Australie : l'islam n'est pas une religion mais un mouvement politique séditieux

Publié le 20 Juin 2011

de Point de veille

C'est ce qu'a fait valoir Peter Madden du Parti chrétien-démocrate dans un débat sur le thème: «Faut-il promouvoir l'islam en Australie ?» à l'Université de Sydney vendredi dernier.

Ce débat a été organisé dans le sillage de la campagne de propagande islamique sur des babillards par le groupe Islamic MyPeace qui a choqué beaucoup d'Australiens. Le concepteur de cette campagne, l'islamiste Dia Mohammad, devait participer au débat mais il s'est décommandé à la dernière minute. Il a été remplacé par Ibrahim Saddiq Conlan, un Australien converti à l'islam radical.  

Australie-debat-2
De gauche à droite : Ibrahim Saddiq Conlan, Vickie Janson, Peter Madden
Lire aussi :
"Allah est mort : pourquoi l'islam n'est pas une religion"
Amil Imani : L'islam n'est pas une religion mais une forme d'esclavage
___________________

La démocratie et les parlements sont maléfiques, a déclaré un religieux musulman australien radical à Sydney vendredi soir lors d'un débat avec deux politiciens chrétiens.

Ibrahim Saddiq Conlan a également appelé à renverser le système juridique australien en faveur de la loi controversée de la charia : «Le système juridique australien est la principale cause de la crise spirituelle, économique et environnementale en Australie», a-t-il dit. «La démocratie est maléfique, le parlement est maléfique, et la législation est maléfique», a déclaré Mr Conlan.

Le débat avait été organisé par Peter Madden du Parti démocrate chrétien en réponse à une campagne publicitaire controversée à Sydney qualifiant Jésus de «prophète de l'islam». Dia Mohammad, orateur originalement invité et apologiste musulman modéré, s’était retiré du débat, laissant Conlan répondre à la question : «Faut-il promouvoir l’islam en Australie ?» Mr Conlan a blâmé le système légal judéo-chrétien failli ainsi que la démocratie pour des problèmes sociaux tels que l'alcoolisme et la prostitution.

Mr Madden a répliqué que l'alcoolisme et la prostitution sont effectivement des problèmes sociaux, mais que la charia n’est pas la solution : «Ceci n'est pas un débat religieux, car l’islam n'est pas une religion mais un mouvement politiqueL’islam est non seulement contraire à la constitution australienne, il est également séditieux contre le gouvernement australien».   

Mme Vickie Janson, auteur du livre Ideological Jihad (djihad idéologique), s’est jointe à Mr Madden pour plaider contre la promotion de l’islam en Australie. Mme Janson, une oratrice expérimentée sur l'islamisation de l'Australie, a dit que la communauté musulmane elle-même exprime ouvertement les raisons pour lesquelles elle vit en Australie. «Les seules raisons pour lesquelles un musulman est autorisé à vivre en Australie, selon les leaders musulmans, sont celles-ci : encourager la conversion à l’islam ; recevoir des soins médicaux ; développer des connaissances qui pourront être ramenées dans une nation musulmane», a dit Mme Janson.  

Une petite minorité des 300 participants ont terni le débat, tenu à l'Université de Sydney, en huant et insultant Mr Conlan pendant qu’il prenait la parole.

Source : ‘Democracy is evil, Parliament is evil’ says radical Muslim cleric in billboard debate, Christian Today Australia, 19 juin 2011. Traduction par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

francis CLAUDE 20/06/2011 17:09



gérard heuuuuuuuuuuuuuuu 45 ans d'afrique faut pas ce caché le téte derierre un cocotier nous avons fait autres choses......de mal et de trés bien



francis CLAUDE 20/06/2011 14:33



si les australiens ont bonne mémoire ils ce rappellerons qu'ils chassaient les aborigénes a la carabine mais de nos jours ils ne pourrons as chasser ceux la de la méme maniére et encore une
chance pour eux si ce n'est pas les islamistes qui les chassent...



Gérard Brazon 20/06/2011 15:23



A une époque, ils avaient fait pire en empoisonnant la viande des Tasmaniens. Ce fût radical. La France n'a jamais eu ce comportement anglo-saxon dans ses colonies.



Johanny 20/06/2011 11:42



L'islam est une forme idéologique d'esclavage théocratique en chaîne, ce n'est pas pour rien que "muzlim" signifie "soumis":


 


http://www.youtube.com/watch?v=ARpvVzXinqk&feature=player_embedded