Cantine Scolaire: conflits à l'horizon du jamais assez...

Publié le 15 Septembre 2011

Une religion comme une autre? Des musulmans modérés? La cantine scolaire est un révélatrice d'une position islamique.

On apprend donc que le porc a été "remplacé" dans certaine cantine! A Marseille c'est depuis plusieurs années dans la banlieue nord de cette ville! Ce qui n'étonnera personne. On se demande en vertu de quoi, dans une école laïque, des enfants non musulmans ne pourraient pas manger une côte de porc si ce n'est du jambon?

Pour une minorité religieuse, pour des exigences alimentaires, une majorité d'enfants ne connaissent pas la cuisine faîte avec du porc. On me dira qu'ils la connaissent chez eux ! Ah la belle affaire!  Certes mais, pourquoi ce ne serait pas l'inverse?

Au nom de quoi des enfants seraient privés? Pourquoi ces mères musulmanes ne reprennent-elles pas leurs enfants le midi pour les faire manger chez elles tout le halal qu'elles veulent? Elles travaillent peut-être! Dans ce cas, il certainement possible que les enfants amènent leurs repas du midi quand ce jour là, il y a du porc à table. Oui mais... On n'en sort pas de cette polémique où c'est une minorité qui mène la barque, qui exige et hélas, obtient satisfaction.

Une religion comme une autre? Mais alors pourquoi n'avons-nous jamais eu de soucis avec les Juifs qui sont en France depuis autrement plus longtemps que les musulmans. A Lyon, il y avait une communauté juive avant même que les chrétiens s'imposent.

Pourquoi n'est-ce que depuis qu'une dizaine d'années que ces revendications existent alors que cette religion n'a jamais autorisé le porc tout comme le judaïsme. Comment les musulmans faisaient il y a 15 ans? 

Une religion comme une autre? 

Gérard Brazon

********

Tout a commencé lundi dernier, le jour de la rentrée scolaire. À la cantine, ...

 

des enfants ne mangent pas les raviolis au boeuf servis. Après l'école, cinq mamans musulmanes découvrent que leurs enfants (sept) ont juste une pêche dans le ventre. Deux d'entre elles appellent le responsable de L'Auberge verte, le restaurant scolaire. Le ton monte. S'en suit une rencontre avec l'adjoint de Cuincy, mais elle n'apaise pas totalement la situation. Mme Al Haddadi explique que leurs enfants mangent uniquement de la viande halal. Elle demande à ce que lorsque le menu prévoit de la viande celle-ci soit remplacée par un oeuf ou du poisson « comme c'était le cas l'an dernier, quand "Sin-le-Noble" préparait le repas, pendant les travaux de rénovation de L'Auberge verte ».

Pourtant Michel Delamotte, est formel. « La prestation était identique à la nôtre. Le porc était remplacé, pas les autres viandes », assure-t-il. La liste des menus, préparée à l'avance, permet d'informer les parents de ce qui sera servi, mais la cantine est soumise à certains aléas. « Ça dépend des arrivages ou des effectifs. »

Le jour de la rentrée est souvent plein de surprise. C'est pourquoi le menu de lundi a été modifié. Celui qui est aussi le gestionnaire de la cantine reconnaît les propos vifs, mais il affirme que Mme Al Haddadi aurait fait feu la première. « Quand on s'en prend à la collectivité, je m'emporte », s'excuse-t-il.

Le responsable explique que, pour l'instant, le restaurant ne peut pas répondre aux demandes d'aménagements de régimes. « Il faudrait plus de personnel, plus de matériel... Nous servons entre 500 et 520 couverts chaque jour. Et il y a une quarantaine de petits musulmans. En vingt ans, il n'y avait jamais eu de problème. »

Alain Carlier, le directeur général de services de Cuincy, confirme les propos de Michel Delamotte. « Nous avons modifié le fonctionnement de la cantine cette année. Avant, nous utilisions des tickets. Les enfants ne s'inscrivaient pas et les donnaient à chaque passage. Maintenant, il faut s'inscrire 15 jours à l'avance. »

Nouveau système

En parallèle, la cantine teste un logiciel. Une fois opérationnel, il permettra de connaître assez tôt le nombre de repas à servir pour un jour J et de séparer les régimes. « À ce moment-là nous pourrons adapter le service aux demandes en fonction des religions et des allergies... », annonce celui qui pensait que l'incident était clos depuis que Mme Al Haddadi avait été informée de cette évolution.

Pourtant, rien n'oblige une cantine à substituer tel ou tel aliment.

Quant à la crainte, dont faisait part cette dernière, de voir le salarié du restaurant sanctionné pour avoir informé les mamans de l'incident du lundi midi, (Ah l'âme des collabos Ndr GB) il n'en sera rien. « Les sanctions sont exceptionnelles ici et passent par moi. Je ne suis au courant de rien », rassure Alain Carlier. Alors, on fait la paix ? •

Cathy Geric de la Voix du Nord

**********************

Coup de chapeau au maire de Castanet-Tolosan qui interdit les repas sans porc !

Au nom du principe de laïcité, monsieur  Arnaud Lafon, du Modem  vient de décider qu’il n’y aurait plus de repas particulier, sans viande ou sans porc, à la cantine scolaire de Castanet-Tolosan, en Haute-Garonne..

Il suffit d’écouter la vidéo ci-dessous pour comprendre ses arguments, limpides.


YouTube

Fort étrangement, le reportage ne montre que des familles musulmanes qui protestent, quid des végétariens ou des juifs ? Comme d’habitude, ceux-ci ne demandent rien et s’adaptent, tout simplement.

La République ne reconnaît aucun culte et donc aucune communauté. Personne ne peut se targuer, en raison de sa religion, de réclamer un traitement particulier. Que ceux qui veulent des repas à part s’en donnent les moyens en payant une nourrice qui fera manger les enfants ou bien, tout simplement, permettent à leurs enfants de manger comme les autres, comme le coran le permet  en pays non musulman et comme cela a été le cas pendant des décennies..

Et puis, qu’ils laissent donc leurs enfants qui ne leur ont rien fait vivre leur vie d’enfant avant de les enfermer dans des interdits et obligations alimentaires qui risquent de devenir névrotiques et qu’ils n’auront pas choisis !

Quant à SOS Racisme… lire l’article de Roger Heurtebise.

Monsieur Lafon est un authentique républicain, que nous saluons bien bas. Je vous invite à le féliciter également en lui envoyant un message.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Mascara83 15/09/2011 14:30



Dans le temps, dans nos campagnes, nous faisions 6km à "pinces" pour aller à l'école. Notre mère nous préparait le déjeuner, le tout enveloppé dans un torchon. A midi, nous mangions tous
ensemble,(école primaire mixte, Français et musulmans) sous le préau, sans que quiconque regarde ce qu'il y avait ds l'assiette de son voisin ou voisine!


De nos jours cela devient une véritable provocation et diktats de ces musulmans qui veulent tout régir à leur guise...Ils commencent à nous faire "caguer" ... S'ils ne sont pas contents que leurs
enfants mangent du porc à la cantine, ils n'ont qu'à leur prévoir ce jour-là, un oeuf dur ou du poisson préparé chez eux comme bon leur semble!!!  S'ils sont contents, bien, si non, qu'ils
retournent dans leur bleb, car nous en avons par dessus la casquette!!!!!!!!!