Caroline et Fiammetta, nous serons à vos côtés si Aubry-Brochen vous traînent devant les tribunaux

Publié le 20 Juillet 2011

André Bonnetain - Riposte-Laïque

Chères Caro et Fiam,

Martine AUBRY menace de déposer plainte à l’encontre de certains sites dits « d’extrême droite » ou de membres de l’UMP, au prétexte qu’ils seraient à l’origine de rumeurs qui circuleraient sur elle et son mari Jean Louis BROCHEN.
Mais de quelles rumeurs s’agit-il? Son mari serait l’avocat des islamistes, islamiste lui-même! Martine AUBRY actrice et complice de l’islamisation de la région nord de la France!
Bon, il est certain que Martine AUBRY (et vous l’avez dénoncé vous-mêmes) déroule le tapis rouge devant les islamistes de l’UOIF et son meneur dans le Nord, Amar LASFAR; nombre de vidéos l’ont montré, lors de l’accueil à Lille des congrès de l’UOIF. Dans une vidéo circulant sur le net, Martine AUBRY ne disait-elle pas « 35% de maghrébins à Lille, eh bien c’est génial. Moi je m’emmerde dans une ville où on est tous pareils ». Les 65% de Lillois natifs doivent apprécier et la remercier….
D’autre part, Caro et Fiam, vous avez été en fait les premières à dénoncer le soutien apporté aux islamistes du Nord par Martine AUBRY et son mari, et pour cela vous devez en être remerciées, car nul ne peut contester le sérieux de vos recherches et de vos rapports sur le sujet.
- Caro, vous avez écrit en 2005 dans votre livre Tentation obscurantiste: « Jean Louis BROCHEN, avocat des islamistes… » et vous y développez vos arguments sur la collusion entre les élus du Nord et les islamistes de l’UOIF.
- Fiam, le contenu de l’une de vos recherches sur l’UOIF a été repris dans un rapport réalisé par l’ADIRC pour le compte du Centre for studies in islamism and radicalism – Department of political science – AARHUS University – Denmark (avril 2010). Le titre de ce rapport: « Jeunes et radicalisation islamiste: parcours, facteurs et acteurs influents – LILLE, France 2008/2009″.
l’ADIRC s’appuie sur votre livre « OPA sur l’islam de France – Les ambitions de l’UOIF » – Editions Calmann-Levy – 2005.
Que dit le rapport de l’ADIRC sur la radicalisation islamiste à Lille en s’appuyant sur votre livre?
« Dans ses recherches sur l’UOIF, Fiammetta VENNER précise le caractère islamiste des visions portées par le courant et avance que, contrairement aux djihadistes, l’UOIF a plus de chances d’être entendue dans la mesure où elle dispose d’une vraie stratégie de conquête politique. En effet, par son analyse des agissements de l’UOIF, VENNER met en exergue le rôle des acteurs politiques et des médias dans le développement de l’influence des islamistes dans les cités populaires. Elle indique à ce propos que certains élus locaux, pour acheter la paix sociale, permettent à des associations musulmanes et à des imams d’intégrer des instances représentatives ».

Caro et Fiam, nous ne pouvons que vous remercier de nous avoir éclairés, par vos ouvrages qui font autorité en la matière, sur les liens étroits qu’entretiennent les élus locaux du Nord, et notamment de Lille, avec les islamistes et qui sont en contradiction avec les lois de notre République, particulièrement celle sur la laïcité.

Votre combat pour la défense des valeurs de la République vous honore et le fait d’avoir été les premières à dénoncer la réalité des agissements de Martine AUBRY, Jean Louis BROCHEN et leurs amis au profit des islamistes n’autorisera pas Martine AUBRY, je l’espère, à déposer plainte contre vous pour diffusion de « prétendues rumeurs ». Sinon, les vrais républicains seront à vos côtés devant le Tribunal.

Cordialement.

André BONNETAIN

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

L'En SAIGNANT 21/07/2011 15:58



Ouvrez un compte de défense démocratiquement géré pour être efficacement à côté de G. B.



Francis CLAUDE 21/07/2011 10:39



le blog de Gérard a bien plus de chance d'etre inquiété que la fourest, qui est une hyéne puante et qui tourne son string a la premiére occasion mais qui en fait est du coté des brochen/aubry et
toute leur clique pourrie de gauche caviar menteuse et islamisé



Christian-Bernard Vidal 20/07/2011 19:25



Effectivement Martine Brochen risque très gros si elle met ses menaces à
exécution, j’en profite pour dire que j’apprécie, que dis-je j’adore, le contenu de ce billet, et surtout que personne ne baisse les bras devant la menace du Blackout qui nous attend si les
Français en venaient à mettre une telle personne à l’Elysée, tout mais pas ça.  



Gérard Brazon 21/07/2011 11:25



Je partages totalement.



Loly 20/07/2011 13:06



Je le sentais plus comme une proposition ironique...à mon avis Caroline Fourest ne risque pas grand chose,les loups ne se mangent pas entre eux!!



Sylvain 20/07/2011 12:01



Bonapartine, votre intégrité vous honore...Malheureusement, aujourd'hui que le vent soufflent et que Madame censure aiguise ses ciseaux, beaucoup parmis les militants de Riposte Laïque semblent
heureux de retrouver dans les écrits de M.Fourest une sorte de planche de salut.


Comme quoi, la politique, ce n'est qu'une affaire d'alliance...



Bonapartine 20/07/2011 10:40



Bonjour,


Non, moi, je le dis d'ores-et-déjà clairement : je ne serai jamais aux côtés de Caroline Fourest si une plainte à son encontre est déposée par Madame Aubry ou par qui que ce soit. Je n'ai en
effet jamais oublié ce que Madame  Brancher écrivait dans un numéro de Prochoix, Revue dirigée par Madame Fourest, en juin 2009 au sujet de Riposte Laïque et à titre collectif, ainsi que ses déclarations au sujet de l'Apéro Saucisson pinard auquel je n'ai par ailleurs pas participé en juin 2010 et ce dont je me
suis expliquée sur un blog (article joint à mon article publié le 04 juillet dernier sur Riposte Laïque). Il y a des mots que je n'ai jamais pardonnés à Madame Fourest , sachant que les mots ont
un sens précis dans la langue française, et j'ai même eu l'occasion de l'écrire en conclusion d'un article publié le 04 juillet dernier sur Riposte Laïque. Je maintiens que j'ai la mémoire longue
et que je n'oublie jamais rien. Je n'irai donc pas me ridiculiser, après avoir été très claire sur ce point, en soutenant alors subitement Madame Fourest au cas où une plainte serait déposée à
son encontre. A un moment donné, il faut aussi être cohérent avec soi-même !


Bonapartine.