Ces députés de droite prêts à voter une loi de gauche

Publié le 2 Septembre 2012

Ces députés de droite prêts à voter une loi de gauche

Le projet de loi sur les Emplois d'avenir sera le premier texte soumis aux députés fin septembre. Il vise la création de 150.000 contrats sur trois ans, dont 100.000 en 2013. Alors que le ministre du travail, Michel Sapin affirme la volonté du gouvernement de vouloir "agir vite", certains députés de droite se sont dits prêts à voter cette promesse présidentielle.

Le député radical Yves Jégo a annoncé mercredi qu’il votera les emplois d’avenir examinés ce mercredi en Conseil des ministres. Le groupe centriste n’a pas encore libéré mais il précise "il y a parmi nous un certain nombre de parlementaires qui pensent comme moi".

De son côté, Lionnel Luca, député UMP et pilier de la Droite populaire, a également indiqué qu'il soutiendra le projet de loi. "Les emplois d'avenir sans formation ne méritent pas leur nom! Mais ils permettront à des jeunes sans qualification d'avoir une expérience professionnelle. Je voterai!"

Même Jean-Louis Borloo a indiqué qu'il votera ce texte en l’amendant. "C'est une vieille recette, mais bien utile quand la crise est aussi forte et l'angoisse des familles si présente".

Mercredi, dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France, le vice-président du Parti Radicalde Jean-Louis Borloo et ex-ministre de Nicolas Sarkozy déclare: "Lorsque le chômage explose, le devoir de l'opposition n'est-il pas de savoir accepter un dispositif qui devrait concerner 150.000 jeunes ?"

Pour l'ex ministre, "face au chômage, il faut savoir transcender les clivages. Après l'immobilisme des premiers mois, pour une fois que la gauche propose quelque chose de positif, il ne faut surtout pas s'enfermer dans un blocage droite-gauche. Sachons pratiquer une opposition moderne".

 

DirectMatin.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article