Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Beaucoup de Français donnerait bien Hollande pour Vladimir Poutine.

Publié le 19 Avril 2014

Quelques commentaires sur un article de Michel Cardoze. Ils répondent à son incompréhension journalistique de la situation en Russie. Il semble bien que les observateurs sont déconnectés des peuples et surtout de l'admiration qu'ont les Français pour Vladimir Poutine. Cet homme est tellement loin d'un Hollande que bien des Français regrettent de ne pas l'avoir comme Président de la République Française.

*********

tsar-poutine

  • Stephan Dupont ·   Meilleur commentateur · Toulouse
    C'est quoi cet article, ironique, inversé???? 
    Poutine, c'est le meilleur homme d'Etat de notre époque, un homme tel qu'on en aurait besoin en France.
    Si l'UE a le droit d'accaparer tous les pays du monde, n'importe qu'elle puissance mondiale peut en faire de même, y compris la Russie.

    Vous voulez une guerre, une vraie? Vous êtes incapable de suivre un boeing en malaisie, alors des missiles nucléaires .... d'autant qu'on ne sait plus le nombre prêt à décoller 12000, 25000, 60 000 .... 

    J'espere qu'il restera un coin en France qui sera épargné.
  • Jipé Polo 
    Et oui le franchouillard moyen ne peut pas aimer Poutine, car lui il aime la Russie par dessus tout et défend les intérêts russes par tous les moyens. Chez nous nos dirigeants sont les prostituées des USA voire leurs serpillières, donc il n'ont rien à foutre de la France et de son peuple. Poutine est peut être le sauveur de l'Europe !!!
  • Valentin Plouzeau ·   Meilleur commentateur · University of Oxford
    Je soutiens la Russie car je pense qu'un monde multipolaire est le meilleur moyen pour la France de récupérer un peu de légitimité et de s'émanciper de la domination américaine (un peu comme à l'époque de l'URSS). Il est certain que les américains sont beaucoup plus voraces que les Russe à l'heure actuelle. Je me surprends parfois à avoir des discours pro-russe juste à cause de la partialité des médiats. Nous avons clairement qu'un seul son de cloche en France donc j'égalise ! 
    Pour finir, Poutine, en plus de sortir son pays d'une grosse crise, réconcilie son peuple avec son Histoire, là où les pays occidentaux sous la tutelle américaine deviennent de plus en plus iconoclastes. 

    Donc oui à la Russie, mais je n'oublis pas que mon équipe c'est la France !
  • Fethi Khiari · Dubaï (émirat)
    est ce que ce pauvre Cardose croit vraiment ce qu'il ecrit? Est ce que vraiment il croit que les lecteurs sont des idiots qui ne savent pas faire la difference de la position russe de ''refuser'' l'option de voir l'Otan deployer ses forces a sa frontiere occidentale, et la position americaine de creer de toutes pieces un changement brutal du pouvoir a Kiev, dans l'espoir d'y installer ses bases et de le vassaliser?
  • Yves Mansuy ·   Meilleur commentateur
    La tension en Ukraine , ça tombe bien pour les industries d'armement américaine l lésées par la baisse des dépenses militaires dans le budget américain. On soutient l'hiver de Kiev (mouvement insurrectionnel de novembre 2013 à février 2014 ) mais les américains et leur bras articulé l'Union européenne condamne les manifestations et occupations de bâtiment à Donetsk, soit le printemps de Donetsk.
  • Salim Mabchour ·   Meilleur commentateur · Université Hassan II Casablanca
    Vraiment curieux cet article.
    J'ai l'impression qu'il a été bâclé en 5 minutes, tout en prenant le lecteur pour un enfant.
  • Laurence Guillon ·  ·   Meilleur commentateur · Cavillargues
    Qu'est-ce que vous racontez, avec la Russie prédatrice, alors qu'on a organisé un dépeçage absurde de l'URSS, dont on fait semblant de croire à la légitimité, lorsque la Russie était dirigée par un abruti alcoolique; alors que nous avons menti aux Russes sans arrêt depuis 20 ans et maintenons à leur frontière une organisation militaire agressive (l'OTAN), Alors que nous leur cherchons sans arrêt des crosses. Je dis nous parce que nous sommes les vassaux serviles des USA, je l'ai compris dès la première guerre d'Irak, nous ne cessons de faire la guerre pour le roi de Prusse, c'est-à-dire pour les USA, dont notre UE est le clone aux ordres.

    ********

     Michel Cardoze pour Boulevard Voltaire (Ancien de l" Humanité")

    Vladimir Poutine est-il le mauvais garçon de la planète ? La vieille taupe de l’histoire lui donne-t-elle le droit de remodeler les frontières russes ? Ou bien le droit international va-t-il se faire respecter, et par quels moyens ?

    On voit bien que rien ne pourrait arrêter Poutine, qui a pour lui la tradition et l’histoire impériale, puis soviétique, les Russes implantés en Ukraine, les russophones de toutes origines, le délabrement sans doute organisé (par l’ancien grand frère russe) de l’armée ukrainienne, l’orgueil au contraire de l’armée russe, etc.

    Tradition, poids de l’histoire, activés par tous les facteurs de terrain, pourraient conduire au remodelage dont rêve sans doute Poutine : ce ne serait pas le premier partage, et de l’Ukraine, et de la Pologne, et des pays baltes, et de quelques autres restes des empires qu’on disait « centraux » au XIXe siècle et jusqu’en 1918. Mais ne s’est-il rien passé sur la planète depuis cette date et les suivantes ?

    Si l’on considère que le droit des nations indépendantes à l’existence dans des frontières reconnues est garanti par l’usage et la communauté internationale, alors il conviendrait de contraindre les appétits de Vladimir.

    Comment ? La guerre ? C’est une hypothèse. Il faut bien, de temps à autre, purger le sang du grand corps malade. Mais cette fois, un conflit armé – façon 1866, 1914-18 ou dépeçage récent de la Yougoslavie – pourrait déraper en épisode nucléaire.

    Donc, si l’on est d’accord pour éviter un désastre (comment et où finirait-il ? Qui éteindrait la lumière en appuyant sur le dernier bouton ?), alors il convient d’envisager des sanctions lourdes contre la Russie. De l’avis des spécialistes, la Russie a plus besoin, pour sa croissance, de l’Europe occidentale que celle-ci de la Russie. Les réserves de gaz et de pétrole dont « nous » disposons permettraient, paraît-il, de frapper la Russie à la caisse en boycottant ses matières premières.

    Est-ce à ces sanctions, même unilatérales, que pense François Hollande ? Le Président serait-il meilleur à l’international que dans la gestion de sa popularité ? C’est un bon point. Sans doute faudrait-il se préparer à ce type d’affrontement économique et politique. Sinon, l’exemple d’une Russie prédatrice impunie à ses frontières se répandrait sur la planète. Vous allez me dire que la scène se rejoue depuis l’origine des frontières. Certes. Mais est-on prêt à la guerre, la vraie ? Car c’est bien de cela qu’il s’agit, fatalement.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Louvois 20/04/2014 10:53


"Beaucoup de Français donnerait bien Hollande pour Vladimir Poutine. "


 


Moi, je le donnerais, même sans contre-partie !

island girl 19/04/2014 14:17


Poutine a les pieds sur terre ,il combat l'invasion islamiste ,et n'accepte pas la publicité en faveur des "déviants",il parait plus sain que notre larve nationale !

LA GAULOISE 19/04/2014 10:19


BIEN SUR TOUT N EST PAS ADMIRABLE DANS LE COMPORTEMENT DE POUTINE MAIS OUI IL AIME SON PAYS ET LE PROUVE .