Cette guerre urbaine à Paris n'est que le début. (Journal italien)

Publié le 25 Juillet 2013

Traduction Google (A peu prés lisible facilement)
En quelques années, aura eu lieu des émeutes dans toute la France, et la police reste dans les "casernes". 
Si vous ne commencez pas une politique d'expulsions et de retrait de la nationalité pour les criminels et les terroristes, l'Europe va succomber, avait dit Jean Marie Le Pen lors des émeutes de 2005. S'est ajouté le commentaire d'un autre grand ancien général Pierre Marie Gallois, qui m'a donné son livre "L'heure fatale de l'Occident" et expliqué que, selon lui l'avenir serait caractérisée par les guerres inter-religieux et inter-ethniques dans les villes européennes. 
Des conflits - a déclaré l'ancien conseiller militaire de De Gaulle - que nous ne sommes pas prêts à gérer et qui sont beaucoup plus difficile à manipuler que d'une attaque externe." 
 
Pendant des mois, France bouillonne et des guerres urbaines ont éclaté comme à Trappes après un contrôle de la police sur une femme voilée. Ce n'est que le dernier épisode d'une longue série d'"accidents" plus ou moins cachés par les journaux
 
Mais qu'est-ce qui se passe vraiment? "Les islamistes testent le France" titre "Minute" et reflète la pensée de Marine Le Pen, qui dit:«Les criminels ont voulu donner une démonstration de force pour montrer que la violence peut conquérir des régions entières du territoire. Il est temps d'utiliser une main de fer et de s'organiser pour reprendre mètre par mètre et cesser de trembler face à des voyous avec une tolérance zéro. La seule loi est celle des Français, et non l'islamiste ou celle de la populace. " 
 
En fait, tout le monde comprendra que nous ne pouvons plus rejeter l'affaire comme un incident violent commis par certains immigrants, mais qu'il est une partie bien réelle du soulèvement d'une communauté qui prétend donner la priorité à ce qui est appelé un précepte de la foi (le voile) sur la loi de l'Etat. 
 
C'est à la suite d'une interview télévisée de plusieurs personnes dans le quartier que nous apprenons que l'arrestation d'un musulman pendant le Ramadan n'est pas tolérable, que le voile ne peut pas être touché, que la police est trop présent, les contrôles sont effectués uniquement sur ​​les immigrés et pas sur d'autres, et ainsi de suite dans un crescendo de «nous» et «eux» pour montrer que l'intégration réussie communiquée par la gauche de gouvernement est un mensonge total. 
 
La gauche sur l'autre main est dans un état ​​de confusion totale, car critiquer le "excès de zèle" de l'application de la loi pose de sérieux problèmes pour son propre ministre de l'Intérieur, le socialiste Manuel Valls, qui d'une part pour régler les sirènes communistes et les autres ne peuvent pas admettre que, avec lui au ministère, des quartiers entiers échappent au contrôle de la loi et qu'il ya même de jeter sièges à la caserne de la police
 
Par ailleurs Valls a été l'un des rares hommes de gauche à voter sur la loi contre le voile expliquant (en ligne pour une fois) qui ne comprenait pas comment son compagnon socialistes et les communistes, dans les mots en faveur des droits des femmes, pourrait être favorable au voile qui très souvent est une contrainte, pas un choix. 
 
Compte tenu de ces considérations, le ministre a donc dit d'une part que la violence contre la police n'est jamais justifiable et de l'autre accusant le droit d'exploitation et en déclarant que "on ne peut pas confondre la grande majorité des citoyens musulmans avec les groupes radicaux souvent liés aux salafistes. " 
 
Le fait est qu'il ya un épisode très similaire a eu lieu à Argenteuil et les réactions violentes contre la police quelques semaines sont multipliés à tel point que parler de petits groupes de passionnés semble vraiment simpliste.
Manuel Valls avoue même qu'il n'exclut pas que "ces violences urbaines peuvent se transformer en émeutes» et recommande, pour le moment, de ne pas sortir le soir. 

Déclarations qui ont déçu tout le monde, mais surtout le syndicat des agents de police qui n'a pas digéré l'immédiat libération de l'homme qui a tenté d'étrangler leur collègue et qu'il est eu une main légère contre les personnes arrêtées pour l'attaque de la caserne presque tous gratuits à l'exception de quelques très légères condamné à la prison. 
Quelle est la différence avec le gamin de droite jeté en prison et traité comme une bête dans les journaux pour avoir manifesté pacifiquement contre le mariage gay. 
Sans oublier les étudiants qui ont osé afficher une banderole appelant à la démission de François Hollande sur le toit de la République socialiste du siège accusé de fascisme, d'incitation à la violence, le racisme, etc. 
Ils sont à ce jour en cellule et feront l'objet d'un processus exemplaire. 
 
