Attendre la fin de la guerre en Syrie. Par Daniel PIpes

Publié le 23 Août 2012

Le palais présidentiel à Damas.

Les rebelles islamistes syriens et un drapeau avec la profession de foi islamique, la chahada.

En juillet 2012 le porte-parole du ministre des Affaires étrangères syrien- Jihad Makdissi- a annoncé que le régime était prêt à utiliser des armes chimiques contre les ennemis étrangers.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

DURADUBOL 23/08/2012 15:16


Insondable, incompréhensible, impénétrable les voix et les voies de Damas. Le pays est en guerre dite civile. Le vainqueur en sera l'islam.

mfh 23/08/2012 13:55


surtout ne pas s en meler...mf