Chacun son voile, chacun son chemin... Et si Diam’s était entrée au couvent ?

Publié le 1 Octobre 2012

Gérard 53 ansComparer le voile islamique avec le voile de la bonne soeur m'a toujours agacé. Ces deux femmes ne jouent pas dans la même cour religieuse. L'une se marie avec Jésus et fait voeux de fidélité et le plus souvent vit en marge de la société. L'autre se marie avec un homme qui parfois peut avoir plusieurs femmes et qu'il peut répudier. Elle fait des enfants et vit en société. Il y a fort à parier que si l'on demandait à une voilée islamique de vivre dans les mêmes conditions qu'une soeur catholique, elle refuserait certainement. L'inverse aussi j'imagine car le don et la finalité ne sont pas les mêmes. Je me demande vraiment comment une femme peut vivre avec une bâche sur la tête et accepter cette soumission et cet effacement d'elle-même dans la société. Donc, comparons ce qui est comparable et cessons de faire des comparaisons idiotes.

Après le discours de Diams hier sur TF1, la convertie à l'islam heureuse sous sa bâche semble avoir résolu ses problèmes d'équilibre psychologique.

Je l'ai regardé et j'y ai vu une pauvre fille. La rebelle n'est plus et son combat vient de finir dans l'obscurantisme et le néant d'un lavage de cerveaux. Je ne suis pas un fan de Rap mais là, j'éprouvais comme une sorte de pitié pour elle mais surtout de la colère pour l'exemple désastreux qu'elle donne à d'autres femmes.

Gérard Brazon

 

 

****


Atlantico : Critiquée en 2009 dans Paris Match et à ses concerts suite à sa conversion à l'islam, on a l'impression désormais que les médias la réhabilitent : pourquoi ce revirement et surtout dans quelle mesure les médias décident-ils de ce qui est bien ou mal ?

Elisabeth Lévy : Tout d'abord, je ne m'intéresse pas particulièrement à Diams et je n'ai aucune lumière sur une éventuelle polémique en cours. Cela dit, je me rappelle que tout le monde trouvait admirable sa chanson "Ma France à moi", dans laquelle figurent ces paroles: "Ma France à moi, elle parle du bled". Quand quelqu'un ose parler de son bled en Auvergne, c'est atroce, ultra-beauf et en un mot raciste: en clair il vaut mieux être bledouillard que franchouillard. Bref, la beauferie, c'est super quand c'est exotique.

C'est ce que vous pensez ?

Non, moi je n'ai pas de problème avec le fait que les gens aiment leur patelin, même si je n'en ai pas vraiment. Mais le point de vue dominant dans les médias, c'est qu'il est tout à fait acceptable d'être de quelque part, à condition que ce quelque part soit de l'autre côté de la Méditerranée. Ce qui traduit, une fois de plus, le décalage énorme qui existe entre l'opinion médiatique et l'opinion générale. Le problème est que ce décalage nourrit le ressentiment : les "gens ordinaires", comme dit Michéa, ou les "vrais gens" comme on disait autrefois au Parti Communiste ont l'impression qu'une minorité de journalistes vivant à l'abri de frontières culturelles entend leur dire ce qu'ils doivent penser et s'ériger en arbitre des élégances morales. Heureusement, internet permet d'échapper au monopole des médias convenables. Même si économiquement cela reste difficile, les gens décrétés infréquentables peuvent s'exprimer….sinon, j'aurais dû changer de métier depuis longtemps !

Vous n'allez pas jouer les victimes, alors qu'on vous entend partout ?

Partout, vous trouvez ? Eh bien moi, j'observe que le pluralisme n'est pas vraiment de mise dans les médias, mais si vous jugez votre télé et votre radio publiques satisfaisantes, tant mieux pour vous….Je trouve pour ma part étonnant voire un brin agaçant que les opinions vaguement divergentes soient dénoncées comme fascistes. Regardez ce qui s'est passé avec l'affaire du "racisme anti-blanc". Il a été décidé que c'était un thème d'extrême droite et que Copé faisait du marketing, du coup, cela a dispensé tout le monde de se demander si cela existait ou pas. Or, c'est la seule question intéressante. Accessoirement, il me semble que ça existe et je n'ai pas l'impression d'être fasciste parce que je le vois. Je peux me tromper, mais ce n'est pas en poussant des criaillements indignés qu'on me le prouvera.

On voit que les médias "choisissent" là où la critique va s'axer: auraient-ils une réaction similaire face à Diam's si cette dernière était rentrée au couvent? A contrario, on l'impression que l'islam passe mieux, est-ce le cas?

Je suppose que si Diam's était entrée au couvent, les médias auraient trouvé ça moins chic que sa conversion à l'islam. Encore que ce n'est pas sûr : j'ai l'impression que la religiosité sous toutes ses formes a le vent en poupe. Cela dit, l'islam bénéficie d'une côte particulière, sans doute parce que c'est la religion des nouveaux damnés de la terre. Dans l'imaginaire de la gauche, l'immigré sans papier (qui se trouve être musulman) a remplacé le prolétaire et on a les plus grands égards pour la susceptibilité islamique alors que les cathos doivent accepter qu'on se paye la tête de Jésus et du pape sans sourciller. Du coup, Libération qui était autrefois le journal de toutes les dragues célèbre la "halal attitude", se félicite que la France fasse ramadan et qu'on puisse acheter des niqab en plein cœur de Paris. Les temps changent, comme disait l'autre. Et pas forcément pour le mieux.

Propos recueillis par Valérie Meret

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

LA GULISE 03/10/2012 08:48


Definition exacte : c'est une auvre fille , qui me ferait pitié si je n'avais pas autant la nausée.

mf 01/10/2012 23:50


sans doute tout ce tapage pour que ses fans la suivent...mf

Claude Germain V 01/10/2012 21:13


Monsieur Brazon vous avez raison dans vos propos , au moins si elle etait rentrée au couvent  personne n'en aurait plus reparlé , rappellez vous il y a 40 ou 50 ans ,je n'ai plus son nom ,de
cette jolie et menue danseuse etoile qui rentra au couvent discretement et dont le nom s'effaça tout doucement de la memoire collective ....


Tandis que la dénommée diams ??? avec son torchon lui entourant un visage commencant a devenir adipeux se fait hypocritement un monceau de publicités .De surcroit il ne faut pas quelle oublie ses
origines ,je crois, libanaises a une epoque ou elle etait encore chretienne avant de devenir apostat du christianisme .Mais là elle n'a aucun souci a se faire personne n'ira la saigner comme un
porc pour sa trahison envers la religion de ses ancetres ...... elle en a de la chance ,mais puisque elle a trouvé la lumiere-noire quelle en profite et ne nous emmerde plus....