Avec HOLLANDE, bienvenue en Maghrébie – par Félix MARTEL

Publié le 26 Mai 2012

La rançon de l’élection du nouveau Président,  chantre de l’opération  "portes ouvertes" à l’immigration, de la complainte "Mixité" "Diversité", "Lien social", "Parité" tous azimuts, et qu’une islamisation de la France ne gêne donc pas,  ne s’est pas fait attendre longtemps !

 

Mais vous n’entendrez aucun Média, tous serviles et tous acquis à la cause social-cosmopolite vous parler des interminables queues aussitôt formées devant les Préfectures pour exiger l’application des promesses électorales, pour solliciter des papiers et venir encore amplifier le flot d’étrangers ne parlant pas un mot de français et aux coutumes incompatibles avec le soi-disant « vivre ensemble » fallacieusement seriné par le nouveau locataire de l’Élysée.

 

Quand on pense que la clique socialo-communiste ose affirmer que cette immigration massive est une chance pour la France, on mesure le degré de cynisme, de démagogie, de calcul électoraliste et de forfaiture qui caractérise le nouveau pouvoir.

 

Il n’est besoin que de regarder avec objectivité les régularisations massives opérées en Espagne, puis la paupérisation et le tau de chômage exponentiel que cela a généré … et enfin la faillite de l’état, dans un pays pourtant en pleine expansion économique…Il en est des États comme des individus, tout ce qui est excessif est létal.

 

Alors jusqu’où le peuple des Français de France supportera-t-il cet envahissement avant de se trouver minoritaire chez lui ?

 

Ce nouveau pouvoir dont les tenants comme les précédents, est composé d’individus qui sont pour l’essentiel issus du moule technocratique de l’ENA, est bâti sur une rhétorique  du mensonge qui a consisté à faire croire au Peuple qu’il pourrait améliorer chômage et pouvoir d’achat, alors que l’État est en situation de moribonde de quasi faillite et qu’il n’y a plus un sou vaillant en caisse.

 

Ø  Là où il faudrait prescrire l’arrêt de toute immigration tant que notre marché du travail est en situation de sinistre,

Ø  Là où il faudrait procéder sans faiblir à l’expulsion de tout étranger qui ne manifeste pas des signes tangibles de respect à nos valeurs, nos lois, notre mode de vie,

Ø  Choisir la préférence d’emploi, de logement et d’aide à nos compatriotes nationaux dans les difficultés,

Ø  Décréter l’arrêt des gabegies de tous les assistanats abusifs,

Ø  Imposer la discipline stricte et sans concession en matière scolaire, la sanction impitoyable de toute incivilité,

Ø  Ordonner l’exécution stricte et totale des peines de prisons, la révision du statut des Juges d’application des peines dont le laxisme coupable permet tous les faits divers sanglants de récidive qui abreuvent notre quotidien,

Ø  Procéder à la suppression de toutes les subventions aux associations qui se révèlent être des nids de communautarisme, de sectarisme, de propagande et de racisme anti-français, tout cela sur les deniers de la République et par conséquent avec l’argent des impôts des français qui travaillent.

Ø  Là où il faudrait un sursaut national de nature à retrousser ses manches, de l’autorité, de la rigueur, du courage et de l’abnégation face à une mondialisation tentaculaire et phagocytaire, cesser de gémir sur son sort, promouvoir l’initiative et l’entreprise personnelle, le mérite, favoriser et valoriser la réussite,

 

Comme d’habitude, la gauche et ses pantins sinistres nous propose ses vieux rêves idéologiques surannés d’angélisme béat, d’égalitarisme jusqu’à l’aliénation mentale, de misérabilisme institutionnel, de partage de toujours plus de pauvreté puisque s’enrichir par son travail est honteux, l’absence de toute vision d’excellence de nature à remettre la maison France sur les rails de l’honneur et de la réussite dans le concert des Nations.

 

Alors quand on vient benoîtement nous parler l’air enfariné de « rassemblement des français », de « Justice » voire de « redressement national » !…

 

Il s’agit là de gros mots éhontés  dans la bouche de tels démagogues dévoyés.

 

De quel rassemblement nous parle-t-on lorsqu’on a laissé s’inviter sur le sol français des hordes d’islamistes, s’installer les insupportables communautarismes, des zones entières de non-droit où prospèrent allègrement dans une indifférence coupables tous les trafics les plus criminogènes,  et que l’on déclare travailler pour le « peuple de gauche » (donc contre la moitié d’autres français).

