Besancenot : «Il n’y a pas trop d’immigrés dans ce pays, il y a trop de racistes».

Publié le 25 Mars 2012

L'indécence manifeste et le manque de scrupule de cet homme politique : alors que des militaires, des enfants sont morts au nom de l'islam et de sa vision fondamentaliste qui est à la base de l'islamisme, Besancenot parle de racisme en accusant les français d'être en majorité des racistes. Ce sont les mêmes qui parlent de restreindre la liberté d'expression, eux qui dénoncent la "stigmatisation" des musulmans et qui passent leur temps à stigmatiser à outrance les citoyens de ce pays qui ne pensent pas comme eux! 

Gérard Brazon

*********

Par Public Sénat
Le 23.03.2012 à 12:03

Olivier Besancenot était l’invité du 19 heures de Public Senat jeudi. Le dirigeant du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) a réagi aux annonces faites par Nicolas Sarkozy sur la lutte contre le terrorisme : « On est encore dans l'affichage et dans la tentative, une nouvelle fois, de faire en sorte que la campagne électorale n'ait plus lieu que sur le terrain de l'insécurité, cher à la droite et l'extrême droite, en oubliant toutes les autres questions de l'insécurité sociale ». « Il faut faire en sorte que l'emploi, le logement, les salaires », ces « préoccupations majeures de millions de personnes », « non seulement ne soient pas oubliées mais reviennent au premier plan », selon Olivier Besancenot.

Revenant sur la tuerie de Toulouse, l’ex-candidat à la présidentielle a dénoncé la « récupération » et une « théâtralisation presque morbide ». « Quand on voit que c’est l’UMP qui ose dire que ce sont d’autres qui n’ont pas respecté le deuil, c’est l’hôpital qui se fout de la charité », ajoute-t-il. « L’unité de la Nation (…) aux cotés de Marine Le Pen, Claude Guéant ou Nicolas Sarkozy, quand on connait leurs propos justement sur le terrain du racisme, faudra compter sans moi », prévient Besancenot.

Pour le leader trotskyste, la question c’est « comment on fait pour que le climat change et qu’il n’y ait pas une stigmatisation, une islamophobie qui s’installe ». « Quand François Hollande, on lui pose quatre fois la question au 20h pour savoir s’il y a trop ou pas d’immigrés en France et qu’il n’est pas capable de répondre, ça veut dire qu’il y a un malaise. Il ne doit pas y avoir de malaise. Il n’y  a pas trop d’immigrés dans ce pays, il y a trop de racistes, il y a trop de racisme. C’est ça qu’il faut combattre », lance-t-il.

Sur la candidature de Philippe Poutou pour le NPA, qui stagne à 0,5% d’intentions de voix « ça ne veut rien dire. En 2002 j’étais entre 0,5 et 1% jusqu’aux deux dernières semaines de campagne ». Quant aux dirigeants du NPA qui ont annoncé leur soutien à Mélenchon, il affirme : « J’acte ça. Je ne suis pas dans l’amertume. Il ne faut pas injurier l’avenir, nos routes se recroiseront probablement ». Soulignant que le NPA est indépendant du PS, à la différence du Front de gauche, il termine : « Il ne faut jamais oublier qu’en politique, la fortune est capricieuse ».

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis Claude 25/03/2012 18:09


tiens l'information est bonne Island, dans ce paradis pour milliardaires que viens faire besencenot et qui paye son voyag et hebergement a mois qu'un ponte communiste ne posséde avec l'argent des
ouvriers une splendide propriéte oui ils ont bien en France des chateaux dignes du roi Soleil!!!

Francis Claude 25/03/2012 18:05


besanceno, il y a une leçon a tirer de votre remarque. Tout le monde sait bien que les racistes comme la population carcérale est composée de racistes bétes et méchants vennus d'ailleur tirez la
conclusion qui s'impose


pour moi il y a trop d'immigrés!!! il va comprendre???

island girl 25/03/2012 13:45


OUI ,que l'on renvoie tous ces racistes en afrique et j'espère ne plus voir ce facteur Besancenot attablé en famille au beach bar de la plage du "Galion" dans l'ile de SAINT MARTIN...un
communiste pollue nos plages de sable blanc   ...beurk ! 

Claude Germain V 25/03/2012 12:19


Monsieur Besancenot quand un clandestin musulman qui etait encore dans sa hutte en bouze de vache voila 10 ou 15 jours viendra CHIER dans votre salon sous la menace d'un poignard
   ,vous sortirez dans la rue pour manifester avec inscrit quoi sur la banderolle ?????.Espece de faux cul !!!!!


Guignol ....va .....!!!!!

Yves IMBERT 25/03/2012 11:57


Bref selon le Facteur, faut accepter sans moufter le mariage arrangé et imposé qu'est le vivre ensemble en perdant son libre arbitre quant au choix de ses amis et compagnons de labeurs


Le mariage imposé relève de l'esclavagisme.


Que ces gauchistes décérébrés aillent se faire foutre.

Vanpyperzele 25/03/2012 09:51


C'est vrai Besancenot,il y a trop de racistes,renvoyez les donc dans leurs pays d'origine,et pour parfaire la transaction accompagnez les définitivement.

S. Dekerle 25/03/2012 09:44


Le problème des personnes comme Besancenot est qu'ils ramènent tout au racisme. Avoir une politique d'immigration responsable est juste du bon sens. "Il n'y a pas trop d'immigrés" d'après lui
pourtant tous ceux qui ont les yeux ouvert constatent le remplacement de population. Quand cet imbécile comprendra-t'il qu'il est le meilleur alié du grand patronat qu'il pense combattre? L'idiot
utile de la mondialisation dans toute sa splendeur

jpb 25/03/2012 09:15


besancenot,qu'il s'occupe du courrier,je ne sais pas en tant que facteur ce qu'il vaut ,mais en tant que politique,il est nul entre les nuls.