Chacun a ses raisons pour construire sa barrière!

Publié le 7 Août 2011

Chacun ses raisons pour construire sa barrière. Pour les uns, les bobos gauchos pro palestiniens c'est une honte comme en Israël, pour les autres, c'est une protection, comme pour la Grèce. Ainsi va la vie.

Athènes se lance dans la construction d’une clôture barbelée, co-financée par l’Union Européenne, le long de la frontière gréco-turque afin de réduire le flux migratoire.

Le ministère de la Protection du citoyen a annoncé vendredi le lancement de la procédure pour la construction d’une clôture en fil barbelé sur la frontière gréco-turque pour réduire le flux migratoire, un projet sous discussion depuis plusieurs mois.

«Co-financé par le fonds européen protection des frontières de l’Union européenne (UE)», l’ouvrage coûtera 5,498 millions d’euros et un appel sera lancé d’ici fin septembre, a indiqué à l’AFP Efstathia Latifi, une ingénieur du département technique du ministère.

Deux barrières parallèles
La clôture, «comprendra deux barrières parallèles en fil barbelé longues de 10,3 km chacune et d’une hauteur de 2,5 à 3 mètres et sera construite sur la ligne frontalière près de Kastanies», le passage le plus frequenté par les migrants pour traverser le fleuve Evros, qui sépare la Grèce et la Turquie, a indiqué le communiqué ministériel.

La frontière terrestre gréco-turque, qui court sur quelque 150 km, est devenue le principal point de passage des sans-papiers dans l’UE avec près de la moitié des entrées illégales détectées.

La Turquie ne s’est pas opposée au projet mais la Commission européenne avait initialement émis des réserves, quand Athènes début janvier avait annoncé la construction d’un mur pour empêcher le flux des sans papiers.

«Les murs ou les grillages sont des mesures à court terme qui ne permettent pas de s’attaquer de manière structurelle à la question de l’immigration clandestine», avait alors déclaré Michele Cercone, porte-parole de la commissaire en charge de la sécurité Cecilia Malmström.

Durcir les mesures contre l’immigration
Après les révolutions sociales dans les pays de Maghreb, certains pays européens ont plaidé pour le durcissement des mesures contre l’immigration.

Le quotidien grec «Ta Néa» a révélé il y a une semaine que la Grèce était en train de construire une tranchée de 120 km près d’Evros pour protéger la région des crues récurrentes et empêcher l’immigration clandestine.

Cette tranchée, décidée après une étude de l’Université de Salonique, est un ouvrage «d’irrigation et d’assèchement» à l’intérieur du pays, qui pourrait complétairement servir de dissuassion aux sans-papiers, a indiqué une source ayant requis l’anonymat du ministère de la Défense, chargé du projet.

Source

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Repost 0
Commenter cet article

francis Claude 07/08/2011 19:37



merci epicure de m'avoir fait decourir ces merveilles architecturales ...modernes...vite fait comme ça si l'on exepte les us et la corée ces barriere ou je me trompe sont faites pour ce protéger
'invasions de musulmans non?



francis Claude 07/08/2011 19:24



le seule solution pour conbatre cette menace est la force c'est triste mais c'est ainsi



Epicure 07/08/2011 18:43



 


Consultez tous donc ce site:


http://www.terredisrael.com/murs-monde.php


Sans autre commentaire



Vanpyperzele 07/08/2011 18:39



Ce n'est peut etre pas une solution miracle pour eviter l'immigration;mais la Grece elle au moins agit pour lutter contre ce fléau qu'est l'immigration.J'aime aussi a constater que les petits
pays sont plus enclin a soutenir la lutte contre cette immigration.