Bonne chance à "Boulevard Voltaire", de Robert Ménard et Dominique Jamet

Publié le 2 Octobre 2012

"Puteaux-Libre" s'associe bien volontier à ces voeux. Plus nous serons nombreux dans la résistance mieux cela sera. Assez de ces médias aux ordres. Qu'ils soient de la gauche doctrinaire et sectaire ou de cette droite molle qui a trahi la France, ses valeurs et les patriotes!

Par Martine Chapouton

Il y a quelques semaines, j’avais informé nos lecteurs d’une mauvaise nouvelle : Médias, le trimestriel animé par Robert Ménard et son épouse Emmanuelle Duverger, allait cesser de paraître

http://ripostelaique.com/mauvaise-nouvelle-medias-le-trimestriel-de-robert-menard-cesse-de-paraitre.html

La baisse de la publicité, de 80 % en un an, suite aux ouvrages iconoclastes de l’ancien président de Reporters sans Frontières, avaient eu raison de la liberté d’expression. Pour aggraver la situation, le journaliste s’était vu retirer ses dernières émissions, sur RTL et sur i-télé. La bien-pensance paraissait avoir remporté la partie, ce qui me rendait bien triste.

C’est pourquoi je ne peux que me réjouir de la sortie, depuis ce matin 1er octobre, d’un nouveau journal en ligne électronique, animé par Robert Ménard et Dominique Jamet, qui s’appellera « Boulevard Voltaire » et n’aura, idéologiquement, rien à voir avec  le réseau Voltaire de Thierry Meyssan, qui continue à nier l’implication d’Al Quaida dans les attentats du 11 septembre, y voyant un complot du Mossad.

A Riposte Laïque, nous ne sommes pas toujours d’accord avec Robert Ménard, notamment sur la réalité de l’islam, mais nous apprécions cet authentique amoureux de la liberté d’expression, qui n’hésite jamais à donner la parole à des invités que personne d’autre n’interroge. Nous avons le souvenir, il y a maintenant une quinzaine d’années, du lancement de Marianne, qui, selon son fondateur, devait servir de contre-culture journalistique à celle du Monde, du Nouvel Observateur et de Libération… ce qui fut vrai une dizaine d’années, avant que cet hebdo ne rentre dans le rang.

Nous ne doutons pas, connaissant Robert Ménard et Dominique Jamet, deux vrais esprits libres, que « Boulevard Voltaire » saura donner un souffle démocratique à la presse quotidienne internet.

Si par ailleurs, ce nouveau média internet taille rapidement des croupières aux deux principaux quotidiens, Rue 89 et Médiapart, par ailleurs largement subventionnés par les pouvoirs publics et des milliardaires de gauche, et adeptes de la dictature du politiquement correct version commissaire politique Plenel, cela ne nous fera pas pleurer.

Martine Chapouton

http://www.bvoltaire.fr/

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

Claude Germain V 02/10/2012 19:45


En attendant les deux sites FdeSOUCHE  et LEGAULOIS sont HS !!!!! qui sont ou qui est le NAZI et SES COMPLICES qui ont passés les
ordres .


Il est aberrant juridiquement de ne pas arriver a pouvoir connaitre les coupables et emules d'HITLER .