Les Aubry-Brochen font pression sur mon hébergeur par Gérard Brazon

Publié le 20 Juillet 2011

Aubry-Brochen font pression sur mon hébergeur pour faire fermer mon site

par Gérard Brazon - Riposte Laïque 

A la suite d’un article paru le 1er mars 2011 concernant la famille Brochen à savoir Jean Louis Brochen et Martine Aubry-Brochen qui reprenait les écrits parus dans la presse et dans le livre de Caroline Fourest.

Madame Aubry-Brochen a donc fait il y a peu, un communiqué de presse ou elle disait qu’elle souhaitait que tous les textes qu’elle juge diffamatoires soient retirés  et qu’elle mènerait une action en justice si les auteurs de ces textes ne le faisaient pas. Dans la foulée, nous avons donc appris ce jour là, des rumeurs que j’ignorais totalement!  Le fait que Madame Aubry-Brochen aurait subi une cure de désintoxication, qu’elle serait homosexuelle, islamophile et que son mari se serait converti à l’islam. Outre le fait que je moque pas mal des occupations intimes de Madame Aubry-Brochen, que ce soit chez elle ou ailleurs, c’est sa vie privée. Je suis par contre alerté d’apprendre par la presse et de lire un certains nombre de faits mettant en cause la laïcité. Que son mari soit ou non converti m’indiffère sauf si cela devait influer sur la vie politique de la nation du fait que Madame Aubry-Brochen  est prétendante à la magistrature suprême.

Par simple déduction, et au vu des différentes demandes d’aménagements que l’islam exige, que ce soit dans les écoles, les cantines, les espaces publics, les prières dans les rues et j’en passe, je suis en droit de m’interroger sur le fait qu’une femme souhaitant être à la magistrature suprême puisse avoir un mari musulman. Même si la Charia n’interdit pas à un musulman de se marier avec une femme non musulmane contrairement à la femme musulmane, je suis en droit d’être interpelé à ce sujet en tant que citoyen. Bien entendu, si Jean Louis Brochen n’est pas musulman, l’interrogation est nulle et non avenue voire tendancieuse. Le fait est que cette rumeur existe ce dont je ne suis pas responsable. Je n’en parle même pas sur mon blog.

Coup de théâtre dans la nuità minuit quarante du matin. Je reçois un courriel de Nicolas Poirier juridique à Over-Blog m’informant d’une lettre des avocats de la famille Brochen et donnant 24heures sous peine que mon blog serait suspendu.

Oh40 : Bonjour,
Nous avons reçu le courrier suivant relatif à votre attention et relatif à votre blog. Merci de nous tenir informé sous 24h de votre décision relative à ce courrier, faute de quoi votre blog pourrait être suspendu.

Courrier auquel je réponds à Oh58 : Je ne comprends pas la demande car les faits sont avérés. Hormis peut être la photo qui circule sur l’ensemble du net. En fait, je ne sais pas ce que je dois retirer ou si je dois comprendre que je suis l’objet d’une censure. Les informations ont été données y compris par Caroline Fourest dans son livre et d’autres sites sans avoir été démenties.
Veuillez me signalez si c’est l’article dans son ensemble. Bien entendu, je serai très étonné que vous cédiez à une forme de chantage et m’obligiez à censurer cet article sous peine de perdre mes droits sur mon blog du fait d’une campagne électorale. Je ne suis pas sur qu’ over-blog aurait à y gagner quelque chose. Dans l’attente de précisions. Merci

J’écris donc immédiatement un article prévenant d’une possible censure de la part d’Over-Blog dans les 24h. Cet article sera visible dès 9 heures du matin pour tous les abonnés. Quelque heures plus tard. C’est un tollé de la part des lecteurs qui trouvent cela véritablement choquant. Tous confirment que les faits sont dans la presse depuis longtemps, compatissent mais le plus souvent protestent et se demandent dans quel pays nous vivons si désormais la libre expression est muselée.

Bien entendu, j’attends qu’ Over-Blog m’assure que le blog ne sera pas censuré ? J’en profite pour retirer l’article incriminé et je le remplace par un panneau de censure et la lettre des avocats pour expliquer ce retrait. Lettre qui reprend les termes de l’article supprimé d’ailleurs (sourire).

N’ayant pas de nouvelles du service juridique d’ Over-Blog et voyant le temps passé, j’envoie un nouveau courriel à 10 h 03.

Monsieur Nicolas Poirier.

