Australie : des enfants musulmans utilisés pour appeler au meurtre et soutenir le djihad. Préface Gérard Brazon

Publié le 18 Septembre 2012

Gérard 52ansUn article pour ceux qui pensent que les islamophobes exagèrent dans leur discours, que la "religion" musulmane n'est qu'une religion alors même que l'islam se comporte comme un parti politique de sinistre mémoire de type nazi ou communiste ou les enfants étaient utilisés au service des dictatures. En Australie, nous y sommes. Voulons-nous en France voir des enfants appeler aux meurtres des infidèles? Cela fait sourire aujourd'hui mais demain, lorsque la démographie galopante financée par nos impôts fera qu'une majorité musulmane existera en France comme dans le 93 (Seine Saint Denis)? Peut-on imaginer dans le regard de l'enfance cette volonté des dictatures religieuses?

Gérard Brazon

****

 Australie-behead-enfantExtrait traduit par Poste de veille

Pendant que Julia Gillard [Première ministre d'Australie] cherchait à comprendre comment des enfants musulmans pouvaient être utilisés pour inciter à la violence,  Ruqaya, une fillette de huit ans, prenait la parole devant un congrès de fondamentalistes à Sydney, hier, pour exprimer son amour du dhijad.

Djihad-girlS'adressant à une foule de 600 personnes du chapitre australien du Hizb ut-Tahrir à Bankston, dans l’ouest de la ville, la jeune fille a exhorté tous les jeunes musulmans à se battre pour la restauration du califat islamique, un gouvernement mondial unique régi par la charia stricte pour tous les musulmans.

Ruqaya était la septième personne sur neuf à prendre la parole au cours de la conférence Muslim Rise. Les organisateurs de l'événement avaient invité les médias à rendre compte de son allocution.

Julia Gillard a été horrifiée devant les images montrant des enfants musulmans exhibant des pancartes incendiaires lors d’une manifestation à Sydney samedi. L’une d’elles se lisait : «Décapitez ceux qui insultent le prophète», et l’autre :  «Nos morts sont au paradis, les vôtres sont en enfer. »

«Je ne veux voir personne, surtout pas des enfants, tenir des pancartes avec des messages offensants appelant au meurtre. Cela n’est pas australien. Nous croyons en la liberté de religion et nous estimons que toutes les religions devraient être traitées avec respect», a indiqué la Première ministre.

Dans son discours, Ruqaya a déclaré: «Nous devons travailler fort pour atteindre la victoire. Votre génération et celle de vos parents n'ont pas été élevées dans le califat. Ça suffit ! Ne laissez pas ma génération être ajoutée à cette liste.»

Source : Girl, 8, calls on Islamic youth to back jihad, 17 septembre 2012. Extrait traduit par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 18/09/2012 21:33


Les australiens comme les europeens en train de se faire bien m.....e tout doucement ,la vaseline coule a flot chez eux aussi ,les muslims sont dix fois plus voilées la bas qu'en europe et ont
investit TOUS LES  SECTEURS SOCIAUX SOUS APPARENTE INTEGRATION SOURIANTE ,MAIS NE LACHENT STRICTEMENT RIEN SUR LEURS MOEURS ET COUTUMES, LES AUSTRALIENS LES ONT LAISSE DEBARQUE ,QU'ILS EN
CREVENT !!!!


Alors tout ce que l'on peut raconter sur la defense des lois et moeurs australiennes ,DU PIPEAU ! DU MENSONGE ! DU VENT !,ILS SE FONT BOUFFER METICULEUSEMENT ET CONSCENSIEUSEMENT PAR LEURS
EVHISSEURS-PREDATEURS et comme leurs freres et soeurs anglais ,ils en jouissent ......

Aaron 18/09/2012 17:54


Souhaitons que les Australiens ient un sursaut de nationalisme lors de leurs prochaines élections pour pouvoir faire le ménage.