Aux urnes citoyens par Fred Artz

Publié le 16 Avril 2012

Par Fred Artz  du  RNFAA (Rassemblement National des Français d'Algérie et de leurs Amis)

Qu'il soit bien entendu qu'il n'appartient à personne de se prévaloir d'un droit quelconque à indiquer, à un citoyen électeur, le candidat à élire.

Pour autant, la pauvreté de la campagne, sapée par l'entente tacite des "favoris", escamote les vrais sujets (le remboursement de la dette et l'immigration). Les sondages truqués tendent à fausser les réalités.

Aux Français d'Afrique du nord et, plus particulièrement d'Algérie, le Rassemblement National des Français d'Algérie et de leurs Amis (RNFAA) propose, à la veille des scrutins déterminants pour leur avenir et celui de leurs enfants, les réflexions qui suivent.

En ce cinquantenaire de la capitulation politique du gaullisme, en 1962, les médias nous submergent d'immondices en falsifiant les vérités historiques qui révéleraient la trahison honteuse de la France par les gaullistes et les socialo-gauchistes réunis pour cette funeste forfaiture.

Les derniers assassinats du djihadiste de Toulouse sont révélateurs de la déliquescence de notre pays, entretenue depuis 50 ans par une clique de dirigeants plus soucieux de l'accaparement du "pouvoir" quasi personnel, que des intérêts de la Nation et du peuple.

Trois soldats français d'origine maghrébine, dont deux musulmans et un chrétien, ainsi que trois enfants et un adulte israélites, ont perdu la vie au nom d’une idéologie musulmane fondamentaliste.

Ce sinistre fléau, menace globalement, chaque jour, notre pays et est intellectuellement soutenu par des "mélenchonneux" qui persistent à nous présenter ces voies terroristes comme "une chance pour la France".

Il ne s'agit pas de se prêter, ici, à un racisme basique imbécile mais, pour avoir connu en Algérie Française une société multiraciale et multi confessionnelle ignorant ces clivages, nous pouvons affirmer que cette idéologie nocive nuit, d'abord, à tous les immigrés aimant la France et fidèlement intégrés à notre pays.

Il est significatif que la compassion surmédiatisée des représentants des cultes, condamnant les horribles crimes de ce tueur dégénéré, soit marquée par l'absence des représentants du culte chrétien, priant aussi pour celui des siens, jeune soldat au service de la défense de son pays, sacrifié à cet holocauste diabolique et dont le père a su, au-delà de son chagrin, donner une grandiose leçon de décence et de dignité à bien des Français de souche.     

Le 22 Avril 2012, vous aurez à vous déterminer pour élire un Président à la France. Souvenez-vous que le 22 Avril 1961, Quatre Généraux, des colonels, des officiers de tous grades, des sous officiers, des gradés et des soldats, se sont révoltés pour honorer la parole que Charles De gaulle leur avait demandée de donner au peuple d'Algérie, selon laquelle la France ne les abandonnerait jamais et que ce félon trahissait.

En mémoire de ces hommes d'honneur, de toutes ces morts inutiles postérieures au 13 mai 1958, des sacrifiés aux barricades de janvier 1960, des  morts du 26 mars 1962, rue d'Isly, des victimes de Bab-el-Oued mitraillées, sur ordre de Fouchet/Degaulle, par les blindés de la garde mobile et de l'aviation gaullistes (2 avions), à celles de la barbouzerie et des polices parallèles félonnes complices de la collusion gaullo-flniste, dès décembre 1960, pour atteindre un  paroxysme à compter de mars 1962, avec plus de 3500 enlevés-assassinés dans l'algérois, puis de 3500 à 5000 à Oran, le 5 juillet1962 et, enfin, le véritable génocide de 100 000 harkis livrés à l'ennemis pour êtres torturés et inhumainement assassinés.

Pensez à l'accueil déplorable que nous a réservé le gaullisme et ses féaux, le socio-communisme et ses laquais, la haine des uns et des autres.

Le sort vous aura été plus clément, le choix plus facile, tant mieux ; demain, 22 Avril 2012, ne trahissez pas les nôtres, morts ou emprisonnés pour vous, pour les vôtres.

Renvoyez à leurs affairismes et à leurs ambitions personnelles, ces candidats de "Partis" responsables des malheurs de la France dont nous savons n’avoir rien à attendre.

Gardez-vous des porteurs de statues comme des porteurs de valises et des limaces de cour et de salon qui flattent le monarque en place pour quelque obole. 

Votre conscience et sa respectabilité doivent vous amener, après 50 ans de mépris et de promesses jamais tenues, à sanctionner tous ces tenants de PARTIS POLITIQUES UMP-PS- Mélenchonneux ou chattemite qui vous  prennent pour des imbéciles.

Pour l'avenir de la France et celui de vos enfants, sélectionnez le candidat nouveau, véritablement soucieux de la grandeur de la France éternelle et de sa culture.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Claude Germain V 05/05/2012 09:00


Heu ????? bon .... a part critiquer tout le monde ,tous les partis ,tous les politiquarts ,ON parle de qui ici .Parce que actuellement nous parlons de peste et de cholera ,autant voter pour le
cholera ,mais bon cela regarde chacun de nous .......Alors a qui fait allusion ce monsieur ,puisque les socialos ont TOUJOURS ETE DES DEFAITISTES ET DESTRUCTEURS D'IDENTITE NATIONALE ...., ,Je ne
vois pas qui est les 3eme homme ???????????????????? merci de donner son nom .Sarko ,Hollande , nous vendent de toutes les façons aux musulmans .... alors ?????

Bendahan 05/05/2012 00:27


La trahison est un vain mot, pour certains c'est un art et après avoir lu" Le Prince" qu'il n'a pas été, il a écri "Au fil de l'épée" qui est assez mal écri à l'abri des bombes, tout cela
pour se justifier au nom de la raison d'état de l'injustifiable.On peut imaginer la détresse des soldats , des pieds noirs et de Algériens qui ont cru que la France les mettrait à l'abri de la
barbarie....maintenant le soit disant printemps arabe met en place pour longtemps le totalitarisme théocratique le plus minable qui soit.D'une façon ou d'une autre la civilisation, les
civilisations devront échapper à la barbarie.

Claude Germain V 17/04/2012 10:49


Heu ???? a part Marine pour qui je voterais ,ce Monsieur Fait allusion a qui ???