J’ai signalé à mes lecteurs votre menace de suspension. Il le fallait car vous promettez un avenir sombre à « Puteaux-Libre » et à la liberté d’expression. Je dois dire que de recevoir à 0 h 40 du matin cette menace est plutôt désagréable et discourtois. Je vais retirer l’article incriminé ce sera bien plus simple car de toutes les façons, cette information est désormais sur la toile et dans les caches si ce n’est dans les ordinateurs. Qu’importe l’article par lui-même Monsieur Nicolas Poirier. Je voulais vous dire que vous aviez l’occasion de faire connaître, même à titre personnel, qu’ Over-Blog était une plateforme véritablement indépendante des pressions politiques. Vous aviez la possibilité de répondre à cet avocat que l’article 19 de la déclaration des droits de l’homme permet à tout individu d’avoir sa liberté d’expression. Vous pouviez le faire monsieur, mais vous avez préféré vous retourner vers le petit, le sans-grade, la mouche que vous menacez d’écraser avec un marteau pilon. Si je souhaite garder ce blog vous ne me laissez pas le choix de retirer cet article mais désormais, je sais qu’ Over-blog que je croyais véritablement libre, ne l’est pas au fond. J’en suis profondément déçu car j’ai tout fait pour que ce partenariat soit profitable. A tout hasard, je vous fais part de l’article 19 que vous avez sans doute oublié. Mais il est vrai qu’il est tôt le matin.

Déclaration universelle des droits de l’homme :Article 19

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

A 11h20 toujours pas de réponse sur le devenir du blog « Puteaux-Libre ». Sera-t-il effacé de la blogosphère d’un simple clic par la volonté d’un intervenant juridique et sur l’exigence des avocats de Jean Louis et Martine Aubry-Brochen ?

A 17h16, enfin une réponse de Nicolas Poirier Juridique d’Over-Blog.

Ne m’accusez pas de ce que je n’ai pas fait : je vous ai laissé le choix, vous pouviez laisser cet article si vous le souhaitiez, c’est vous et vous seul qui avez décidé de le supprimer pour éviter un procès, et c’est à vous de répondre à cet avocat tous les articles de loi du monde que vous souhaitez si vous vous voulez prendre le risque d’un procès.
Défendre la liberté d’expression, c’est déjà défendre la sienne, ce que vous n’avez pas daigné faire, donc.
S’agissant de l’article 19, ce n’est pas auprès de moi qu’il faut l’invoquer, mais auprès de l’avocat qui vous a transmis ce courrier : je constate que vous n’avez pas eu la volonté de le faire.
 Nicolas Poirier d’ Over-Blog

Je suis stupéfait, Le juridique retourne la problématique et fait de moi le coupable, le fauteur de trouble. Il se paye le luxe de me faire la morale si de me donner une leçon de courage et de volonté. Ce n’est pas lui mais moi qui suis en tort, c’est moi qui suis indigne de la liberté d’expression puisque je n’aurai pas daigné la défendre en laissant l’article incriminé et serait donc, du fait de l’avoir modifié, quelque peu lâche devant l’adversité et sans volonté. Du grand art !

17h10 : Monsieur, Vous ne manquez pas d’air! Je vous rappelle que vous m’avez donné 24h avant de suspendre mon blog. Ce n’est pas l’avocat qui m’a écrit pour me menacer mais bien vous. De quel choix vous parlez lorsque vous et seulement vous, donnez 24h avant de suspendre la visibilité de « Puteaux-Libre »! Vous auriez pu tout à fait me signaler l’existence de la lettre et me demander la démarche que je voulais prendre. Étant l’auteur, c’est moi qui suis responsable de mes propos. A moins que vous, en tant qu’hébergeur, ayez une responsabilité commune ce dont je doute. Mais éclairez-moi.

J’ai déjà été contacté par des avocats sur d’autres sujets comme le halal mais jamais par un représentant juridique d’ Over-Blog. En fait, vous ne m’avez pas donné le choix et singulièrement lorsque vous écrivez à minuit quarante du matin. 

Il vous est facile de me dire que je n’ai pas la volonté (?) alors que vous alliez me supprimer la diffusion sur une simple lettre d’avocat qui vous menace vous et pas moi alors que n’êtes pas l’auteur des propos. Où est la vôtre de volonté de défendre votre image de plateforme indépendante. Relisez-vous et comprenez ma démarche. Tous les faits qui ont été écrits sont diffusés dans la presse, dans des livres. Il n’y a que la photo dont j’ignorais qu’elle était un photomontage. Il n’y a pas eu diffamation ou alors il faudra attaquer l’ensemble de la presse y compris les radios et télévisions qui en ont largement débattu. J’ai retiré l’article en signalant  que c’était sous la pression de Jean Louis et Martine Aubry-Brochen. Et comme je suis un homme droit, vous pouvez parfaitement me communiquer un droit de réponse qui expliquerait votre démarche que j’éditerai! Vous avez ma parole d’homme. La liberté c’est la responsabilité. Je suis responsable et j’assume y compris devant des tribunaux s’il le faut mais devant la menace d’une fermeture dans les 24 heures que vous vouliez que je fasse? Bien à vous.

