Burqa, niqab: une loi en Hollande refusée par les musulmans.(vidéo)

Publié le 14 Juin 2012

La gauche souhaite le droit de vote aux immigrés. La gauche ne réalise pas dans quel piège elle va mettre la France. Il faut que ce dimanche 17 juin, la gauche n'ait pas la majorité absolue afin qu'elle soit empêchée d'appliquer ce programme de folie car bientôt, ces femmes feront la loi en France, elles qui veulent prier et jeûner et aimer allah tous les jours et qui sont à la charge des contribuables et des entreprises et qui sont des ventres chargés de produire de l'islam.

Au fond, quel pays voulons-nous? Allons-nous accepter que des dizaines de milliers voire plus, ne participent pas à la société, n'acceptent pas nos lois, refusent de travailler et de participer à la richesse nationale. Qui peut, contrairement à ce que dit le converti hollandais, embaucher une niqabée dont le visage est comme effacé, une ombre, un fantôme, un sous être, en demi liberté, corvéable, battable, et dont "le paradis se trouve sous les pieds de son mari"!

C'est tout simplement ignoble si la France devait accepter un possible pouvoir, un droit de vote à cette engeance, cette lèpre qu'est l'islam et ses produits dérivés. Bientôt, comme en Tunisie, faudra-t-il ne plus exposer nos peintures, fermer nos musées "contraires" aux "valeurs de l'islam", choquant le "croyant" musulman. Où allons nous si nous acceptons cette intolérance? Combien de temps allons-nous supporter cette horreur, cette dictature de la pensée, ces atteintes aux droits de la femme, à sa liberté.

Gérard Brazon

***

Le gouvernement des Pays-Bas a interdit la burka fin 2011. Mais comme d'habitude, les musulmans disent qu'ils ne respecteront pas la loi parce que leurs ''sœur'' seraient opprimées et qu'on bafouerait leurs libertés. Alors comme d'habitude ils descendent dans la rue, brandissent le drapeau noir de l'islam, hurlent à mort ''allah akbar'' et menacent. Comme d'habitude, les musulmans sont dans la provocation et montrent qu'ils ne s'intégreront jamais aux sociétés européennes.

Dalil Boubakeur. Recteur de la grande mosquée de Paris a déclaté sur BFM TV le 03 janvier 2011:--.L’islam n’est plus à considérer comme une simple religion, mais comme un fait politique majeur de notre temps. C’est un phénomène absolument socio-politique, c’est une idéologie de lutte, c’est une idéologie d’agression. L'islam n'a pas sa place en Europe.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

marco 16/06/2012 09:15


qu'elles repartent dans leur pays d'origine,on n'a pas besoins d'elles

Gérard Brazon 14/06/2012 16:03


Si ces "femmes" ne peuvent comprendre à quel point c'est choquant de regarder ces masses noires, de parler sans voir le visage, le regard, alors en effet il n'y a pas lieu de chercher à les
comprendre. Seulement voilà, cette femme parle en Arabe et donc refuse de parler la langue du pays dans lequel elle vit ce qui est une véritable insulte si ce n'est au regard des ressources
sociales qu'elle tire de ce pays. Un converti hollandais ne peut ignorer combien il est gênant pour un occidental de regarder ces masses informes, ces fantômes, ces absences qui manifestent. En
conséquence, il sait parfaitement bien qu'il ment et qu'il est dans la manipulation lorsqu'il parle de "l'innocence de ces femmes qui ne font de mal à personne". Leurs habits sont une
offense, leur propos sont une insulte, leur attitude sont une violence, une agression envers la société. Non, elles ne sont pas innocentes. Oui il faudra les mettre clairement devant un choix.
Rester et adapter les règles de vie européennes et hollandaises ou partir vivre en Arabie Saoudite pour y vivre pleinement leur foi.


Gérard Brazon 

Marie-claire Muller 14/06/2012 15:17


La police allemande nettoie les zones de non-droit salafistes


14 juin 2012 | Classé dans: Allemagne,Géopolitique,Guerre contre la terreur,Islam,Religion,Terrorisme | Posté par: Michel Garroté


-





-


Michel Garroté – Une vaste opération de police est conduite aujourd’hui jeudi en Allemagne dans sept Länder (Etats régionaux de la Fédération allemande). L’opération
vise des organisations salafistes. Trois organisations sont dans le collimateur des autorités allemandes. Le ministre allemand de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich, a par ailleurs prononcé
aujourd’hui jeudi l’interdiction d’une association baptisée ‘Millatu Ibrahim’. Environ 70 bâtiments, appartements privés, mosquées, écoles et locaux associatifs, sont actuellement
perquisitionnés, les opérations les plus importantes se déroulant dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et dans le Land de Hesse. En mai, la police allemande a ouvert une enquête après des
violences de musulmans salafistes contre des policiers, à Solingen. Le débat sur l’influence du salafisme a également été relancé par l’initiative d’un groupe de cette mouvance visant à
distribuer gratuitement des Corans. Les pouvoirs publics allemands jugent l’extrémisme salafiste inacceptable pour la société allemande. Les renseignements allemands estiment à 2500 le nombre de
salafistes vivant dans le pays.


Michel Garroté


Rédacteur en chef


Reproduction autorisée avec mention de ce blog

Marie-claire Muller 14/06/2012 14:40


Non l'islam n'a pas sa place en Europe mais elle l'a prise grâce aux idiots utiles qui nous gouvernent et maintenant le peuple va devoir faire place nette et pas à l'aide d'un Kärcher!!!