Ces chrétiens qu'on assassine d'André le Lan

Publié le 5 Janvier 2011

Partout dans le monde, Afrique, Moyen-Orient, Pakistan, Philippines ... des minorités sont persécutées, assassinées, à cause de leur religion chrétienne.

En Italie  la société, parlementaire, monde catholique, civil, appellent à une manifestation le 26 janvier 2011 " L'Italie pour Asia Bibi ".

On rappelle que Asia Bibi est une chrétienne de 45 ans, mère de cinq enfants, emprisonnée depuis près de deux ans, condamnée à mort pour le délit de blasphème au Pakistan. En France, un appel signé par 100 parlementaires publié dans Valeurs Actuelles du 23 décembre 2010 exhorte la France à défendre ces minorités martyrisées dans le monde musulman du fait de leur religion chrétienne.

On ne peut qu'approuver et féliciter ces parlementaires et regretter que seules 100 signatures aient été recueillies alors que le nombre de députés et sénateurs avoisine 800 élus. Serait-ce que cette question est mineure, alors que ces chrétiens n'ont d'autre choix que "la valise ou le cercueil" . 

Le pape Benoît XVI lors de la messe de Noël en la basilique Saint-Pierre de Rome s'est préoccupé des chrétiens d'Orient. Il appelle la "solidarité active" des dirigeants .  Puisse-t-il être entendu .

Ces minorités dans le monde, persécutées, assassinées, le sont uniquement parce qu'elles sont chrétiennes. Cette situation dramatique, intolérable d'atteinte aux droits fondamentaux, de l'homme, liberté, justice, égalité,  devrait soulever un tsunami d'indignation de la part des organismes bienpensants, droits-de-l’hommistes, médiatiques ... Seuls quelques bruissements . Pourquoi ? 

         Il aura fallu qu'en Egypte , à la sortie de la messe du Nouvel An dans l'église d'al-Kidissine d'Alexandrie un kamikaze déclenche une bomber remplie de clous pour tuer 21 fidèles et blesser quelque 70 autres dont certains mourront ou d'autres seront paralysés tout le restant de leur vie.

          Ces fidèles sont des chrétiens coptes dont la communauté vivait déjà en Egypte avant l'apparition du Coran dans les années 600 après Jésus-Christ. Cet attentat supplémentaire a soulevé quelques indignations sans aucune commune mesure avec le même événement s'il avait été inversé , des musulmans sortant de prière d'une mosquée tués par un chrétien ou se prévalant de cette religion. Ou, comme on l'a constaté  l'émeute planétaire lors des caricatures de Mahomet ou du pasteur New-Yorkais qui menaçait - sans l'avoir fait - de brûler un coran. Alors qu'il n'y a eu aucun mort .

          On peut regretter et avoir honte du peu, de si peu de réactions de l'Occident. Dans le monde entier les chrétiens sont tués au nom de l'islam. Nos médias parlent toujours de cas isolés, qu'il ne faut pas faire d'amalgame entre ces terroristes et l'islam de paix. Mais ces cas se reproduisent régulièrement dans le temps et l'espace et seuls des chrétiens en sont les victimes. On aimerait entendre davantage les condamnations de tous organismes de toutes parts.

          Le pape Benoît XVI a condamné la "stratégie de violence" contre les chrétiens et n'hésite plus à parler de "christianophobie" . Il continue à plaider pour la liberté religieuse et appelle les responsables politiques à une "solidarité active" des dirigeants pour protéger les minorités. Pourtant, dimanche, l'imam de l'université islamique égyptienne Al-Azhar a qualifié ces paroles du pape "d'ingérence inacceptable".  Alors, cette question fondamentale des droits de l'Homme, de vie ou de mort à cause de sa religion, devrait être portée devant l'ONU .  

André LE LAN

Chevalier de la Légion d'Honneur. 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Duchnock 06/01/2011 00:54



Oui, il serait temps que les Pays démocratiques libres, mettent à l'ordre du jour cette christianophobie à l'O.N.U. Il serait temps qu'un front commun des pays libres, humanistes et
tolérants fassent valoir leurs volontés de dire ça suffit aux massacres perpétrés au nom d'allah et d'al quaïda aux 57 pays qui se disent musulmans. 



Ronaldegaule 05/01/2011 18:00



ô chère chantal, qu'il est réconfortant de voir une autre plume


Exprimer haut et fort des pensées  que partagent bon nombre de français


Alors que les autistes sensés nous gouverner font preuve à ce jour de grande cécité,


Il semble que se lève le vent de la révolte d' un peuple qui assume .


  Bravo encore et respectueusement


 


Le rapport des parlementaires courageux et réactifs, donné par André LELAN, concernant Asia Bibi est sans doute la proportion réaliste des gens dont les  convictions sont au dessus des
"partis"!


Des personnages incapables de défendre leur propre culture sont incapables d'apporter une protection quelconque à des minorités, ils ne savent que "condamner"( et pas tous) sans jamais réagir
concrétement, alors paroles, paroles, paroles......La moitié de ces élus n'apporte rien à notre pays et coûte cher à la société , quant à l'autre moitié une échelle des compétences permettrait de
la rendre plus performante .


 


 


 


 


 


 



Chantal Macaire 05/01/2011 13:39



Le "deux poids, deux mesures" à la française : quelques-uns s'attaquent verbalement à l'islam ? quelqu'un urine sur un Coran ? indignation universelle,
déferlement de déclarations incendiaires contre les affreux blasphémateurs, de la gauche à la droite, en passant par les représentants du culte musulman et les officines droits-de-l'hommistes et
anti-racistes !  A preuve, les compte-rendus journalistiques des Assises...et le procès contre Calimero !


Les musulmans tuent par centaines des chrétiens, uniquement parce qu'ils sont chrétiens : silence quasi-général, quelques communiqués parce qu'il n'est pas possible de faire
moins... mais où est l'indignation de la LDH ou du Mrap ? Où sont les déclarations fracassantes des responsables politiques, des journaleux et des meRdias ? Où sont les manifestations publiques
des musulmans dits "modérés", dont l'islam serait une religion de paix et de tolérance ?


Pour ma part, face à ce déferlement d'intolérance religieuse et de violence vis-à-vis des chrétiens partout dans le monde musulman, j'attendrais une réaction musclée : d'abord, un moratoire sur
la construction de mosquées sur le sol national jusqu'à ce que l'islam donne des preuves de sa bonne volonté vis-à-vis des minorités non-musulmanes ; ensuite, l'obligation, pour les représentants
du culte musulman français, de reconnaître la liberté de conscience et d'inscrire noir sur blanc le droit à l'apostasie sur les statuts de l'OCMF ; enfin, l'interdiction des prières du vendredi
dans les rues...


Mais il faudrait du courage et de la lucidité, or nous sommes gouvernés par des lâches, des sourds et des aveugles !


En tout cas, comme le dit le proverbe, "qui ne dit mot consent"... et le silence (ou presque silence) des "élites" doit être perçue comme une preuve de notre faiblesse et de notre bêtise par tous
les peuples qui professent l'islam, et en particulier par les musulmans français. Sans compter qu'il s'agit là d'une belle trahison de nos idéaux et de nos racines judéo-chrétiennes !


 



catherine 05/01/2011 11:22



rassemblement et marche silencieuse en soutien aux coptes ce vendredi 7 janvier 15 h à 18 h


parvis ND de Paris


 


meilleurs voeux