Cahuzac serait donc le seul ministre socialiste à planquer son fric ? par Lucie Clavijo

Publié le 17 Avril 2013

Finance et Socialisme : les deux mamelles de l’arnaque.

Lucie République Clavijo Par Lucie Clavijo

Hollande veut transformer le Cahuzagate en R.A.S., Rien A Signaler.

Circulez, il n’y a rien de plus à voir , ni à déclarer (aux impôts)…

Nous entendons autre chose, de bien plus proche de la réalité.

République Socialiste Arnaqueuse.

Le grand soir a sonné. Le 15 avril 2013, les ministres de gauche donnent leur patrimoine en pâture à la piétaille électorale, qu’il faut bien essayer de calmer, les municipales se profilant lentement mais sûrement à l’horizon 2014.

Première remarque : si CAHUZAC n’avait pas bêtement  couacqué en s’enferrant dans des mensonges très socialistes, HOLLANDE n’aurait jamais bougé un cil pour pousser à la publication des patrimoines.

Qui croît qu’il se réveille tous les matins en voulant se faire hara-kiri…. ?

C’est vraiment son leur gré que les socialistes abordent la question qui fâche. Mais ils savent faire contre mauvaise fortune (sic), bonne arnaque !

Le Président acculé doit faire quelque chose pour donner l’impression qu’il agit enfin en conformité avec son bla-bla électoral prétendant moraliser la  vie politique française. Mais là, c’est vraiment de force et faute d’une autre solution.

Il doit ‘urger dans l’urgence’, car il commence à faire très froid dans les sondages, et des échos  remontent des fédérations PS, comme quoi l’image présidentielle entrevoit le fond de la fosse de Marianne !

http://www.youtube.com/watch?v=G0fqzrLrpDs&feature=youtu.be

Alors quitte à se mettre à dos une partie du Parti, il fallait absolument endiguer le tsunami et pendant qu’on révèle le connu, on continu à protéger l’inconnu.

Ce qui était inconnu des services fiscaux le restera, n’en déplaise aux dernières cliques de thuriféraires enfumés au cannabis, qui encensent Hollande et le PS.

Il paraît que vivre dans une parfaite ignorance rend certains êtres plus heureux.

Alors que nos bienheureux ignorants, s’ils doivent utiliser leur cerveau une seule fois par an,, le fassent pour s’interroger au moment d’aller voter, sur les salades et les coquecigrues dont on les gave à outrance.

En effet, prétendre que les ministres et élus devront révéler leur patrimoine  consiste tout simplement à nous prendre TOUS, citoyens et électeurs, pour des débiles profonds.

Que vont nous dévoiler les élus ? Ce que nous savons déjà et qui est parfaitement accessible le plus légalement du monde

Depuis longtemps, on peut consulter les informations  fiscales, les Cadastres des Hypothèques, etc.

Ils vont montrer leur patrimoine en France, pas ailleurs. Quelle découverte renversante. Le maire de Trifoullis les Oies possède une ferme bressane renovée qui vaut 450000 euros ! Il payait même tous les ans son foncier et sa taxe d’habitation. C’est du lourd !

Hollande sait trouver ce qui vous change une République confisquée et bien confite dans le socialisme fonctionnarisé, en une République de neu-neu,  contents de savoir qu’on les prend pour des attardés.

On saura enfin que quelques uns paient même l’impôt sur la fortune ! Triste nouvelle pour le coco de base (si, si ça existe encore), qui avait encore du retard à l’allumage. La gauche est riche, rarement multimilliardaire, mais bien à l’aise dans ses babouches de luxe. On y paie son ISF, on part en vacances dans des 5 étoiles (pas rouges…), on entretient des poules qui mangent du grain de caviar, la totale. Ils ont du fric, et maintenant qu’ils vont être obligés de le faire savoir en place publique, le fric va probablement développer comme une odeur de ‘sainteté’.

Avant le fric, c’était sale, c’était de droite !

Vous serez étonnés de découvrir comme le fric de gauche sent bon la rose !

Parce qu’à gauche on a des valeurs (re-sic) !

La gauche bon, la droite, pas bon.

Il y en a qui se contentent de cela pour prétendre gouverner.

Qui est assez stupide pour croire que les amis de Hollande vont déclarer ce qui couve bien au chaud, loin des inspecteurs du fisc et des journalistes ? Ce qui fait des petits depuis des décennies ! Si vous en trouvez un qui vient, pieds nus et la corde au cou devant l’Elysée, avouer qu’il a un compte en Suisse, je me fais socialiste !

