Carrefour ou le bal des faux-culs

Publié le 11 Juillet 2013

Par Nouvelle De France

Georges Plassat n’a pas hésité, lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence le 6 juillet dernier, à dénoncer la déliquescence du principe d’autorité dans l’arène politique ainsi que la finance anglo-saxonne qui bouscule notre culture, raconte La Lettre A du 11 juillet, qui croit pouvoir en déduire le « positionnement sur l’échiquier des idées politiques » du PDG de Carrefour. Il a aussi regretté le « manque de spiritualité » en France, en 2013, alors que « notre pays (…) est, quand même, un pays chrétien et catholique ».

Son voisin, Augustin de Romanet, le PDG catho des Aéroports de Paris aurait dû le charrier sur le mannequin voilé du Carrefour de Flins-sur-Seine, à l’allure très catholique, comme chacun peut constater :

Pendant que Carrefour fête le Ramadan, son PDG rappelle que la France est catholique...

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article