Associations pour ou contre l'apéro "Saucisson-Pinard" interdit par la préfecture de Paris.

Publié le 16 Juin 2010

C’est par vos lois protectrices que nous imposerons nos lois coraniques.

 

Voici ci-dessous la liste des associations sympathisantes à cette manifestation "apéro",  en toute transparence et celle qui la combattaient

 

SOUTIENS 

• Actions Sita (Sensibilisation à l’Islam Tous Azimuts)

• Bivouac-ID, principal « blog d’information sur l’islam et ses dangers »

• le Bloc Identitaire, parti politique reconnu comme tel et appelant au « réveil des identités »

• Cercle Aristote, « association de formation politique républicaine »

• Cercle d’Etude de Réformes Féministes (CERF)

• Cercle Cicéron, « cercle d’avocats et juristes français patriotiques »

• Comité Lépante, « observatoire de l’islamisation des sociétés européennes »

• François De Souche, blog ayant pour but « d’extraire de l’actualité les informations qui relèvent de l’identité, de l’immigration et de l’idéologie “multi-culturelle” »

• Initiative Gaulliste de Brive (comme son nom l’indique…)

• Institut Européen de Socialisation et d’Education (I.E.S.E), association d »éducation populaire ayant pour but de « promouvoir les attitudes, les comportements, les compétences et les pratiques pro-sociales »

les Jeunes Pour la France (JPF), mouvement de jeunes du Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers

La Droite libre, « mouvement libéral-conservateur associé à l’UMP »

• la Ligue du Droit des Femmes, présidée par Anne Zelensky, cofondatrice de la Ligue du droit des femmes avec Simone de Beauvoir

• Novopress, agence de presse en ligne

• l’Observatoire de l’Islamisation, « plateforme de données sur Internet recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et plus particulièrement en France », dirigé par le chercheur indépendant Joachim Véliocas

• le Parti de l’In-nocence, fondé et présidé par l’écrivain Renaud Camus

• Poste de Veille, « Observatoire de l’islamisation du Québec, du Canada et du reste de l’Occident »

• Le Projet Apache, organisation des jeunes identitaires franciliens

• RésilienceTV, site de l’Observatoire international des libertés

• Résistance Républicaine, organisation de « défense de la République et de ses fondamentaux hérités de l´histoire et des Lumières », présidée par Christine Tasin

• Riposte Laïque, « journal des esprits libres, pour l’égalité hommes-femmes, pour la République sociale », dirigé par Pierre Cassen

• les Titis Parisiens, association ayant pour but de « promouvoir la renaissance de l’identité des habitants de Paris et plus largement de l’Ile-de-France »

• l’Union Gaulliste, association ayant pour but de redonner vie à la démocratie en réaffirmant que celle-ci n’a de sens que si elle s’incarne dans la souveraineté du peuple, dans la solidarité du peuple, dans la solidarité de la Nation, et dans les valeurs républicaines »

• l’Union du Peuple Français, mouvement ayant pour but de « porter dans la société française la volonté de rassemblement et d’unité consubstantielle au gaullisme »

• Vérité Valeurs & Démocratie, association ayant pour but de défendre « la Démocratie, la Laïcité et les droits de l’Homme »

 

Les hostiles

• Conseil Représentatif des Associations Noires (Cran), association présidée par Patrick Lozes, promouvant la discrimination positive sur une base raciale.

• Egalité et Réconciliation, animé par Alain Soral, proche de Dieudonné.

Nouvelle Droite Populaire, groupe d’extrême droite nationaliste.

• Oumma.com, site islamiste proche de l’UOIF.

• Parti Communiste Français.

• Parti de Gauche, présidé par Jean-Luc Mélenchon.

• Reflexe, association antifasciste.

Renouveau Français, groupe d’extrême droite nationaliste contre-révolutionnaire.

• SOS-Racisme.

• Les Intransigeants, groupe d’étudiants catholiques ultra-traditionalistes

• NPA

 

          Regardez cette vidéo et constatez, oh combien la bien pensance et les pro-islamistes ont la haine d'une "certaine idée de la France". C'est un débat sur I-Télé entre Paul Ménard représentant de la bien pensance et Pierre Cassen fondateur de Riposte Laïque.

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

patrick cojean 16/06/2010 09:49



Il est étonnant de voir que Le bloc identitaire mouvement animé par Fabrice Robert est simplement qualifié de " parti politique reconnu comme tel et appelant au « réveil des
identités »". Alors qu'il suffit de s'informer un peu pour voir que ce groupuscule est clairement lié à l'extrême droite.



A 35 ans, Fabrice Robert a un CV bien rempli. Ex-conseiller municipal FN à La Courneuve, ex-membre du Conseil national du MNR (de Bruno Mégret), c’est aussi l’ancien porte-parole d’Unité
radicale. C’est à cette organisation, interdite depuis, qu’appartenait Maxime Brunerie, qui avait tenté de tirer sur Jacques Chirac le 14 juillet 2002. Parmi d’autres
« exploits », Fabrice Robert est aussi le fondateur du groupe de rock radical Fraction Hexagone, qui promet « une balle pour les sionistes, une balle pour le
cosmopolitisme, et une balle pour la police » ou rend hommage à la croix celtique, symbole depuis longtemps récupéré par les groupuscules fascistes.


Aujourd’hui, Fabrice Robert est président du Bloc identitaire (qui, entre autres, dit « son opposition totale au
dogme du métissage ethnique »), créé en 2003, après la dissolution d’Unité Radicale. Il anime aussi le site d'information "Novopress" domicilié en Russie afin d'échapper aux poursuites
d'une loi française qui pénalise les déclarations racistes et révisionistes.


C'est nié la réalité que de dire que cette association n'est pas l'organisatrice de cette manifestation. Mardi 15
juin au matin, s’étaient donc présentés à la préfecture, le déclarant Pierre-Vincent L.(un militant identitaire), l’avocat du Bloc Identitaire, Frédéric Pichon (ancien du GUD et président
d’Europea Gentes), et Bruno Larebière, pour parler des “points qui posent problème”, selon le mot de M. Larebière.  Etrangement, Sylvie “François” (ce n’est pas son vrai patronyme)
n’était pas dans cette délégation très monobloc, alors qu’elle est présentée partout comme l’”initiatrice” de l’apéro…En revanche, le jeune militant du Bloc Identitaire et du Projet Apache qui a
déclaré le rassemblement est désormais responsable pénalement en cas de non respect de l’interdiction.


 


Lorsqu'on lit tout celà on peut se dire que les stigmatisations d'autres mouvements tels que la "Nouvelle Droite Populaire", groupe d’extrême droite paitiniste ne manque pas de sel.


Sinon, que dire de l'amalgame entre ceux qui sont contre et ceux qui sont pour ?


Pour ma part je vois des points communs; la haine de l'islam et la volonté d'assimmiler tout musulman à un intégriste religieux.