Avignon : quatre musulmanes privées d'école par leurs parents

Publié le 30 Octobre 2011

La Provence

Cette maman de 45 ans a fait un choix : ses quatre filles, de 3à 16 ans, n'iront pas à l'école de la République. Ce qui est son choix le plus strict. Elle a décidé qu'elles recevraient une éducation par correspondance, complétée par ses soins. Ce qui est aussi, son droit. Et même si c'est pour des motifs religieux que Tebr Jebli a fait ce choix, en refusant que ses filles ôtent leur voile, c'est aussi son droit. Le souci qui a été évoqué hier, devant le tribunal correctionnel d'Avignon, c'est que l'enseignement dont ont bénéficié les fillettes "ne leur permet pas de devenir des citoyennes libres et épanouies", a insisté la présidente, Mme Moulet. Bref, elles ont un niveau scolaire bien trop bas, ce qui a entraîné leurs parents Tebr et Mahjoub devant le tribunal, pour répondre du "refus d'inscrire un enfant dans un établissement d'enseignement, malgré une mise en demeure", de l'inspection d'Académie.

Une "loi raciste"

Tout le problème est là : si on peut s'interroger sur la désocialisation d'enfants, dont l'aînée est devenue jeune fille, la question est leur niveau scolaire. Or, elles n'ont pas été scolarisées via un centre agréé (comme le Centre national d'enseignement à distance, Cned), mais un organisme belge. Et, visiblement, leur niveau "atteint à peine celui de CM1", a précisé Mme Moulet. Plus grave, il semblerait que les enfants passent plus de temps devant "des séries américaines qu'à leur devoir", dit encore l'instruction. Enfin, s'agissant de l'aînée, âgée de 16 ans et qui veut passer un CAP petite-enfance, elle n'a pas le brevet, n'est toujours pas inscrite et il n'est pas dit qu'elle aura le droit de garder le voile dans un centre de formation.

Les arguments n'ont pas semblé gêner les parents. Si Tebr, qui porte un long voile dégageant le visage, s'exprime peu, le père lui, a potassé la question : "Tout cela, c'est la faute de la loi de 2005, qui interdit aux filles de porter le voile à l'école. C'est une loi raciste", n'hésite-t-il pas à dire. Et d'expliquer que l'évaluation des enfants déscolarisés ne doit pas se faire en fonction du niveau des autres enfants, mais de l'éducation reçue. Pas du goût du parquet, qui a fait remarquer que le choix de vivre en France (le père est natif du Maroc), se "fait en acceptant les droits et devoirs et parmi eux, l'obligation de scolariser ses enfants". Et de rappeler le principe fondateur de la République qui est le respect de la laïcité : "Vous parlez d'un droit, moi je parle d'un devoir".

Le père a tenté, une fois de plus, d'invoquer les droits de l'Homme. En vain : il a été condamné, avec son épouse, à quatre mois de prison avec sursis et l'obligation de faire suivre aux enfants les cours du Cned. Pour l'aînée, il est déjà trop tard.

 

Silvie ARIES

La loi interdit le port du voile islamique à l'école, ce qui a conduit ces parents à déscolariser leurs filles.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Saluki 30/10/2011 17:50



Que font ces gens-là en France ? Retour immédiat au Maroc, en Algérie, en Tunisie pour tous ceux qui refusent de se soumettre aux lois de ce pays, où nul ne les a contraints de venir s'installer
!


RAS-LE-BOL du laxisme dont on fait preuve vis-à-vis de ces populations attachées à l'obscurantisme et désireuses de vivre selon la charia : il y a des pays musulmans pour cela !


 



francis Claude 30/10/2011 12:59



Island ne me donnez pas de complexes(ce qui de toutes façons est trés difficile) je fait plein de fautes de Français et d'orthographe mais je m'en fout royalement j'exprime mes sentiments de
FRançais, le reste est tout a fait secondaire pour notre combat. Nous ne pouvons pas tous etres des maitres de plume mais nous pouvons tous etres des maitres de la France notre pays et le
défendre.Ce commentaire n'est pas une critique a votre égard mais une reflexion de ma part


bien cordialement 



island girl 30/10/2011 12:35



Déphasés avec un H ....l'énervement conduit à l'erreur,il est important de rectifier !



island girl 30/10/2011 12:31



Ces gens bornés et défasés n'ont rien à faire en europe et n'auraient jamais du y entrer!



jpb 30/10/2011 11:02



indécrottable ,retour au maroc illico .