Ce à quoi il me répondit à 19h15

Bonjour Monsieur,
en tant que responsable juridique d’ Over blog, j’ai été une vingtaine de fois au Tribunal en 3 ans parce que notre société était assignée pour avoir refusé de suspendre un blog comme on nous le demandait.
Dans mon courrier, je ne menaçais nullement de suspendre votre blog, je vous informais que sans réponse de votre part sous 24h à ce courrierje pourrais le faire

Je peux vous assurer que dès lors qu’un blogueur prend ses responsabilités, ce que je vous demandais de faire, jamais nous n’intervenons sur le contenu du blog, et au contraire, nous prenons le risque d’être assigné, ce que peu de plateformes peuvent se targuer de faire. Sachez que pour chaque assignation que nous recevons, nous prenons le risque d’être condamnés à payer plusieurs dizaines de milliers d’euros de dommages et intérêts : c’est la raison pour laquelle avant de prendre ce type de risque, je m’assure auprès du blogueur, comme je l’ai fait pour vous, que ce dernier est sérieux et assume ses contenus. Nicolas – Over blog

Pour conclure cette chronique voici mon dernier courriel.

Alors il semble que je ne vous ai pas compris car pour moi, rédigé de cette manière, à minuit quarante, c’était une menace venant de votre part.  J’eusse préférer une prise de contact plus courtoise sachez-le. Mais je vous remercie de m’avoir répondu et  balayé les inquiétudes. Bonne journée.

Balayer les inquiétudes ai-je écrit ! Pour autant, je ne suis toujours pas assuré par écrit, ce soir à 19h16 que demain le blog « Puteaux-libre » sera encore dans la blogosphère ou si la lettre des avocats de Martine Aubry-Brochen et de son mari Jean Louis Brochen aura remplie son office des basses œuvres par… Over-Blog interposé.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Stella Vidal 21/07/2011 13:45



comme vous me l'avez conseillé Jacques, je mets un lien vers mon Blog sur lequel je m'insurge contre la même mésaventure qui m'est arrivée : obligation de suppression d'un article sur
Brochen sinon suspension du Blog et poursuites judiciaires : http://www.stellavidal.com/article-confiscation-de-la-liberte-d-expression-mais-pas-pour-tout-le-monde-79841658.html


Si le lien ne fonctionne pas, copier/coller le lien dans la fenêtre de votre navigateur.



Francis CLAUDE 21/07/2011 10:47



Et bien voila qui confirme si besoin en est la véracité de mon comentaire precédent sur l'article concernant Fourest!!!!



Jacques COUTELA 21/07/2011 08:28



Elle n'assume pas ses convictions ni celles de son mari. Deuxw pauvres types qui pouraient me faire pitié si nous ne les caissions pas. Gérard, ne baisse pas les bras, cet article je le met
en première page de mon blog aujourd'hui.


Jacques


 



Gérard Brazon 21/07/2011 11:09



Bien à toi Jacques. Je suis certain que les Aubry-Brochen auront le retour de leur bâton. De plus, Over-Blog s'est montré léger sur ce dossier et de plus en plus de blogeurs me disent qu'ils ont
également reçus des injonctions de cet ordre. 



Stella Vidal 20/07/2011 21:55



J'ai mis le lien de cet article au bas du mien



Stella Vidal 20/07/2011 21:52



J'ai moi aussi été censurée sur Over-Blog au sujet d'un article similaire. J'ai reçu le mail la nuit dernière et j'ai du supprimer l'article de peur de voir mon Blog suspendu voire
supprimé avec + de 1000 articles et des visiteurs fidèles depuis 2006. J'ai mis en ligne un article sur la confiscation de la liberté d'expression avant même d'avoir vu le vôtre et je vois que
nous avons des références communes.


Bien à vous, solidairement. Stella Vidal



Gérard Brazon 21/07/2011 11:15



Merci Stella Vidal. Vous auriez dû mettre votre lien sur votre commentaire.


Hier, c'est plus de 3700 lecteurs qui ont pu constater que les socialistes à travers Martine Aubry-Brochen sont loin d'êtres des démocrates. Grattez la peinture rose, vous trouverez le rouge.
celui de Staline et de ses procès politiques.


