Assad: l'opinion des Russes n'est pas à prendre à la légère...

Publié le 18 Juin 2013

par Rianovosti

Le président syrien Bachar el-Assad a mis en garde les pays de l'UE contre la livraison d'armes aux rebelles, prévenant que cela se retournerait contre l'Europe, selon un extrait diffusé lundi d'une interview avec le Frankfurter Allgemeine Zeitung à paraître mardi.

"L'Europe en paiera le prix (des livraisons d'armes aux rebelles syriens, ndlr). Des terroristes reviendront (en Europe) avec une expérience du combat et une idéologie extrémiste", a affirmé le président syrien.

Source

Une aide accordée à l'opposition syrienne dans ses tentatives de renverser le régime en place se solderait par un regain de terrorisme dans les pays voisins de la Syrie, a mis en garde mercredi le délégué permanent russe auprès de l'Onu, Vitali Tchourkine. 
 
"Si la volonté de mener la guerre jusqu'au bout, encouragée par la minorité agressive de la communauté internationale, prend le dessus, cela ne manquera pas de provoquer la dégradation ultérieure de la situation et un regain d'activités terroristes, notamment dans les pays voisins (de la Syrie, ndlr)", a déclaré le diplomate lors d'une réunion ouverte sur le Proche-Orient au Conseil de sécurité de l'Onu. 
 
 Et de rappeler l'intention de certains pays d'approvisionner les rebelles syriens en armes qui "risquaient finalement tomber entre les mains de terroristes". 
 
Par ailleurs, l'ambassadeur russe a attiré l'attention du Conseil de sécurité sur la décision de l'Union européenne autorisant des importations de pétrole des territoires contrôlés par l'opposition syrienne. 
 
Selon M.Tchourkine, des finances iraient alors aux groupes armés les plus puissants, dont les extrémistes du Front al Nousra, mouvement islamiste à la pointe de l'insurrection syrienne lié à Al-Qaïda et contrôlant bien des gisements pétroliers sur les territoires échappant au contrôle de Damas. 
 
Le conflit en Syrie a fait plus de 70.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés depuis mars 2011, selon l'Onu. Les rebelles syriens bénéficient d'un soutien étranger. Damas affirme que des milliers de mercenaires étrangers, y compris des commandos de groupes terroristes, combattent dans les rangs de l'opposition armée. L'Occident ne cesse d'insister sur le départ du président Bachar el-Assad.

****************

Le Qatar doit être officiellement considéré comme un Etat soutenant le terrorisme, estime le ministre syrien de l'Information Omran al-Zohbi.

"La communauté internationale doit porter le Qatar dans la liste des pays soutenant le terrorisme. Si cette mesure est prise, cela pourrait signifier que nous sommes sur la bonne voie", a indiqué M.Zohbi dans une interview à la radio Voix de la Russie.

"Quand nous saurons révéler la vérité sur tout ce qui se passe en Syrie, le monde pourra dresser une frontière entre un pays qui subit des attaques terroristes et le terrorisme lui-même. Il sera alors clair que le Qatar est un Etat terroriste, et la Syrie est la victime du terrorisme", a poursuivi le ministre.

Le conflit en Syrie a fait plus de 70.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés depuis mars 2011, selon l'Onu. Les rebelles syriens bénéficient d'un soutien étranger. Damas affirme que des milliers de mercenaires étrangers, y compris des commandos de groupes terroristes, combattent dans les rangs de l'opposition armée. L'Occident ne cesse d'insister sur le départ du président Bachar el-Assad.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

mika 18/06/2013 13:12


 Journaliste tv-russe sur les journaleux français !


 


https://www.youtube.com/watch?v=jxyba5lXTm0