Au nom de l'économie dix bibliothèques pourraient fermer à Newcastle

Publié le 9 Mars 2013

Quand une ville, une région, un pays commence à réduire la voilure de la culture, il est temps de se poser les vrais questions! Il y a probablement plus urgent à faire! Comme de réduire les aides à des populations qui viennent d'ailleurs et se moquent bien de votre culture par exemple.

Gérard Brazon

 

Le conseil municipal de Newcastle a voté un plan qui réduit les subventions culturelles et provoquerait la fermeture de dix bibliothèques.

Le conseil municipal de Newcastle, dans le nord de l’Angleterre, a voté le 6 mars un plan qui va réduire de moitié ses subventions culturelles, dont celle du Centre national des livres pour enfants, entraînant la fermeture d’une dizaine de bibliothèques. Le financement va ainsi passer de 1,2 million à 600 000 livres sterling.

Au moment où les propositions d’un document intitulé «Décisions équitables pour temps de crise» étaient lues, le cri «Shame» a retenti dans la galerie ouverte au public. Des groupes tels que «Sauvons les bibliothèques de Newcastle», qui a réuni une pétition de 5 000 signatures contre cette fermeture, ont manifesté devant le centre civique avant le début de la réunion.

Au total, 10 bibliothèques fermeront d'ici 2016 ; cinq pourraient toutefois être sauvées si des associations d’usagers entreprenaient de les prendre en charge.

Le leader du Conseil municipal de Newcastle, Nick Forbes, a déclaré qu'il était «profondément en colère» que les subventions reçues par le Conseil soient réduites par un «gouvernement injuste», et que les coupures étaient faites «avec le cœur lourd et des états d’âme.»

En février, le Conseil de la région de Moray, dans le nord-est de l’Ecosse, avait déjà décidé de fermer sept bibliothèques (lire notre actualité).

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Epicure 09/03/2013 17:12


je crazins que les Leçons de l'Histoire ça n'existe que dans les livres spécialisés!


La France et ses Habitants, les faiseurs de leur destin, ont-ils appris de la Première puis de la deuxième guerre mondiale? Rien.


Ils deviennent de plus en plus des Veaux comme les "estimait" si bien Charles de Gaulle. Les Anglais sont eux aussi dans la Post Modernité c'estc à dire dans la bêtise absolue maîtresse de la
pensée Couarde.


Quand nous aurons les Stukas sociétaux nous bombardant nous réagirons. Enfin Nous ...! Non Eux : ceux qui ne nous écoutent pas. Comme avec ce Général de Brigade sus-nommé qui avait écrit et dit à
qui de droit ce qu'il pensait en 1934 du mode de défense de la France.... 

Pivoine 09/03/2013 16:32


Les Anglais sont comme les Français, ils se plaignent mais à chaque élection, ils votent toujours pour les mêmes, ou s'abstiennent. Il y a pourtant chez eux un parti, qui est l'équivalent de
notre F.N., mais il est taxé de raciste, et ne récolte qu'un minimum de voix. Le jour où ils seront submergés par tous ces musulmans envers qui ils font preuve d'une tolérance dont ces
derniers ne jouissent même pas dans leur pays d'origine, ils regretteront leur passivité !

Epicure 09/03/2013 13:28


les citoyens peuvent prendre en charge  cces coûts au lieu d'acheter de la merde  à consommer...Ils peuvent aussi compter sur eux-mêmes au mieu de faire payer l'Etat qui gère très mal
l'argent qu'il prend aux Tax Payers... Une gestion citoyenne locale sera bien plus performante et tous s'apercevrons qu'avec la moitié doit ces 600.000 Libres on gère fort bien ce que l'Etat
n'arrive pas à faire avecd le double!!!!

Mascara83 09/03/2013 13:11


J'analyse cela comme étant purement et simplement: l'oubli, voire la négation de la culture de leurs ancêtres, histoire.... dans le but de les orienter vers l'islamisme déjà programmé dans tous
les pays d'Europe! Malheureusement, le ver est déjà dans le fruit depuis qq décennies et me pose la question de savoir comment l'Europe entière pourra éradiquer ce cancer de "l'islam" qui s'est
déjà généralisé même aux USA !