Bien à vous et contactez-moi par courriel car il semblent que nous sommes nombreux à avoir reçu ce courrier du juridique Nicolas Poirier d'Over-Blog. Sans doute pouvons-nous faire une action
ensemble.


Gérard Brazon



Christian-Bernard Vidal 20/07/2011 19:09



À priori pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne les menaces de la dénommée martine Aubry Brochen, elle en serait même coutumière,
le seul risque pour elle c’est que cela se retournera un jour contre elle. Les pressions exercées sur les hébergeurs de blogs (pas tous) fort heureusement, le sont à la limite du licite et on
pour but d’éliminer tous ce qui ne fait pas l’éloge de sa personne, pour elle, les adversaires sont partout et y compris dans son propre camp. J’espère que les Français ne seront pas assez (cons)
pour la mettre à la tête de l’Etat, dans ce cas adieu la liberté d’expression dont son mari « Jean-Louis Brochen » se pose en ardent défenseur concernant la dite liberté
d’expression.


Cordialement   



Gérard Brazon 21/07/2011 11:26



Merci, je partages!



Claude Germain V 20/07/2011 18:29



Re .Je ne veux pas inventer la chose ,car je l'ai lu il y a bien longtemps , il me semble que le parti communiste français  est le seul et pratiquement le dernier en Europe a être resté
inféodé à Moscou .A l'époque le journaliste qui avait ecrit l'article avait dit que c'etait une curiosité .


Si quelqu'un se rappelle de la chose ,merci par avance


 



Nantes Libre 20/07/2011 17:45



Courage l'ami, nous sommes nombreux avec vous. Le camp de l'opression commence à se morceler de tous les cotés et la vérité est proche, et c'est en cela qu'il ne faut pas céder.


Cordialement.



Gérard Brazon 21/07/2011 11:28



Merci Nantes-Libre. Bien à vous.



jp 20/07/2011 16:21



Soutien total à Gérard Brazon et à son blog pour la résistance héroïque menée contre l'islamisation de notre pays.



Gérard Brazon 21/07/2011 11:30



Merci à tous, vous qui me soutenez dans ce combat pour la liberté d'expression. 



Marie-Claire Muller 20/07/2011 15:26



Le Parti socialiste et la langue de bois : Récit d’une prise de contact [audio]



Réactions (3) Partagez
    SUR NOVOPRESS






 


Les scandales qui touchent actuellement le Parti socialiste et Martine Aubry plus particulièrement (accointance avec la mouvance musulmane intégriste, gestion de la Mairie de Lille et
clientélisme musulman, etc.) devraient mettre les potentiels adhérents en éveil : ce parti n’est manifestement pas aujourd’hui le parti de tous les Français, mais bien le parti de tous les
prosélytismes, tantôt envers les musulmans, tantôt envers les gays ou encore envers les immigrés clandestins.


Un citoyen socialiste et laïque a-t-il sa place aujourd’hui au sein du Parti socialiste ? C’est ce qu’à souhaité savoir Monsieur Gilbert, adhérent potentiel au Parti socialiste de Lille (59) qui
souhaitait néanmoins, avant de franchir le pas avoir, quelques éclaircissements sur les pratiques communautaires instaurées par Martine Aubry ainsi que sur les liens souhaités entre Ségolène
Royal et l’extrême gauche française.  La gène et la langue de bois étant manifestement de mise à la fédération nordiste du Parti socialiste, nul doute que M. Gilbert interrogera
prochainement la rue de Solferino afin de savoir si oui ou non, il peut adhérer au Parti Socialiste avec l’assurance de ne pas servir de relais à des idées toutes sauf socialistes.


Ecouter la conversation téléphonique sur Novopress



Marie-Claire Muller 20/07/2011 14:29



C'est un échantillon de ce qui nous attend si le ps vient au pouvoir!le communisme n'est pas mort, il sévit encore!!!en agissant ainsi la candidate à la présidentielle se saborde elle même; les
citoyens ne sont plus des veaux, mais des gens de+en+ informés,les menaces,la censure,les dénonciations,les calomnies les procés d'intentions(dont à été victime en premier lieu le Président de la
république)ne trouveront plus un terrain favorable en cette période électorale!on n'imposera plus à la mode soviétique le choix aux Français,sur ce qu'ils doivent dire,faire ou penser!et par la
même occas ce sera le rejet de l'idéologie islamique, la soeur du communisme et du socialisme!!! Le peuple gronde.



island girl 20/07/2011 14:06



Aubry et sa clique sont aux abois,ils se rendent compte que les français sont conscients de leur HYPOCRISIE ,ils essaient de mettre une chappe de plomb sur le net mais ce sont des petits joueurs
,la vérité éclate toujours tot ou tard et leur gesticulation ne fera qu'amplifier la chose!



