Ce carnage qui nous laisse froid. Par JF Khan

Publié le 17 Janvier 2013

Huffington Post

JFK-ALEP-SYRIE-UNIVERSIT-large570.jpgINTERNATIONAL -

Plus de 80 morts, déchiquetés, des jeunes gens, entre 16 et 23 ans, filles et garçons mêlés, près de 200 blessés, combien survivront? La tragédie s’est déroulée au cœur d’une université à l’heure de la reprise des cours. Vous n’êtes pas au courant ?

Normal. Les médias, généralement, ont fait l’impasse. Pourquoi? C’est très simple: le carnage a eu lieu à Alep. Et, cette fois, ce ne sont sans doute pas les "méchants" qui l’ont commis, mais les bons, l’université d’Alep se situant dans la zone tenue par les gouvernementaux. Or, un massacre commis par les "bons", c’est bien connu, n’est jamais un massacre.

L’armée syrienne aux ordres de l’horrible Bachar Al-Assad eut été tout à fait capable de bombarder aveuglément des écoles situées en zone rebelle. Mais, en l’occurrence, ce sont les rebelles islamistes qui ont volontairement ou pas été à l’origine de ce forfait.

Faut-il rappeler que presque chaque jour des attentats à la voiture piégée ensanglantent des quartiers à majorité chrétienne ou chiite, qu’on supprime les journalistes, tandis que les baasistes torturent et abattent les présumés suspects de l’autre camp.

Épouvantable guerre civile qu’il faut, non pas entretenir, mais absolument faire cesser en imposant – en imposant! – une solution politique qui passe par la constitution d’un gouvernement de transition ouvert aux deux camps, des élections vraiment libres et le retrait d’Al-Assad.

Pourquoi ce silence autour du carnage d’Alep qui nous pose de terribles questions? Parce que les groupes islamistes radicaux, le plus souvent liés à Al Qaeda, ne cessent, en réalité, de marquer des points sur le terrain en Syrie au détriment de l’opposition démocratique, libérale, ou des islamistes dits modérés (Frères Musulmans). Or, pour complaire à l’Arabie Saoudite et au Qatar qui les arment – et nous financent! –, nous fermons les yeuxSi bien qu’on en arrive à cet insupportable paradoxe: Nous soutenons objectivement en Syrie ceux à qui, légitimement, nous faisons la guerre ailleurs.  

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

delay 18/01/2013 03:50


bonjour , 


comment voulez -vous que nous soyons au courant personne n'en parle de ce problême  et de toute façon , en jour en france ça va nous tomber aussi sur la tête j'ai beaucoup de respect pour
vous car vous êtes quelqu'un d'intégre monsieur JF khan

Epicure 17/01/2013 21:20


J'ai dit déjà que plus con qu'unpolitique français il n'y avait que DEUX Politiques français..
J'ajouterai, en voyant que JFK est resté foncièrement honnête, que pire salaud et bête qu'un journaliste français tu meurs foudroyé...et que ce n'est justement pas JFK qui va empêcher la France
de sombrer...


Gamins intelligents et honnêtes, Barrez vous vite fait avant qu'on ne vous envoie au casse-pipe défendre les islamistes...


je ne crois pas que le Mali soit défendu mais les Puits et les Mines....et dès qu'un "arrangement local" sera trouvé, on repartira aider les islamistes. JFK est un gentil  benêt naïf...

DURADUPIF 17/01/2013 18:54


Oui M. Khan, il y a déjà quelques années que des citoyens lucides dénoncent cela avec le nombre d'attentats et de morts produits par le djihad islamiste. Et l'islam n'y serait pour rien ? Autre
que les yeux GRANDS OUVERTS...