Bingo ! Les agresseurs antisémites de Toulouse sont bien des Vladimir ! Par Christine Tasin

Publié le 10 Juillet 2012

Par Christine Tasin  Présidente de Résistance Républicaine

J’évoquais hier la très haute probabilité que les agresseurs du train Toulouse-Lyon soient musulmans eu égard au caractère antisémite de l’agression et à l’étrange silence des medias concernant des délinquants pourtant identifiés.

Bingo ! Ce n’est « que » la preuve par neuf que je n’exagérais rien de la situation quand, il y a à peine deux semaines, je dénonçais l’exportation de la violence mahométane sur notre sol. Depuis, il y a eu encore plusieurs faits divers impliquant des Vladimir. On évoquera celui de Millau : un policier de la Bac est suspendu de ses fonctions  et mis en examen pour avoir tiré sur Nabil, qui en est mort. Certes, il y avait 1,600 kg de cannabis dans sa voiture mais Nabil, pour ses proches, était innocent comme l’oiseau qui vient de naître. Certes, Nabil a refusé de s’arrêter à un contrôle de police mais il serait innocent comme l’oiseau qui vient de naître. Certes, Nabil a foncé sur un policier avec sa voiture, obligeant un des collègues de ce dernier à tirer, mais Nabil serait innocent comme l’oiseau qui vient de naître…

D’ailleurs, bien sûr, comme d’habitude, ce sont les policiers qui sont montrés du doigt, le père ose dire qu’ils ont voulu « jouer au cow-boy » ! Ben voyons, c’est fou ces policiers payés à ne rien faire qui s’ennuient au point de jouer au cow-boy en pleine nuit !

Mieux encore, un collectif citoyen de soutien aux victimes… de la Bac s’est constitué, demandant la dissolution de la dite Bac !!!  Il faut écouter les écologistes (quels autres cyniques auraient osé ?) à l’origine de ce collectif : « Nous souhaitons rassembler les faits de violences policières, les rendre publics, apporter une aide aux victimes et créer un véritable mouvement d’opinion. Nous exigeons également la fin de l’impunité de la Bac de Millau ». « On assiste à une flicalisation de la ville en raison de la politique du chiffre. Comme elle n’a pas grand-chose à faire, la Bac impressionne et tente d’assujettir les Millavois par la peur. Il faut que ça cesse. Il faut même aller plus loin et se demander quelle est son utilité.«

Ces irresponsables sont même soupçonnés d’avoir instrumentalisé la marche de soutien à Nabil en mettant le feu à 8 voitures la nuit qui a suivi la dite marche ! C’en est trop.  Non seulement ces détraqués nient l’insécurité qui se développe vitesse grand V sur tout le territoire national, mais ils osent montrer du doigt la police qui serait criminelle !!!

Il nous appartient, à nous citoyens désireux de vivre en sécurité de soutenir notre police et d’exiger que les fascistes qui veulent laisser le champ libre aux délinquants et enfermer les policiers se taisent. Il nous appartient de protester haut et fort auprès des ministères et mairies, auprès des députés, contre la réputation que l’on veut faire à notre police et contre le sort fait aux policiers qui ont de moins en moins le droit de faire leur travail. On peut déjà soutenir la Bac de Millau en signant cette pétition qui sera remise à Manuel Valls.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Soutien_a_la_bac_de_Millau/?aJpxkdb

Si les responsables politiques ne font rien, une guerre civile va naître dans notre pays, entre gôchistes pro racaille et pro islam avec leurs protégés et patriotes obligés de défendre par tous les moyens ce qui reste de ce qui fut l’ordre républicain, de ce qui fut l’égalité homme-femme et de ce qui fut la laïcité. Serait-ce ce qu’attendent avec délectation et lâcheté nos dirigeants et nos medias, trop heureux de trouver enfin le prétexte pour interdire les patriotes, leurs paroles et leurs sites dérangeants ? On peut se poser la question.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article