Bourget : L’imam Tareq Oubrou en vedette aux cotés de prêcheurs intégristes

Publié le 30 Mars 2013

 


 

Par LDJ

Hassan Iquioussen est un conférencier membre de l’UOIF très connu au sein de la communauté musulmane de France
En 2003, Hassan Iquioussen a donné une conférence publique enregistrée et diffusée sous forme de cassette audio sous le titre La Palestine, histoire d’une injustice. En janvier 2004, le journal L’Humanité a révélé la teneur des propos tenus lors de cette conférence2. Hassan Iquioussen y qualifiait les juifs d’« avares et usuriers » et d’être « le top de la trahison et de la félonie ». Il les accusait de « comploter contre l’islam et les musulmans » ou encore de « [ne pas vouloir] se mélanger aux autres qu’ils considèrent comme des esclaves ». Il attribuait le schisme qui a divisé l’islam « à un juif yéménite converti pour détruire l’islam de l’intérieur » et présentait Mustafa Kemal Atatürk comme « un juif converti hypocritement à l’islam » pour la même raison. Il accusait les sionistes d’avoir poussé « Hitler à faire du mal aux Juifs allemands pour les forcer à partir » et présentait le président égyptien Anouar el-Sadate comme un « agent américain » tandis que Yasser Arafat et ses hommes étaient accusés de dépravation. Hassan Iquioussen y faisait également l’éloge de Hassan El-Banna, le fondateur des Frères musulmans, ainsi que du Hamas et notamment de sa branche armée.

Hassan Iquioussen a depuis condamné ses propos antijuifsmais ne fait-il pas ici œuvre de taqya.

Difficile de croire en sa sincérité quand les partisans du meurtre des juifs ( Le Hamas) peut diffuser ses thèses librement au rassemblement du Bourget.

 

Bourget : L’imam Tareq Oubrou en vedette aux cotés de prêcheurs intégristes

 

Plusieurs dizaines de milliers de musulmans sont attendus ce week-end au Bourget, à l’invitation de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), pour leur trentième rencontre annuelle.

L’année dernière, les autorités avaient pris une décision qui avait fait beaucoup parler, en interdisant la venue de six invités accusés extrémisme, en pleine affaire Mohamed Merah. Cette année, les dirigeants de cette organisation islamiste, qui contrôle un grand nombre de lieux de culte en France, ont de nouveau invités de sulfureux prêcheurs.

Tareq OubrouAux côtés de l’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou (photo), récemment décoré de la légion d’honneur, les participants pourront entendre les prêches enflammés d’Hani Ramadan, d’Hassan Iquioussen, ou encore de Mohamed Al-Arifi.

Si les deux premiers sont connus en France pour leur justification de la lapidation ou leurs propos antisémites, le saoudien Mohamed Al-Arifi vient quant à lui d’être interdit de séjour en Suisse. Pour cet homme aux nombreux propos antisémites,  un homme « a le droit de battre sa femme, pour autant qu’il ne laisse pas de traces visibles » et peut avoir des relations sexuelles avec une fille de 9 ans, jugeant « qu’il n’existe pas d’âge minimal pour se marier » !

Alain Juppé souhaite-t-il toujours confier les clefs d’une « mosquée-cathédrale » à Mr Oubrou et ses amis ? Les bordelais sont en droit de se poser la question.

 


http://www.infos-bordeaux.fr/2013/actualites/bourget-limam-tareq-oubrou-en-vedette-aux-cotes-de-precheurs-integristes-4249[cc] Infos Bordeaux, 2010-2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://www.infos-bordeaux.fr/].

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 30/03/2013 18:12


Sur BFM TV Un barbu de l'oif gémissait que les musulmans en France était stigmatisés,que la laïcité était le droit pour toutes les religions de pratiquer,pas pour les muzz puisqu'on interdisait
le voile et le foulard,que c'était très inquiétant  (snif snif) et puis le journaliste parla du Pape qui avait lavé les pieds à des prisonniers muzz,alors là (sourire carnassier!!) la
journaliste lui a dit que pour ça il souriait .il a sans doute vu dans ce geste la dhimmitude des chrétiens(tordu va!!!!)