Azouz Begag dénigre les harkis à Alger

Publié le 20 Novembre 2010

De Harkis et Droits de l'Homme

           Azouz Begag, ancien ministre de l’Egalité des chances dans le gouvernement Villepin, a déclaré dans une interview, réalisée à Alger, au quotidien arabophone « Ech-Chourouk » (30 octobre 2010) : « Sarkozy  a adopté le discours d’extrême droite, s’est allié aux harkis et autres mouvements sionistes (…) ».

  

L’association Harkis et Droits de l’Homme s’élève contre ces propos  teintés d’une affirmation sous-entendue qui fleure bon l’amalgame et les propos de bistrot (« les harkis sont tous de droite, voire d’extrême droite ») ; ils sont prononcés dans un environnement qui permet à son auteur de  brosser ses interlocuteurs dans le sens du poil : il s’agit là soit d’ignorance, soit de complaisance,  soit de flagornerie, soit tout cela à la fois. On avait connu Azouz Begag mieux inspiré dans ses œuvres littéraires.

  

Cet homme, qui selon l’article paru dans mediarabe.info (lire en ligne), invite à voter Villepin, a, semble –t-il, oublié les propos de l’ancien premier ministre prononcés  le 19 juin 2010 (lire en ligne).

  

Accessoirement, si on peut dire,  le lendemain, dans le quotidien algérien « El-Khabar »,  Azouz Begag estime nécessaire de « former et soutenir une nouvelle génération d’hommes politiques issus de l’immigration algérienne en France, afin de les propulser à l’Assemblée nationale où ils pourront voter des lois favorables à l’Algérie ! ».  Dans le registre du discours communautaire et dans la définition du rôle d’un député, il est difficile de faire pire. 

    

Informations complémentaires :

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

et toc 25/11/2010 00:44



un vrai abruti ce Beggag....et crise de jalousie par rapport à Bougrab alors qu 'en plus rien ne dit qu'au jour d'aujourd'hui les harkis soient pro Sarkozy



Francis CLAUDE 21/11/2010 07:50



Tiens un de mes amis Français en poste en Algérie m'a au cours d'uns conversation téléphonique comfirmé que l'on pouvait acheter ses diplomes dans leurs belles universités ( Avocat
Ingégnieur Médecin ) amusant non!!!!!!!!!!!!!



Chantal MACAIRE 20/11/2010 20:13



"Des députés pour voter des lois favorables à l'Algérie" ??????????


Et ce type était un MINISTRE DE LA REPUBLIQUE française ?Ahurissant !


 



Francis CLAUDE 20/11/2010 13:56



la honte oui la honte, mais pour ceux qui les ont mis les amara, yade ,begag ,et autres de ce genre de patronimes...ils nous ont prouvé deux choses leur incapacité notoire te leur capacité de
nuissance qu'ils auront encore paufinés lors de leurs passage au gouvernement.


ce que les Français n'ont pas l'air de comprendre c'est que ces gens ne sont que des Français de papier et qu'ils n'ont de cesse que le favoritisme de leurs pays d'origine quelque part ils sont
comme moi .....patriotes



henri 20/11/2010 12:15


réponse à Azouz Begag : TOUCHE TOI MON POTE ! Une honte qu'un tel individu aie été dans un gouvernement français. De plus il a le culot de réclamer d'autres copains pour fiche encore plus de
chienlit ! Faut le laisser de l'autre côté de la Méditérannée :pour son bien.