Caméra cachée dans les écoles islamiques où l’élite de demain est formée

Publié le 15 Février 2011

Grande Bretagne: Caméra cachée dans les écoles islamiques où l’élite de demain est formée

La scène se passe dans une grande salle du type que l’on peut trouver dans une école ordinaire. Des garçons âgés de 11 ans et plus, sont assis en tailleur sur le sol en lignes droites.

Ils font face à l’avant de la salle et écoutent attentivement. Mais ce n’est pas un cours ordinaire. Celui qui captive l’attention des enfants est un homme en robe islamique coiffé d’une calotte qui caresse sa longue barbe noire pendant qu’il parle.

«Vous  n’êtes pas comme les non-musulmans, dehors» dit le professeur, en montrant la fenêtre. «Toutes ces choses diaboliques que vous voyez dans les rues, ces gens qui ne portent pas le hijab correctement, ces gens qui fument. . . vous devez détester tout cela, vous devriez détester marcher dans cette rue. “

Il appelle les non-musulmans «kouffar», un terme souvent péjoratif qui signifie mécréant ou un infidèle.

Bienvenue dans l’une des écoles religieuses islamiques les plus réputées en Grande-Bretagne, l’une des 2.000 écoles au minimum de ce type en Grande-Bretagne,  qui enseignent à plein temps pour certaines, ou à temps partiel pour d’autres.

Elles témoignent de l’essor d’un système éducatif parallèle.

Cette école est le lycée Darul Uloom islamic à Birmingham, un institut indépendant avec plus d’élèves inscrit que sa capacité ne le permet.

Les écoles Ulooms Darul sont des écoles islamique de renommée mondiale, et leur objectif est de produire la prochaine génération de leaders musulmans. En fait, ces écoles ont été décrites comme l’«ENA de l’Islam».

Cette école est tenue d’enseigner la tolérance et le respect des autres religions, par des inspections. Mais l’émission “Dispactches” de la chaîne de télévision Channel 4 a filmé en caméra cachée à l’intérieur de l’école - et, a découvert qu’au contraire, c’est l’apartheid religieux et de la ségrégation sociale qui sont enseignés aux enfants musulmans.

Nous avons enregistré des professeurs qui tenaient des propos profondément troublants au sujet des juifs, des chrétiens et des athées. Nous avons vu des enfants de 11 ans qui apprennent que les hindous n’ont «pas d’intellect» et qu’ils «boivent la pisse des vaches».

Et nous avons rencontré des élèves  qui disent que les «mécréants» sont «les pires créatures» et que les musulmans qui adoptent des manières soi-disant non-musulmanes, telles que le rasage, le fait de danser, d’écouter de la musique et - dans le cas des femmes - d’oter leur foulard, seront torturés dans l’au-delà avec une fouche avec un manche de fer.

En 2009, cette école avait été encensée par les équipes d’inspection approuvées par le gouvernement pour ses enseignements interreligieux. Le rapport dit que «les élèves apprennent sur les croyances et les pratiques d’autres religions et on leur apprend à faire preuve de respect envers les autres religions». 

Source : Daily Mail via Weasel Zippers Traduction Bivouac-id.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

island girl 16/02/2011 19:52



Les Beatles chantaient  HELP!


Les Beatles  chantaient aussi :her majesty's pretty nice girl but she never has a word to say!


Les Beatles n'existent plus ,la reine est toujours là,et la GB est un bateau à la dérive...la dérive islamique !