 

De quelle Justice nous parle-t-on quand les couples français et les familles qui triment courageusement pour s’en sortir, les artisans, les ruraux, les jeunes entrepreneurs, voient arriver des flopées d’étrangers qui n’ont jamais cotisé à rien et qui ont tous les droits et les aides qu’eux-mêmes n’auront jamais…

 

Et pour comble, de quel redressement nous parle-t-on lorsque que le seul choix proposé est celui de l’effondrement économique par l’hyper fiscalisation notamment locale et la démotivation de toute volonté d’entreprendre puisque le la réussite est honnie…

 

Alors si aujourd’hui, du haut de leur péremption hautaine fielleuse et agressive les nouveaux potentats de gauche, ces ministres aux attributions pompeuses, sablent le champagne, paradent ostentatoirement et s’apprêtent à se régaler de la dépouille de ce qui reste des valeurs françaises, qu’ils en profitent bien et vite ces sectaires égalitaristes et leurs complices invétérés des médias qui pour leur quasi-totalité les a amené au pouvoir, car plus gros est le mensonge, plus vertigineuse sera la chute quand viendra l’heure des comptes pour les français de France abusés, spoliés, économiquement ruinés, submergés par le communautarisme et le fanatisme islamique qui nous attend et dont on a pu avoir quelque idée du déchaînement et de la cruauté récemment.

 

De la Droite française aux Patriotes, aux identitaires, aux nationalistes et plus simplement aux amoureux d’une France Française, il existe un commun dénominateur, la sauvegarde des valeurs essentielles de notre Nation : La préférence Nationale, la défense de nos valeurs identitaires séculaires.

 

Un Pacte de non-agression voire d’accords tacite entre bons nombres d’élus de la droite traditionnelle qui au fond je sais sont de vrais Patriotes et le Front National qui vient de faire la démonstration éclatante aux yeux des français qu’il était un parti démocratique, responsable et républicain,  paraît vital et indispensable au nom du bon sens même. Avoir des élus à la représentation nationale apparaît aujourd’hui plus que jamais indispensable, afin de limiter voire contrer les prétentions mortifères des potentats socialistes à promulguer les lois scélérates prévues de nature à bâillonner encore un peu plus la voix des opposants patriotes et à saborder les valeurs traditionnelle d’une France française.

 

Le vieux piège constant, relayé par les cris d’orfraie des journaleux, qui a consisté à diaboliser d’une part le FN en le qualifiant d’extrême et d’autre part à culpabiliser les élus de Droite en faveur d’accords électoraux,  doit être mis à bas et ne doit plus faire capoter l’avènement d’élus patriotes ardents défenseurs de notre mode de vie, chacun avec sa sensibilité. C’est en tout cas le vœu que l’on peut formuler avec espoir aujourd’hui et ce à quoi nous devons nous atteler dans la nécessité impérieuse de résister par tous les moyens démocratiques à l’accomplissement du sinistre dessein de ce nouveau gouvernement caractérisé par l’amateurisme, la suffisance péremptoire, le sectarisme, toujours plus d’immigration incontrôlée et une parité sexiste inepte là où devrait s’imposer l’excellence et la compétence…

 

Car s’il y a quelque chose d’extrême dans le contexte politique actuel, c’est bien l’extrême perfidie de la clique socialiste en train de se partager les postes dans l’hilarité revancharde et de préparer le vote des étrangers, ultime forfaiture pour asseoir définitivement son socle électoral, voilà bien là un vrai fascisme… de gauche !

 

La société qui nous est proposée est une république de la Médiocratie où l’assistanat supplante la prime au mérite, où les droits élémentaires des Français de souche sont bafoués au profit de populations qui ne respectent ni nos valeurs, ni nos traditions, ni notre langue, n’ont aucune envie d’intégration si ce n’est d’assimiler et d‘asservir notre patrie à leurs propres coutumes exogènes et religion par le biais d’une démographie galopante et de l’inique acquisition de la nationalité française par le droit du sol.

 

L’insupportable mansuétude et laxisme coupable dont fait preuve la magistrature (en majorité d’obédience socialisante) envers la criminalité d’origine migratoire et la voyoucratie carcérale au nom d’une hypothétique et chimérique réinsertion sociale…

 

Ø  l’escroquerie morale que constitue la suppression de la peine de mort à laquelle devait se substituer une peine de réclusion à perpétuité véritable et dont on sait ce qu’il est advenu…

Ø  les lois scélérates sur la soi-disant incitation à la haine raciale sujette à caution dont il a été démontré précédemment l’inconstitutionnalité et la nature liberticide,

Ø  le financement scandaleux d’associations d’obédience communautariste sectaires anti-françaises, voire racistes anti-blancs,

Ø  les passe-droits de tous ordres, avantages et quotas préférentiels en faveur d’immigrés au nom de la « diversité »,…

Ø  l’hyper fiscalisation des forces laborieuses identifiables et ponctionnables à loisir,

Ø  voilà autant de points sur lesquels est basée toute l’idéologie de la gauche social-cosmopolite, origine et cause de la décomposition et de la ruine de notre Nation.  

 

Depuis des décennies et l’ère Mitterrand avec son lot de submersion migratoire d’origine maghrébine et subsaharienne et le « regroupement familial » qui s’en est suivi, la force machiavélique de la gauche à été de faire passer pour « extrême » l’idée au demeurant de pur bon sens que le premier Droit de notre nation et de notre Peuple est de décider qui et combien d’étrangers l’on veut et peut accueillir en fonction de l’état de notre économie, de n’accorder notre nationalité qu’à des gens qui ont fait preuve tangible d’intégration, de respect et d’assujettissement à notre culture, à notre drapeau.

