. L’histoire des invasions en est témoin. C’est pourquoi les musulmans ne reconnaissent pas la liberté religieuse, ni pour eux ni pour les autres. Et il n’est pas étonnant de voir tous les pays arabes et musulmans refuser d’appliquer en entier les “Droits de l'homme” institués par les Nations Unies.

Devant tous ces interdits et d’autres semblables faut-il supprimer les dialogue? Non, certainement pas. Mais il faut choisir les thèmes abordables et des interlocuteurs chrétiens capables et bien formés, courageux et pieux, sages et prudents ... qui disent la vérité avec clarté et conviction ...

On déplore parfois certains dialogues à la télévision où l’interlocuteur chrétien n'est pas à la hauteur de la tâche et n'arrive pas à donner de la religion chrétienne toute sa beauté et sa spiritualité, ce qui scandalise les auditeurs. Pire encore, il y a parfois des interlocuteurs clercs, qui, dans le dialogue, pour gagner la sympathie du musulman, appellent Mahomet prophète et ajoutent l'invocation musulmane connue et toujours répétée “Salla lahou alayhi wa sallam” (Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur lui).

Source : ESM, 21 octobre 2010

 

 

Pakistan : Massacrer les apostats, et aussi ceux qui se portent à leur défense

_____________________________

Des extrémistes islamiques appellent ouvertement à l’annihilation d'une secte musulmane controversée dans le contexte d'une escalade majeure des conflits sectaires au sein de l’islam britannique, révèle une enquête menée par The Independent.

Des islamistes radicaux en Grande-Bretagne ont distribué des tracts appelant au meurtre des musulmans Ahmadis à Kingston-upon-Thames, et des mosquées ont été vandalisées à Newham et à Crawley. Des prédicateurs du sud de Londres ont également orchestré un boycott des entreprises Ahmadis, et l'Ofcom [organisme de surveillance de la télévision] a dû réprimander un canal satellite islamique  qui, à maintes reprises, a qualifié la secte de "Wajib-ul Qatal" - une expression arabe décrivant ceux qui s’éloignent de l’islam traditionnel et qui se traduit par «passible de mort».

Pour les dirigeants de la communauté, la montée de l’animosité envers les Ahamadis est directement liée à la violence au Pakistan, où des militants talibans locaux ont déclaré la guerre aux sectes qu’ils jugent hérétiques, comme les Ahmadis et les chiites.

Bien que les Ahmadis aient été pris pour cibles par des extrémistes dans le passé, les attentats contre deux mosquées à Lahore en mai ont été les pires attaques contre leur communauté, tuant 93 fidèles réunis pour la prière du vendredi, y compris quelques Britanniques. Les leaders Ahmadis avaient espéré que les attaques de Lahore susciteraient une vague de sympathie chez les musulmans britanniques, mais elles ont plutôt encouragé une minorité d'extrémistes à les prendre ouvertement pour cibles dans une recrudescence d'actes d'intimidation.

Rafiq Hayat, président national de la communauté musulmane Ahamadi du Royaume-Uni, a déclaré au Independent que «Les prédicateurs de haine tiennent un discours haineux et hostile envers notre communauté par la distribution de tracts, l'affichage de contenus haineux sur des sites Web, et la diffusion d'émissions sur la télévision par satellite (souvent en ourdou et en d'autres langues sud-asiatiques). Les auteurs de ces actes sont des musulmans du pays et ils répandent la haine dans la société.»

Source : Hardliners call for deaths of Surrey Muslims, par Jerome Taylor, The Independent, 21 octobre 2010. Traduction partielle

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Repost 0
Commenter cet article

mfh 25/10/2010 14:24



continues...bien evidemment...ras le bol des chochotes qui ne veulent pas froisser ou qui se voilent la face...c est trop grave a ce stade de la competition...comment ne pas tenir compte de la
lecon des annees 30...et ca sera les premiers a gemir ou a etre des resistants du 8 mai 45....mf



Gérard Brazon 25/10/2010 17:03



Je confirme!