Le syndicat de la police - par Thierry Maze - note que les rebelles ont obtenu ce qu'ils voulaient (la libération de l'époux de la femme voilée) et dit: «Il a essayé de tuer un policier, il aurait dû être puni. Les collègues sont découragés. 
 
Un point de vue tout à fait différent à la place du chef des Cris (coordination contre le racisme), qui stipule que «faire des contrôles zélés dans une zone sensible est de la provocation», puis envoie un message  aux «amis» de la gauche au gouvernement en disant que la prochaine élection "François Hollande pourrait perdre 93% de musulmans qui ont voté pour lui."
Des votes précieux, semble comprendre la gauche, qui a gagné par une marge dérisoire et qui est en chute libre. 
'
Les réponse n'a pas été longue à venir: alors que les criminels sortent de prison, les flics seront l'objet de plaintes probables, et de mesures disciplinaires et d'emprisonnement. 
 
Lors de rapports les policiers sont les suspects habituels, le département des enquêtes internes de la police a ouvert une enquête afin d'identifier et de punir les auteurs de messages "racistes et violents» affichés sur une page Facebook (police-info.com) consacré à la police où s'expriment des agents.
 
Le ministère a assuré que les coupables seront punis et la page a été fermé. 
«Si vous continuez comme ça sera la guerre civile", a déclaré le général Gallois. Les faits disent que, malheureusement, c'est vers cela que l'on va.

Max Ferrari (La Ligue du Nord)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

ESSYLU 28/07/2013 10:26


Se procurer du matériel est possible  dans les pays amis,  ce qui est plus compliqué est de trouver des françaisde souche  qui ont envie de s'en servir car conditionnés au marxisme
d'Etat depuis l'école primaire puis à l'islamophilie


Il faudra probablement attendre des attaques généralisés à la kalach par les chances pour le France chères au pouvoir provisoirement en place

FRANHENJAC 26/07/2013 21:10


@Pivoine


Ce type est un épouvantable traître...s´il y avait un changement il tournerait sa veste, pour mieux dire il donnerait son c.. !

Pivoine 26/07/2013 18:54


La valseuse dit qu'il a voté pour la loi interdisant la burka dans l'espace public...


Est-ce vrai, au moins ?


Personnellement, je ne le crois pas, il suffit de voir comme il va lécher le cul des musulmans en période de ramerdan pour être convaincu du contraire !

lombard 26/07/2013 14:51


bonjour


vous pouvez peut etre vous inscrire dans un club de tir!!

FRANHENJAC 26/07/2013 02:29


suite,


j´ai du appuyer sur la fausse touche !


Je ne sais pas comment celà se passerait mais sans arme lors d´émeutes...que faire ?   Ici en Allemagne, la majorité est allergique aux armes...typiquement l´Allemagne, ou tout blanc ou
tout noir ! Posséder une arme est difficile.  Dans de telles situations il n´y aurait que le marché noir...mais plutôt que de se faire tuer par de tels barbares...encore préférable !


 


 

FRANHENJAC 26/07/2013 02:14


La majorité sont des trous du cul,  lesquels ne savent même plus manier une arme, et le pourquoi, parce que les bourriques de mères n´ont pas été capables d´élever leurs enfants comme des
hommes mais comme des lopettes...,interdiction des jouets tels carabines ou pistolets, parce que dans leurs têtes un enfant risquait de devenir criminel...  J´avais 9 ans mon frère 11ans,
lorsque mon Père nous a appris à manipuler une arme, nous ne sommes jamais pour celà devenus des criminels, nous avons appris à respecter cette arme.


En France il y a 2.500.000 chasseurs, donc l´on peut penser que chacun à une arme, en Allemagne il n´y a que 500.000 chasseurs (la chasse n´est pas populaire comme en France à cause des droits de
chasse).

ESCLAFIT 25/07/2013 22:55


Alors peuple de France si aprés cela vous n'avez pas chez vous un fusil mitrailleur, dépéchez vous de vous enprocurer, cela deviendra vite indispenssable.

Marie-claire Muller 25/07/2013 21:52


y francaisdefrance



Samedi 20 juillet 2013



Marine le Pen sera-t-elle le seul homme politique à oser dénoncer l'inacceptable et à déclarer la guerre à la guerre qui nous est déclarée ? 







