Certains sont plus Charlie que d'autres ! Les dessous d'une table...

Publié le 10 Février 2015

Siné sur l’équipe de « Charlie Hebdo » : « Ils bouffaient tous avec le pouvoir »

Siné

Selon le fondateur de Siné Hebdo (l’entretien date de plusieurs années), Charb était « un malade » qui avait avoué à sa femme : « Je pense à mon avenir » pour justifier son silence lors du licenciement de Siné. « Rien que pour ça, j’aimerais qu’il se casse la gueule », que « la trahison ne paie pas », expliquait-il alors…

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pivoine 11/02/2015 17:17


La presse journalope, dans toute son abjection !