Même les déclarations en France, sont sujettes à caution et limite ridicule : une SCI, quel bel outil pour baisser une valeur immobilière ! Un mariage en séparation de biens, idem ; les comptes des enfants, c’est bien pratique. L’escroquerie intellectuelle à ce degré touche au génie ou  à la perversion.

Ce n’est parce que CAHUZAC a pataugé puissance dix, que toutes les autres sont aussi bêtes ! La seule différence entre CAHU et les zôtres, c’est que pendant les 4 mois où MEDIAPART essayait de faire sortir l’affaire, les élus et politiques concernés par ce type de scandale, ont surtout eu le temps de voir venir la tempête et de verrouiller encore plus leurs avoirs à l’étranger.

Imaginons, ce n’est pas encore totalement interdit, imaginons que des conseillers élyséens bien intentionnés fassent passer un message du style : « avis de tempête sur le patrimoine d’ici quelques semaines…le compte à rebours se rapproche…mais on ne fera rien tant que tout ne sera pas sécurisé…suivez bien notre strabisme fiscal divergent transalpin et subpyrénéen… »

Que les derniers naïfs, lèvent le doigt et prennent le sens du vent : croyez-vous que la Suisse et la bande à Picsou (Luxembourg, Caïmans, Andorre, Monaco et tout et tout) vont se tirer une balle dans le pied et lever le secret bancaire ? Soyons sérieux. De nouveaux mécanismes, toujours plus sophistiqués et opaques permettent à ceux qui en ont besoin (pas ceux qui sont DANS le besoin) de protéger encore plus efficacement leurs avoirs. Point barre.

Ces mécanismes font d’ailleurs que nos « paradis fiscaux de proximité » ont perdu beaucoup de leur attrait. Combien de richards droite-gauche déclarent au fisc français leur appartement à DUBAÏ et leurs petits placements qataris ??? Beaucoup d’argent s’est envolé sur des fonds intouchables. Et des propriétés hors d’atteinte des curieux. Tous les pays du monde n’ont pas des accords fiscaux avec la France….

Après, occupons le petit français bien moyen qui rame avec son SMIC, en lui assenant une soi-disant attitude morale, censée maintenir son intention de vote à gauche. Tenons jusqu’aux vacances, et ensuite  c’est l’été, et on enterrera tout ça. Bien discrètement, et en troisième classe.

CAHUZAC serait presque un idiot utile ; le scandale étant irréversible, autant l’utiliser dans le sens du moindre mal. Bizarrement, pendant qu’on étale les petits patrimoines gentillets, on ne parle presque plus de MOSCOVICI ! Et encore moins de HOLLANDE qui ignorait tout, sans le faire exprès, mais à l’insu de son plein gré….

Toujours ça de pris !

Enfin on va nous vaporiser des gouttelettes du patrimoine ministériel archi-connu ( !) , alors que le problème est à une tout autre échelle : bien des gens  de l’ombre politique auraient des choses intéressantes à dire, mais ils restent prudemment dans les « réseaux ». Ils sont bien là, bien présents, mais presque invisibles aux yeux du grand public. Là est le VRAI problème. Et tant qu’il y a aura des réseaux, il y aura autant de joueurs de pipeaux que d’auditeurs bien enfumés et bien béats pour s’en émerveiller.

De Gaulle disait : « Les Français sont des veaux ». La gauche a bien appris la leçon !

Il n’est pas trop tard pour montrer qu’il se trompait et que nous ne sommes pas tous des veaux-tants.

A bon électeur, salut !

Lucie Clavijo

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Lucie Clavijo

Commenter cet article

Marie-claire Muller 17/04/2013 16:38


"L enfumage c'est maintenant !!les socialos sont aux abois mais ils tiennent encore les rennes:ILS ONT LE POUVOIR, les médias ils ont les forces de sécurité,l'armée et l'argent de nos
impôts!!ils ont les régions et les escrocs qui vont avec!Ils nous laissent les urnes et la rue; mais les urnes ça peut se bourrer et dans la rue ils peuvent envoyer des ordures contre nous, et
faire passer ça pour des violences faites par nous!!Cependant si tous les résistants pouvaient s'unir, notre détermination serait le signe pour eux "d'abdiquer".Montrons leur que  le peuple
est  encore souverain et que c'est son droit de "détrôner" ceux qui violent ses droits(article 35 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793)

island girl 17/04/2013 12:28


Wait and see! le bouffon de l'élysée est en sursis comme un rat pris dans la glue ,il se débat mais chacun sait que cela est inutile .

mika 17/04/2013 10:53


CAHUZAC hier sur BFMTV a clairement dit qu'il ne dirait rien.


Qui cherchait-il à rassurer ?