BHL ose se mettre en scène dans un film-reportage sur la Libye (vidéo)

Publié le 30 Mai 2012

 


bhl libyeDécidemment, Bernard-Henri Lévy ne recule devant rien. Principal initiateur de la guerre de Libye, ce dernier n’a pas hésité à se mettre en scène dans un film à paraître prochainement : Le serment de Tobrouk.

Tel un acteur hollywoodien, BHL, qui est le réalisateur du reportage, est présenté comme le philosophe sauveur, héros de la paix, qui n’hésite pas à aller en première ligne et risquer sa peau pour sauver un peuple. Dans la bande annonce, on le voit notamment équipé de jumelles, guettant l’ennemi derrière un talus, à bord d’un bateau, riant à l’approche des côtes libyennes cernées par les navires de l’OTAN, ou encore enlacé par un homme en pleurs, reconnaissant :

 

 

Indécent, affligeant. Il avait déjà montré cette volonté de se mettre en scène quand, comble du ridicule, il s’était fait éjecter de la scène par la sécurité des présidents français et britannique :


 

La vérité pourtant, on la connait. Bombardements de civils, aide aux djihadistes, renversement d’un « dictateur » pour des raisons économiques et géostratégiques… toutes ces raisons parmi lesquelles ne figure guère de volonté d’aide à la « population ». Déjà, car cette population n’existe pas. Il ne s’agissait pas d’une révolution, peuple contre tyran, mais d’une guerre de territoire, Cyrénaïque contre Tripolitaine. Sous l’impulsion de BHL, certainement animé par des intérêts personnels, l’OTAN y a soutenu la faction qui l’avantageait le plus.

Tout ceci, Bernard-Henri Lévy le sait, bien-sûr. Sans doute les cris des civils le hantent-ils la nuit ? Quoi qu’il en soit, ce reportage n’a qu’un but : le faire passer pour un gentil, un sauveur, un héros. Pour l’Histoire, pour sa conscience. À peine la guerre terminée que celui-ci sortait déjà son livre, La guerre sans l’aimer. Avec ce film-reportage, qui sera présenté à Cannes et distribué aux États-Unis, la volonté de BHL est clairement de marquer l’Histoire de sa version, afin qu’on retienne de lui ce qu’il aura décidé. Mais l’Histoire n’est jamais dupe… et toujours, la vérité ressurgit.

Christopher Lings

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

island girl 03/06/2012 11:24


Ce "has been" n'interesse plus personne ,les gens ont pris conscience que ce félé amateur de poupée barbie commence à se faire vieux ,son film n'a aucune audience ...c'est un BIDE !

LA GAULOISE 30/05/2012 12:51


Ce monsieur sait il qu'il souffre d'un ego surdimentionné ?

Charles Martel 30/05/2012 12:14


 


Vite ! Une camisole de force pour l'idiot du pays !!


Info postée sur Scoop It http://ScoopItIslam.chickenkiller.com Cliquez sur
FOLLOW

Claude Germain V 30/05/2012 12:04


J'espere que la communauté juive n'eprouve que du degout pour une ordure pareille ou alors je ne comprend plus rien et a ce moment là j'aurais affaire a des faux-culs au double
langage..,,????........je me sent plus juif que ce type là .Etant un inconditionnel d'Israel ,en parler c'est bien ,visiter Israel c'est mieux , en plus c'est un beau pays .