Ce qu'est le socialisme: discours socialiste d'Adolph Hitler!

Publié le 14 Juillet 2012

Quand vous écoutez les socialistes aujourd'hui, il vous disent leur amour de l'humanité, leur envie de voir demain une société plus juste.  Comme c'est beau et sympathique n'est-ce pas,  cet amour de l'humanité? Qui peut être contre ?  

Concrétement, l'histoire des hommes devrait nous apprendre qu'il faut  toujours se méfier de celui qui vient vers vous en berger. Ce n'est pas pour vous garder, vous soulager, vous aider mais le plus souvent pour vous égorger. Un agneau qui veut parler de paix avec un loup est un imbécile.

Le socialisme a commis tant de crimes sous différentes étiquettes que l'on devrait aujourd'hui être bien plus prudent quand le berger vient vous voir. Ce que je dis n'est pas nouveau: Vous cherchez à éviter les faux prophètes et ils viennent vers vous habillés en berger. Mais sous le manteau, ce sont des loups féroces. disait Saint Mathieu.
Pourquoi voulez-vous que les hommes aient changé à ce point. C'est pourquoi je crois à la loi, à la constitution inamovible qui supplante la volonté des hommes politiques. Je songe à ce qui reste de cette pauvre constitution française si souvent maltraitée depuis les héritiers du fondateur de la cinquième République... Elle méritait sans doute d'être améliorée en passant toujours par la volonté du peuple souverain, en permettant par exemple une meilleure représentation des idées circulant dans le pays (proportionnelle, référendum d'origine populaire, etc.

Tout cela pour dire que le socialisme a eu plusieurs visages dans le monde: de Grachus Babeuf à Hitler en passant par Robespierre, Lénine, Mussolini, Mao, Pol pot et bien d'autres!

Sous les mots de miel socialistes, il y a des armes acérées et des larmes en gestation. Et en France, nous n'avons toujours pas compris la nature même du socialisme : sous toutes ses formes, il est la négation des libertés. Hier par les armes, aujourd'hui par les lois mémorielles, les lois liberticides, les tribunaux et l'ostracisme médiatique.

 Voici un discours d'Hitler! Il est socialiste en diable. Il est diaboliquement socialiste.

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

S. Dekerle 14/07/2012 20:36


Bonjour Gérard, bonjour Eric W., vous avez tout résumé. Courage à toutes et à tous. Courage aux patriotes lucides...

Eric W. 14/07/2012 17:58


Bonjour Gérard, ainsi qu'à tous et toutes,


Si vous cherchez bien, vous trouverez aussi un discours d'hitler sur la paix, en 35
ou 37, très émouvant. Sauf qu'il mentait comme il respirait.


Le roi du mensonge : il utilisait le mensonge, comme d'autres aujourd'hui, pour faire avancer ses idées :
d'abord on fait semblant, après on massacre.


Comme le mensonge sur l'incendie du reichstag (comme actuellement, les fausses informations pour accabler
Israël) ou l'utilisation des SA pour ensuite les éliminer (d'ailleurs, en aparté, la montée du nazisme est, pour partie, redevable aux SA homosexuels dont leur chef roehm).


Ce qu'on peut remarquer, c'est que la montée de l'islamisme suit la même pente que la montée du nazisme en 33.
La même arrogance, la même arrivée par les urnes, le même renoncement de toute l'Europe, les mêmes tentatives de conciliation et d'accommodements amiables, le même recours au mensonge pour
arriver à ses fins.


Pour ce qui est du coté socialiste, le vrai, les frères strasser y ont cru et eux
aussi ont été éliminés.


Ce qu'il faut retenir dans le socialisme, c'est le collectivisme auquel il mène. Et, par conséquence, la perte
progressive de nos libertés individuelles.


Car, tout bien considéré, notre liberté individuelle se réduit comme peau de chagrin depuis 30 ans. Mais on ne
le voit pas, cela se fait insidieusement.



Merci Gérard et continuez le combat.



Eric W.