Avec la loi Taubira, se prépare une société de violence

Publié le 18 Avril 2013

POSTED ON 16 AVRIL 2013 BY  

 

Autre extrait du discours d’ouverture du cardinal André Vingt-Trois, à propos de la dénaturation du mariage :

« Les longs mois de débat à propos du projet de loi de mariage pour les personnes de même sexe ont fait apparaître des clivages qui étaient prévisibles et annoncés. Ces clivages sont un bon indicateur d’une mutation des références culturelles. L’invasion organisée et militante de la théorie du genre particulièrement dans le secteur éducatif, et, plus simplement, la tentation de refuser toute différence entre les sexes en est un signe. C’est le refus de la différence comme mode d’identification humaine, et en particulier de la différence sexuelle. C’est l’incapacité à assumer qu’il y ait des différences entre les gens. On se refuse à gérer le fait que les gens ne sont pas identiques. Ils ne sont pas identiques dans leur identité sexuelle mais ils ne sont pas plus identiques dans leur personnalité, et le principe incontournable de la vie sociale c’est précisément de faire vivre ensemble des gens qui ne sont pas identiques, de gérer les différences entre les individus sur un mode pacifique et non pas sur un mode de violence.

Or, si l’on fait disparaître les moyens d’identification de la différence dans les relations sociales, cela veut dire que, par un mécanisme psychologique que nous connaissons bien, on entraîne une frustration de l’expression personnelle, et que la compression de la frustration débouche un jour ou l’autre sur la violence pour faire reconnaître son identité particulière contre l’uniformité officielle. C’est ainsi que se prépare une société de violence. Ce que nous voyons déjà dans le fait que l’impuissance à accepter un certain nombre de différences dans la vie sociale, aboutit à la cristallisation de revendications catégorielles de petits groupes, ou de sous-ensembles identitaires, qui pensent ne pouvoir se faire reconnaître que par la violence. Notre société a perdu sa capacité d’intégration et surtout sa capacité d’homogénéiser des différences dans un projet commun.

Pour ma part, je pense que la loi pour le mariage des personnes homosexuelles participe de ce phénomène et va l’accentuer en le faisant porter sur le point le plus indiscutable de la différence qui est la différence sexuelle, et donc va provoquer ce que j’évoquais : l’occultation de l’identité sexuelle comme réalité psychologique et la fermentation, la germination d’une revendication forte de la reconnaissance de la sexualité différenciée. Cette explication simple échappe à un certain nombre d’esprits avisés, qui devraient pourtant se préoccuper de la paix sociale dans les années qui viennent. Que tous les moyens aient été mis en œuvre pour éviter le débat public, y compris dans le processus parlementaire, peut difficilement masquer l’embarras des promoteurs du projet de loi. Passer en force peut simplifier la vie un moment. Cela ne résout aucun des problèmes réels qu’il faudra affronter de toute façon. Pour éviter de paralyser la vie politique dans un moment où s’imposent de graves décisions économiques et sociales, il eût été plus raisonnable et plus simple de ne pas mettre ce processus en route.« 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

aupied 19/04/2013 11:05


malheureusement mèmère taubira comme vous dite Claude Germain , et une pauvre femme qui ne sais pas quoi faire pour se faire remarquée , je me demande ce qu'elle fait au gouvernement , car au vus
des conneries qu'elle nous pond on est en droit de se demander si elle a toute sa tête ( pardonner aux assassins , j'en passe et des mailleurs) la place est trop bonne pour démissionnée 

Claude Germain V 18/04/2013 20:57


Bien que l'histoire de France nous ait amusé avec la vie de nos monarques , le peuple français s'est toujours amusé  affectueusement des batards que nous faisait nos rois avec leurs
maitresses , apres tout le droit de cuissage n'etait que la mise en pratique d'un acte d'affection royal ..... et au moins les batards connaissaient souvent leurs origines , meme chez le pauvre
peuple , dans la bourgoisie et meme chez nos curés.....


PAR CONTRE MEMERE TOBIRA , ET QUE LA DOCTE ASSEMBLEE ME PARDONNE PAR AVANCE , MAIS LA DIDACTRICE TOBIRA NOUS PREPARE UNE SOCIETE DE BATARDS ET LA DE VERITABLES BATARDS ....CAR LE PRODUIT
INSIMINATEUR VA VENIR D' OU ?? DE QUELLE ORIGINE , QUELS GENES TARES OU SAIN VA T'IL CONTENIR ??? ETC....ETC..... PLUS DE GENEALOGIE PAR LE SANG ET LES
ORIGINES .......des batards sortie du neant ...!!! des batards ...!!!! des batards a la pelle , une société de riens , sortis de rien et retournant au rien completement denaturés ..... du
vent et du vide ..... sale Hitler ..tu vas te retourner dans ta tombe ,ta pourriture va paraitre de la rigolade par rapport a ce que nous prepare les socialo-communos-umps .....

Charles Martel 18/04/2013 20:18


Ce document a été posté sur ‘Islam : danger planétaire’ http://goo.gl/C6D2Y et sur G+