Caroline Fourest est-elle si loin de l’extrême droite ?

Publié le 23 Février 2013

Par Pierre Cassen Rédacteur en chef de Riposte Laïque pour Bd Voltaire.

La grande prêtresse du bien contre le mal, l’avocate des gentilles Femen de Notre-Dame contre les affreux Identitaires de Poitiers, nous présentait mardi le troisième épisode, sur France 5, d’un feuilleton qu’on pourrait intituler :« Sœur Caroline contre les méchants ».

Cette fois, c’étaient surtout les Identitaires qui étaient sur la sellette. On passera sur les méthodes utilisées, les montages grossiers, et le coup de la caméra cachée. Christine Tasin et moi avons eu droit aux honneurs de l’émission, comparés à Doriot, rien de moins, et à ceux qui, dans les années 1930, persécutaient les Juifs, et voudraient, aujourd’hui, faire subir le même sort aux malheureux musulmans. Et le verdict est tombé, implacable : « Extrême droite ! »

Dans la France de Hollande et de la dictature médiatique d’une caste dont Caroline Fourest est une égérie, ce terme infamant peut signifier une mort professionnelle, une mort associative, une mort militante, une mort relationnelle. C’est d’ailleurs fait pour. Hier, les staliniens classaient ainsi les misérables qui osaient s’interroger sur la réalité du socialisme réellement existant, voire désespéraient Billancourt en évoquant les goulags ou les hôpitaux psychiatriques. Aujourd’hui, quiconque ose affirmer que Marine Le Pen n’a rien d’une fasciste, contester que l’Union européenne fasse le bonheur des peuples, que l’immigration soit une chance pour la France, ou que l’islam soit une religion de paix semblable aux autres, se voit très rapidement affublé du même qualificatif, par les commissaires politiques du type de Caroline Fourest.

Je la sens tellement dans son élément, dans cet univers médiatique où les seuls qui ont le droit de s’exprimer sont ceux qui pensent comme elle, que je ne peux m’empêcher de croire que cette femme aurait fait merveille dans tous les régimes totalitaires.

Je vois fort bien Caroline Fourest journaliste officielle dans les régimes soviétiques. Elle aurait alors pourfendu, en 1981, les militants de Solidarnosc, en Pologne, leur reprochant d’être des agents du Vatican (horreur !), au service de l’impérialisme américain. Elle aurait fait de même en 1956, contre les insurgés de Budapest.

J’imagine fort bien la même sous Pinochet, en 1973, salissant Allende et toute une gauche accusée de faire partie d’un gigantesque complot communiste international.

Je l’imagine fort bien, dans un pays musulman, qualifier de racistes d’extrême droite quiconque ose s’opposer au voile, au halal, aux constructions de mosquées, aux prières dans la rue, au ramadan dans l’entreprise et à toutes les marques d’islamisation des pays occidentaux. Elle le fait déjà tellement bien en France !

Philippe Val, dans ses jeunes années libertaires, avait une formule choc pour interpeller ceux qui, avec des réflexes pavloviens, mettaient le dogme avant l’esprit libre : « Et la tronche, camarade, et la tronche ? » Voltaire disait : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire. » Caroline Fourest remplace au quotidien la fin de la phrase par « Je me battrai pour que vous ne puissiez jamais le dire. »

Finalement, de telles méthodes journalistiques ne caractérisent-elles pas la véritable pensée d’extrême droite ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

island girl 24/02/2013 13:13


Je zappe plus vite que mon ombre lorsque apparaissent ces méduses visqueuses ,la déviante et le boudin guyanais !

mika 23/02/2013 17:39



Je suis en parfait accord avec Pierre Cassen concernant Caroline chérie. Une info cependant sur sa citation « Je ne suis pas
d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire... » J’ai appris par hasard qu'elle n’était pas de Voltaire mais d’Evelyne Beatrice
Hall (auteur de sa biographie sous le pseudo S.G.Tallentyre)

Epicure 23/02/2013 17:24


Entre une Fouine de Droite ou une de Gauche, extrêmes...je ne vois pas de différence: c'est une tête de fouine mauvaise.Son discours incohérent et paranoïaque.

Claude Germain V 23/02/2013 17:13


Avec sa trombinette de garçonne il ne lui manque plus que le casque des vopos pour quelle se mette dans le role du personnage ......


Elle est tellement inculte quelle devrait savoir que le Front National historiquement est la continuité de l ' Action Fraçaise  qui se situait a droite , dont les representants suivirent les
premiers DE Gaulle en Angleterre pour former les reseaux de resistance , mais rien a voir avec la notion d'extreme droite qui n'a AUCUNE EXISTENCE HISTORIQUE disons REELLE ....


La notion d'extreme droite a été crée par la gauche socialo-collabo-communiste bien longtemps apres la liberation pour annihiler , culpabiliser , etouffer dans l'oeuf TOUTES FORMES DE RECHERCHES
SUR LA COLLABORATION REELLE ET CONCRETE DE  99,99% DES SOCIALOS-COMMUNISTES AVEC LES NAZIS PENDANT LA GUERRE .. PUISQU'IL FALLAIT DES COUPABLES AUTANT QUE CE SOIT LES VERITABLES MAQUISARDS
ET PATRIOTES , dont tres peu etaient communistes , puisque ceux çis  etaient partis pour beaucoups dans les camps de travail volontaires avec les camarades socialistes en Allemagne
...La majorité des gens dits de droites se trouvaient avec DE GAULLE en train de preparer le debarquement ...... remettons un peu les pendules a l'heure .


Pour Cretine Fourest , quelle sache aussi que pendant le pacte germano sovietique TOUT LE PARTI COMMUNISTE FRANCAIS , SUR ORDRE DE MOSCOU, S'EVERTUAIT A SABOTER TOUTE L'INDUSTRIE AUTOMOBILE ET
AUTRES INDUSTRIE D'ARMEMENT SUR LE TERRITOIRE FRANCAIS SUR ORDRE DE PAPA STALINE ET TONTON HITLER ..... a ne surtout pas oublier ..... la croix gammée dabord et pipi ensuite sur le drapeau
BleuBlancRouge ...


.oh !!! Fourest !!!! ce sont tes freres de coeur dont on parle ici ....ne te sauve pas ..... je te conseille un bon bouquin qui va t'empecher de dormir : "LE LIVRE NOIR DU COMMUNISME 85
millions de victimes " Robert Laffont , par Steph Courtois, Werth , Panné ,et compagnie ; et n'oublie pas surtout ce sont tes freres de coeur .... ........


PS : le malheur est que les français devront encore subir les phrases imbeciles de Jean Marie  Le Pen pendant encore longtemps .....ce qui est dommage car cet homme restera meme apres son
depart un des plus grand tribun politique qu'ait eu la France ...