Ces islamistes algériens contre la France

Publié le 20 Janvier 2013

Des islamistes algériens ont manifesté, vendredi, à Alger, contre l’intervention française, au Mali, et la décision du Président Abdelaziz Bouteflika d’autoriser les chasseurs français à survoler l’Algérie.« Bouteflika a trahi les martyrs, 50 ans après l’indépendance de l’Algérie », proclamait une pancarte brandie par des manifestants, en majorité, islamistes. Le Chef islamiste et ex-numéro deux du FIS, Ali Benhadj, a pris part à la manifestation, qui a commencé, à la sortie d’une mosquée, à Kouba, dans la banlieue Sud-Est de la capitale, après la grande prière du vendredi.

Ali Benhadj a récemment soutenu Mohammed Merah.

Le Front Islamique du Salut qu’il co-dirigeait avait séduit la majorité des électeurs Algériens. Lors des élections locales de 1990, premières élections libres en Algérie, le FIS avait remporté 953 communes sur 1539 et 32 wilayas (provinces) sur 48. Le 26 décembre 1991 eut lieu le premier tour des élections législatives. Le FIS obtint 188 sièges sur 231, soit près de 82 %, le FFS 25 sièges et le FLN 15 sièges, les candidats indépendants remportent 3 sièges.

 

Alger : Manifestation contre l’intervention française au Mali et le survol de l’Algérie (vidéo)

(merci à Zatch)

Ce contenu a été publié dans En brefGuerres et conflitsMaghrebVidéo par Robin, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Pouf 20/01/2013 20:59


Pauvres gens...ils font pitié !