Censure islamique en France. Un artiste dans le collimateur...

Publié le 12 Octobre 2012

Par Sylvia Bourdon

Affiche R R marche du 10 Nov 2012Cà-y-est, la censure provoquée par la charria est en marche en France, à Paris. Plus que jamais, il faut être présent à la marche du 10 novembre prochain à l'appel de Résistance Républicaine contre le fascisme islamique et pour la liberté d'expression. Lorsque même, des artistes d'origine maghrébine doivent subir, en France, cette calamiteuse censure à la demande de musulmans "choqués" il s'agit de réagir, de cesser l'indifférence coupable et le laisser faire. RÉTABLIR par cette marche LA LAICITÉ et forcer à appliquer la loi de 1905, sans laquelle la société Française se désintègre à vue d'oeil.  Sinon, il sera bientôt trop tard. Voici le calamiteux témoignage vu dans LE MONDE ! Faites savoir au plus grand nombre de vos amis que la marche aura lieu le 10 novembre quoi qu'il arrive. 


Sylvia Bourdon


****

CRISE DE FOI – Salman Rushdie censuré à Paris

"Sleep", de Mounir Fatmi

La censure artistique se porte bien en France. Le plasticien marocain Mounir Fatmi vient d'en faire la surréaliste expérience en deux occasions en moins d'une semaine."Ce qui me gêne énormément, c'est que cela se passe en France, et non au Maghreb ou en Arabie saoudite", constate amèrement ce vidéaste renommé qui vit entre Tanger, Paris et Los Angeles et a fui le Maroc pour "pouvoir s'exprimer",rapporte Le Figaro.fr"Il y a une crise de foi des religieux ici", se désole-t-il.

On peut comprendre sa stupéfaction. Une semaine après avoir vu une de ses vidéos, Technologiainterdite au Printemps de septembre, le festival de création contemporaine de Toulouse, en raison de protestations de musulmans indignés d'avoir vu des passants marcher sur des versets du Coran projetés au sol, le plasticien vient de voir une autre de ses créations censurée. 

 

Sleep, une installation vidéo montrant l'écrivain Salman Rushdie en train de dormir, a été retirée de l'exposition "Vingt-cinq ans de créativité arabe" qui ouvrira le 16 octobre à l'Institut du monde arabe au motif qu'elle serait "trop sensible", selon Le Figaro.fr.

 

L'installation, directement inspirée du film expérimental d'Andy Warhol qui montrait six heures durant le poète John Giorno endormi, devait présenter l'écrivain britannique en plein sommeil grâce à des images de synthèse réalisées à partir de photos. Mounir Fatmi souhaitait ainsi rendre hommage à l'auteur des Versets sataniques, qui fait l'objet d'une fawta depuis 1989. "J'ai été scandalisé par le silence des intellectuels arabes sur le sort de Rushdie et son combat pour la liberté de créer. Alors j'ai imaginé ce film comme un hommage", explique-t-il au Figaro.fr. Un hommage qui n'est donc plus le bienvenu en France.

 

Ironie de l'histoire : Sleep sera remplacée au programme par Technologia, la vidéo sur le Coran interdite à Toulouse il n'y a pas une semaine.

 

Source



Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

DURADUPIF 14/10/2012 00:48


Ils font chez nous ce qu'ils ne font pas chez eux et ils font aussi chez nous ce qu'ils ne pourraient pas faire chez eux. Tous au 10 novembre. Halte sérieusement à l'islamisation de la France. Il
n'a pas beaucoup de voie pour y parvenir. Il faudra employer la force face à la menace physique qu'ils brandissent constamment.

Aaron 12/10/2012 21:09


Nous en revenons toujours au même problème : nous ne sommes plus maîtres chez nous si les tenants d'une idéologie et d'une culture TOTALEMENT différente des notres se permettent de telles
pressions.