Communiqué de Marine le Pen, Présidente du Front National 





Réaction de Marine Le Pen aux émeutes de Trappes
Des centaines de voyous déchaînés ont voulu faire une démonstration de force cette nuit à Trappes en attaquant le commissariat.
Leur objectif était clair : démontrer par la violence qu'ils ont pris à la République le contrôle de pans entiers du territoire national. Faire savoir que la loi française
n'est pas la bienvenue, qu'il s'agisse de l'interdiction du voile intégral ou du respect de l'ordre public. On notera qu'une nouvelle fois ces émeutes sont liées à la montée
d'un communautarisme délétère exacerbé par une immigration de masse.

Ces scènes d'émeutes se multiplient depuis des années, aussi bien sous les gouvernements UMP que PS.
La République française a le bras beaucoup trop mou : du fait du laxisme des différents gouvernements, elle est en train de perdre son bras de fer avec les voyous, les
islamistes et les caïds.


Il est plus que temps de taper du poing sur la table en organisant la reconquête par la loi et l'ordre de chaque mètre carré du territoire national.
Les gouvernements doivent cesser de trembler devant les voyous et enfin faire preuve avec eux d'une intransigeance totale et d'une fermeté extrême.


La seule loi en France est la loi française, et non la loi islamiste ou la loi des racailles !













francaisdefrance | 20/07/2013 à
15:02 | Catégories: Uncategorized | URL: http://wp.me/purvc-sJM

Marie-claire Muller 25/07/2013 21:29



Mercredi 24 juillet 2013




MANUEL VALLS FACE À DE GRAVES RESPONSABILITÉS !






 


De tous côtés (surtout d’un côté) des témoignages affluent accusant la police de brutalités et de
propos racistes et cela va même beaucoup plus loin : il s’agit d’une grave menace (non voilée celle-là) d’appel à la révolte armée (sources RTL du 22 juillet 2013 à 7 h
04).


M. Abdallah Zekri, président de l’observatoire des actes
islamophobes au sein du CFCM (Conseil français du culte musulman) :


« J’ai entendu des gens me dire que « si nos filles, nos femmes, sont
agressées. Si l’État n’est pas capable d’assurer leur sécurité, nous on va s’armer, on va assurer leur sécurité ». C’est arrivé à ce niveau-là, déclare-t-il.


Ils menacent donc de s’armer contre les forces de l’ordre et contre les citoyens qui ne seraient
pas d’accord avec leurs mœurs et certains aspects de leur religion.


Les évènements qui viennent de se dérouler (qui se déroulent même actuellement) à Trappes (après
le contrôle policier d’une femme exposée entièrement voilée par son mari) ont crevé l’abcès qui a libéré le pus.


Condamner à des peines de prisons fermes deux individus ne résoudra en rien le problème qui se
pose à vous et qui n’est que l’obligation de respecter les lois de la république quand on vit en France !


**Le voile est autorisé mais il y a interdiction de dissimuler le visage et qu’en est-il
du  fait de laisser apparaître uniquement les yeux ? Ce voile que l’on aperçoit de plus en plus souvent, surtout dans les grandes surfaces commerciales où la police ne peut
intervenir que si les services de sécurité font appel à elle, ce qui n’est jamais le cas bien sûr. Ce voile dissimule totalement le visage, à part les yeux, et n’importe quel terroriste peut s’y
dissimuler (cela s’est très souvent, hélas, vu en Algérie lors d’attentats meurtriers du FLN).


Ne s’agit-il pas là d’une grave atteinte à l’ordre public ?


**Manuel Valls, vous avez récemment interdit quelques groupuscules d’extrême droite, qui haïssent
les étrangers, dites-vous, mais que pensez-vous de ces groupes communautaires qui, semblent-ils, haïssent la France ?


Tels par exemple : les « Indigènes de la république » et le livre de leur
responsable, Saïd Bouamama, « Nique la France », du Parti des Musulmans de France, violemment antisioniste, du collectif contre l’islamophobie qui ne s’émeut jamais contre les actes de
racisme anti-blanc mais se trouve toujours en première ligne dès que l’Islam est attaqué, et j’en passe d’autres…


Si l’État ne fait rien ils vont s’armer, disent-ils, pour protéger
les leurs, se protéger.


  


Que devons-nous faire, Manuel Valls, nous armer également pour
protéger les nôtres, nous protéger ??


 


MANUEL GOMEZ