Ce qu'endurent les chrétiens dans l'indifférence par Ivan Rioufol

Publié le 13 Janvier 2012

Par Ivan Rioufol le 11 janvier 2012 

Choquante est l'indifférence des défenseurs des droits de l'homme devant le sort des chrétiens en terres d'islam. Ceux qui, en France, sont toujours prompts à stigmatiser l'islamophobie dans la moindre critique de la religion de paix et de tolérance, ne disent rien de la nouvelle christianophobie (1), qui tue et qui expulse au nom d'un Coran compris par certains comme uniquement guerrier. Cette haine du "mécréant" et du "blasphémateur" a déjà tué plus de cent chrétiens au Nigéria ces derniers mois, dont 35 en pleine messe de Noël. En Egypte, les coptes sont sur le qui-vive. En Libye, le Conseil national de transition, parrainé par la fine fleur de l'intelligentsia française, vient de recevoir avec les honneurs le président duSoudan, Omar Al-Bachir, sous mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale pour ses crimes au Darfour qui avaient été précédés de l'épuration des chrétiens du sud-Soudan. Le printemps démocratique arabe, qui devait être la démonstration de l'absurdité de la théorie du choc des cultures et des civilisations, porte un peu partout les Frères musulmans au pouvoir, et avec eux leur désir de revanche contre l'Occident judéo-chrétien.

 Or les politiques et les médias semblent incapables de discerner les menaces d'une telle évolution, notamment pour les élémentaires libertés religieuses. Alain Juppé,ministre des Affaires étrangères, s'inquiète de la dérive de la Hongrie parce qu'elle a choisi de faire une référence à Dieu dans sa constitution et de s'opposer au mariage homosexuel. En revanche, il se veut rassurant sur le nouvel "islamisme modéré" qui, appliqué par la Turquie d'Erdogan donnée en exemple, conduit pourtant à l'effacement progressif de la laïcité et de la liberté de la presse, comme le démontreMartine Gozlan (2). C'est Benoît XVI, lundi, qui a du mettre les points sur les i : "Dans de nombreux pays, les chrétiens sont privés des droits fondamentaux et mis en marge de la vie publique ; dans d'autres, ils souffrent des attaques violentes contre leurs églises et habitations". Ce mercredi, dans Le Figaro,  Mgr Jeanbart,l'archevêque d'Alep, explique redouter pour la Syrie "la domination des frères musulmans dogmatiques", appuyés par la Turquie et les monarchies du Golfe. Qu'attendent les angéliques dirigeants français et les médias somnolents pour ouvrir enfin les yeux ?

(1) Alexandre Del Valle  Pourquoi on tue les chrétiens dans le monde aujourd'hui, la nouvelle christianophobie, Editions Maxima
(2) Martine Gozlan, L'imposture turque, Grasset

NB : Sur un tout autre sujet, je mets en lien ici le site de l'écrivain Christian Combaz, afin d'y lire le témoignage d'un ancien professeur à propos de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers : "Ma fac est la plus importante filière de travail clandestin du département !".

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article