Claude Germain V 20/07/2011 13:45



Monsieur Brazon bonjour .Simple déduction ,j'ai peut être mal réfléchi ,"mais les tristes sires " qui intenteraient un procès dans ce cas là à toute la France ,car finalement ou est votre faute
comme la notre dans cette affaire ,d'abord les blogueurs donnent des opinions ,le site De Gérard Brazon de ce que j'ai pu y voir ,ne profère aucune insulte , a part des mots de temps en temps
comme "merde" ( voir Larousse) pire une fois en passant "cons" ( voir Larousse) ,j'ai employé une fois le mot "gouape" ( voir Larousse) enfin bref des mots faisant intégralement parti de la
culture et de la langue française .En ce qui concerne la photo «habillée" de la madame outrée ,cela fait un an ,deux ans ??? ou plus ,que sais je quelle circule sur le net . Donc il ya des
avocats qui ont du temps a perdre car attaquer TOUS LES BLOGS DE FRANCE ET DE NAVARRE  TOUS LES JOURNEAUX DE FRANCE ET DE NAVARRE cela va couter cher en paperasse ,et pour des gens qui se
disent écolos les usines à papier vont détruire un surplus de foret .Parce que le site de Monsieur Brazon c'est du pipi de chat coté incorrection ,mais avant de juger Le site en question
,juridiquement ,et inutile d'employer de grands mots ,les menaceurs ont intérêt à faire une enquête nationale sur tous les blogs et journaux mille fois plus virulents et cela au moins par
obligations pénales avant charges et accusations diverses ,cela va nécessiter une immense enquête nationale sur minimum 3 ou 4 ans en arrière sur le sujet contesté .Bon courage a l'accusation .


Bonne journée .



Francis NERI 20/07/2011 13:29



Encore une difficulté de la communication. Perso je ne jetterai pas la pierre à Overblog. Ne nous trompons pas d'adversaire et çà c'est important 


Je crois qu'il va nous falloir apprendre à être prudent dans notre approche de la communication. Il ne faut pas être masochiste et suicidaire au nom de la démocratie ou de la laïcité.


Ne pas dire : non aux mosquées, mais pas d’impôts pour les mosquées


Ne pas dire non à l’immigration, mais : le danger c’est une immigration musulmane et africaine sans intégration et assimilation en période de chômage et de crise sociale, car nous créons
ainsi les conditions de l’affrontement entre  les citoyens, Français « de souche » ou pas, mais aussi avec les autres composantes de
l’immigration parfaitement intégrées et assimilées. Ouf !


Et le reste à l'avenant.


Enfin, il ne faut pas tout reprendre à la lettre sur les autres blogs. Trop d'infos tue l'info ! Et tant pis si nous ne sommes pas parmi les premiers de l'audimat 


Et puis, il est d’usage dans un article de peser le pour et le contre, de conclure par une synthèse et un apport de solution. Ce que nous ne faisons pas toujours, moi en premier.


Voilà, voilà et ne me jetez pas la pierre si j'ose ne pas pleurer avec le choeur des "indignés". Liberté d'expression NON ?



henri 20/07/2011 12:05



Bonjour Gérard,


Je suis sidéré de ce qui vous arrive !


Pire dégueulasserie,il n'y a pas 


Un avenir bien triste si la mère Brochen est élue ....


 



Sébastien 20/07/2011 11:04



Bonjour Gérard Brazon, je pense que vous avez les soutiens des lecteurs réguliers de votre blog. En tout cas j'en suis. Je repense à la phrase de Voltaire qui disait que même si je ne suis pas
d'accord avec tout ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez les dire



Gérard Brazon 21/07/2011 11:45



Tout à fait Merci



fab 20/07/2011 10:58



Bonjour Gérard,


 


Tout ceci me fait dire que les mois qui viennent vont être sportifs,


Bien cordialement


Fab



Gérard Brazon 21/07/2011 11:45



Et plus...



Vanpyperzele 20/07/2011 09:53



Cet affaire me donne a penser qu'il serait utile de doubler le site via un deuxieme hébergeur.C'a ne doit pas etre tellement compliqué a mon avis,et des possibilités  existent tres
certainement.


Je suppose que c'est fait,sinon sauvegarder nos adresses émail pour le besoin.


Merci de votre courage dans l'adversité.



Johanny 20/07/2011 09:41



c'est bientôt le retour des "lettres de cachet" !