Aurélie Filippetti rame avec Sophia Aram…

Publié le 2 Octobre 2013

Il y a comme une justice quelque part en dehors de la socia-lie.

Par Jany Leroy pour Bd Voltaire

Pour ou contre l’euthanasie médiatique ? C’est le débat qui agite France 2 à propos de l’émission de Sophia Aram « Jusqu’ici tout va bien » dont les audiences sont remontées chaque jour des profondeurs par un spéléologue inconscient du danger. 2,9 %… 3 % dans les meilleurs jours… Face au désastre, la direction décidait de poser le populaire Jean-Pierre Coffe et sa cochonaille aux côtés de l’animatrice et ainsi de continuer l’émission de Sophia Aram, mais avec le moins de Sophia Aram possible. Mieux qu’un serre-livres mais plus cher, la présence du jambonophile propulsait l’émission de lundi à 3,5 %. En route vers les sommets…

Aujourd’hui, c’est au tour de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, de venir remonter le moral du malade avec, en guise d’introduction, un léger cirage de chaussures pour le cas où l’émission marcherait un jour :« C’est une animatrice de grand talent… » Le label est ainsi déposé à même l’animatrice, telle l’appellation « fait maison » estampillée sur les jambons de Jean-Pierre Coffe. Garantie « avec talent » par Aurélie.

Puis la ministre enchaîne en exprimant son courroux (qui est immense) :« Je trouve que le procès qui lui est fait prend des proportions disproportionnées… » Elle a ensuite failli ajouter : « Et si j’aurais lu les critiques critiquantes, j’aurais intervenu. » En perfectionniste consciente de son rôle culturel, Aurélie fignole son intervention proche d’une installation d’art moderne avec : « Je constate qu’on est plus dur avec des jeunes 1 quand ils commencent. » Et sur ce point, reconnaissons avec elle que les jeunes qui ne commencent pas ne sont la cible d’aucune critique. Mettre un terme à sa carrière vers 23 ans vous met à l’abri des quolibets. 

Face à ce charabia, Jean-Pierre Elkabbach pose les vraies questions : les conséquences financières, la médiocrité générale des programmes avant 20 heures, l’effondrement des audiences qu’elle entraîne, l’écart qui se creuse entre TF1 et France 2, les répercussions sur le journal, la redevance au service du naufrage… Tout est esquivé. Le téléspectateur contribuable devra s’en tenir aux considérations hors sujet sur la personne de Sophia Aram.

Le Kabbach têtu a beau insister… rien à faire, le credo reste Touche pas à ma copine suivi d’un slalom géant vers d’autres thèmes à côté de la plaque.« Ah ben, je m’en ai bien sortie », a dû se dire Aurélie Filippetti en rejoignant son bureau du ministère de la Culture…

Dernière minute : rien ne va plus à France 2 ! Les journalistes lâchent Sophia Aram et demandent un rendez-vous en urgence à la direction de la chaîne. Le nombre de canots de sauvetage ne serait pas suffisant…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

FRAHENJAC 03/10/2013 02:52


Elle   À RAMER  et s´est noyée...pauvre Sophia...Vite Aurélie...un bouche à bouche !

DURADUPIF 02/10/2013 17:02


Bon débarras et....avec d'autres !

aupied 02/10/2013 15:25


aurélie filippetti et aram , moi je préfère le JAMBON DE JEAN PIERRE COFFE , qu'on se le dise, entres les uns et les autres étrangers on en a marre,  vive la télé Française , c'est comme les
chanteurs ils n' en plus de vrai , tout ce qu'ils savent faire , c'est faire du bruit.

island girl 02/10/2013 12:29


Les gens voient déja trop d'arabes dans la rue en métropole ....ils n'ont pas envie d'en revoir encore le soir à la télé !

mika 02/10/2013 11:29


Aurélie Filippetti Ministre d'Etat...Allo quoi !



https://www.youtube.com/watch?v=IoQaYb5BaA4

Polux 02/10/2013 08:54


Sophia serait elle devenue " haram " sur France 2 ???