Aurélie Herbemont, journaliste d’Europe 1, manque de s’évanouir à la vue d’un saucisson FN

Publié le 2 Mai 2013

Par Jeanne Bourdillon

Ce qui est extraordinaire, avec la caste journalistique, est leur capacité à se jeter sur un os, dès qu'il s'agit du Front national, mais aussi du camp patriotique, pour essayer d'en faire un buzz, rarement bienveillant.

http://www.europe1.fr/France/PHOTO-Une-militante-FN-se-protege-avec-un-saucisson-1502189/

Il faut reconnaître que la vie est bien plus difficile pour eux, depuis que Marine a remplacé Jean-Marie. Fini les "Durafour crématoire", "détails de l'histoire" et autres petites phrases qui, par ailleurs pas toujours adroites, ont été montées en épingle des semaines durant pour empêcher toute alliance de la droite classique avec le FN, quand le PS, lui, sans vergogne, s'alliait au PCF stalinien et aux gauchistes liberticides.

Il ne leur est resté que le fameux "Bal de Vienne" sur lequel ils se sont précipités comme des grosses mouches sur un excrément, des semaines durant, à chaque interview de la présidente du FN, pour l'obliger à se justifier, la mettre sur la défensive, et l'empêcher de développer ses idées, pendant ce temps-là. Il parait que cela s'appelle du journalisme.

saucisson-au-1er-Mai.jpg

Ce 1er mai, nouvelle déception, pas un salut nazi à se mettre sous la dent, pas d'antisémitisme, pas de maghrébin jeté dans la Seine, pas de discours de Marine contre les prières musulmanes, ni contre le halal. Un fiasco pour la caste, mais heureusement, une vaillante journaliste d'Europe 1, Aurélie Herbemont, veillait au grain, et a débusqué un énorme scandale : un morceau de saucisson accroché au drapeau d'une militante du Front national. Cela c'est de l'info, coco !

Sans doute bouleversée par cet acte rappelant les heures les plus sombres de l'histoire, probablement au bord de l'évanouissement devant ce symbole stigmatisant et raciste, la valeureuse plumitive a tout de même réussi à réunir ses dernières forces pour faire une photo, et surtout à mettre en avant cet événement, qui, bien évidemment, est autrement plus important que le discours de Marine Le Pen, ou les mots d'ordre scandés par les manifestants du FN. Elle a même entendue, sans doute influencée par la symbolique Jeanne d'Arc qui marquait cette journée, de nombreux slogans hostiles aux musulmans.

Nous invitons, dans un but humanitaire, Aurélie Herbemont au prochain apéro saucisson pinard de Riposte Laïque, car il nous parait indispensable que cette valeureuse journaliste d'Europe 1 se familiarise avec un produit du terroir qui, certes, peut évoquer un symbole repoussant pour Caroline Fourest, mais n'en constitue pas moins un pilier de la culture gastronomique française... pour le moment encore !

Jeanne Bourdillon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marine Amer 02/05/2013 12:34


bonjour a tous, 


 


on peut lui écrire ou a la demoiselle effarouchée, à la pucelle mal dépucellée ??? 


 


parce que je peux lui dire, pour en avoir chez moi, j'ai des god (michés) bien plus gros que ca, eh vi , suis gourmande et je l'assume !!!!


vive le cochon, car chez lui tout est bon, !!!!!

henri 02/05/2013 12:19


@Dorothée :


Par ma foi cela semble être un "beau calibre" !

alix 02/05/2013 11:26


Pauvre petite fille riche! Elevée sans doute au lait d'ânesse, et nourrie par des produits hautement recommandés par des officines alimentaires certifiées, elle n'a jamais croqué un radis ou
mordu dans une rondelle de ... saucisson du territoire, dont elle ne partage pas, -visiblement- les symboles les plus "cocorico"! Elle se prépare des lendemains autrement plus cruels! Quant à
Marine, je suis désolée, j'aurais aimé, j'aimerais toujours qu'elle parle de nos animaux massacrés, oui, le terme n'est pas outrancier! pour satisfaire au lobby "halal! Quelle barbarie, ne
pouvons-nous pas, toutes et tous, à notre simple niveau, lutter pour faire cesser cette sinistre coutume? Je ne compte pas sur ces "journalistes" qui hantent les plateaux TV et radio diverses,
 pour faire avancer cette cause... nationale, honni soit qui mal y pense! Je ne mésestime pas l'ampleur de la tâche vu le ronron de nos politiques et la complaisance des medias à leur égard,
et pourtant...

mika 02/05/2013 10:23


Le butin de sa journée me parait bien maigre comparé à son cout salarial, frais de déplacements inclus... même si je la
soupçonne d'utiliser le VELIB pour se déplacer dans Paris. J'observe qu'à Canal, ni la bande à
Denisot d'hier soir ni celle de la matinale de ce jour n'ont relayé son article. Cela doit être décevant d'être boudé par des spécialistes du commentaire sur la politique du vide !


http://videos.tf1.fr/infos/2013/f-philippot-nabilla-rachida-dati-meme-combat-7926549.html


 


 

L'EN SAIGNANT 02/05/2013 10:13


C'est enfin le printemps ... Et voici, encore une CONNE qui fleurit .!

Dorothee13 02/05/2013 09:15


Pourquoi, il n'était pas à la bonne place, vous voyez ce que je veux dire !

LA GAULOISE 02/05/2013 08:43


Cette journaleuse (   une de plus ! )  s' offusque t elle autant lorsqu'elle sait des Eglises profanées et des chretiens massacrés ?  Qu'elle abrutie !!!