 

Et si l’on peut parler de machiavélisme, c’est parce que tout cela a eu une portée éminemment électoraliste. En effet, lorsque l’on examine soigneusement les résultats des votes de la dernière élection, l’on constate que toutes les parties rurales de notre territoire, les villes modestes de la France « profonde » ont donné les meilleurs scores à la droite et à la droite nationale, alors que les votes de la gauche se concentrent dans les centres urbains à forte teneur en populations issues majoritairement de l’immigration…

 

Machiavélisme oui, car de la même manière que ceux-là même qui sont les fossoyeurs de notre société et responsables de la submersion migratoire nous assènent que le monde a changé pour justifier leur politique mortifère, ces mêmes fossoyeurs réclament à cor et à cris plus de logements sociaux dans ces centres urbains concentrationnaires réservoirs de votes socialistes, alors qu’il sont eux-mêmes les pourvoyeurs de flots d’immigrants que nous n’avions aucun moyen d’accueillir dignement…

 

Cette mixité « au forceps », que l’establishment énarchique et sa cohorte de médias asservis a imposé petit à petit dans les esprits, est un leurre subtil pour culpabiliser les patriotes qui peuvent aussi être des humanistes, en y mêlant insidieusement la notion de racisme.

 

Or ce n’est pas parce qu’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde que l’on fait preuve de racisme…Au contraire, savoir dire non peut s’avérer plus noble et humaniste de dire oui par calcul électoraliste cynique et pure démagogie.

 

Mais hélas, nous sommes désormais en Médiocratie, et il n’y a pas là de place pour un langage de vérité.

 

Espérons donc que nos prochaines élections législatives soient l’occasion d’assister à l’avènement d’une franche et large opposition patriotique, c’est tout le mal que l’on puisse souhaiter à notre Patrie martyrisée.

 

Publié parlegaulois.info

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Bastide 27/05/2012 00:47


Ce ne sont pas Hollande ou le PS, qu’il faut accuser aujourd’hui.  Les vrais
fautifs sont Sarkozy, Fillion, Kopé et autres.    


Hollande avait bien prévenu de ce qu’il ferait, donc de ce qu’il nous  arrive aujourd’hui , nous
le savions et nous nous y attendions, auparavant Sarkozy  nous a jeté dans cette Europe que nous ne voulions pas, quelle a  été  notre réaction zéro, à part notre timide désaccord tout a glissé comme une lettre à la poste, alors que nous
savions pertinemment qu’il y aurait une entrée massive d’immigrés pour satisfaire ses petits amis au détriment des Français.


Marchais pourtant communiste l’avait  dit, il y a trop de chômeurs chez nous il faut arrêter
l’immigration il avait commencé quelques  actions que nous n’avons su soutenir, nous aurions pu avec leur aide faire ce que nous ne pouvons plus faire
à présent.


Aux élections présidentielles nous avions la majorité pour garder le pouvoir mais voilà  l’UMPS
de Sarkozy a encore empêché la victoire qui était  à notre portée en rejetant le FN comme des malpropres, Sarkozy a trahi la France, aujourd’hui
encore le seul espoir qu’il nous reste, les législatives.


Mais les  Kopé, Fillion et autres salopards vont encore donner aux Socialistes tous
les pouvoirs.            

Claude Germain V 26/05/2012 21:14


Nous pourrions dire que les partis-nazillos-socialos-communistes ont fait en quelques jours passer les ordres de destruction massive dans les municipalités tenues par leurs sbires et
autres vopos.La ville d'Anglet ou par un IMMENSE MALHEUR je reside est en train d'ouvrir GRANDES LES PORTES a un flux discret mais continu de personnalités africaines
,entre Bayonne et Anglet c'est l'affluence .Il y a quelques matins mon epouse ,A LA RETRAITE BIEN MERITEE ,rentre dans une boulangerie patisserie a Bayonne ,avec un coin café ,celle ci s'assied
pour prendre un café ,4 ou 5 serveuses/vendeuses dans l'etablissement , d'origine basquaise ,normal ,et autours d'une table 5 autochtones de LA
BAS l'une en train de parler du prix du mil ,deux autres en train de papoter sur la couleur du prochain boubou et les 3 autres en train de se manucurer les doigts en rigolant
SOUS L'OEIL FOU DE RAGE DES VENDEUSES DE LA BOUTIQUE, ELLES AU BOULOT PAR CONTRE DEPUIS 7 H 30 DU MATIN .


Il faut reconnaitre que quand on assiste a une telle scene de la France des poires en decomposition avec les cons qui triment et qui payent en plus il y a de quoi foutre le feu au pays .........
et cela je presume est un minuscule exemple d'une scene toute a fait courante au pays des cons qui payent .Le plus grave c'est que cela va en augmentation logarythmique et tous les jours un peu
plus de distribution aux parasites avec l'argent des cons qui payent ........HONTE !!!HONTE !!!!!